Que faire de ma semaine de lecture ?

03.11.2020 | Vie sur le campus | Siméon Calame, Com'meet

 

UNINE_BLOG_semaine_lecture.jpgÀ la faculté des lettres et sciences humaines, la première semaine de novembre est consacrée à la lecture et les cours n’ont pas lieu.

Mais comment aborder ces "fausses vacances" ?

 

 

Semaine de lecture, késako ?

C’est connu: en étudiant à la faculté des lettres et sciences humaines (FLSH), on lit beaucoup ! Mais comment lire une telle quantité d’articles, livres et autres résumés en parallèle des cours quotidiens ? Difficile, hein ?

Heureusement, consciente de cela, la FLSH suspend les cours durant la première semaine de novembre (du 2 au 6 en 2020) afin de permettre aux étudiantes et étudiants de rattraper leur retard ou de prendre de l’avance. Mais ces quelques jours sans cours sont aussi l’occasion de se reposer un poil…

Où poser la limite ?

Dès lors, où trouver la limite entre études et vacances durant ces quelques jours automnaux ? Premières questions à vous poser : « Où en suis-je dans mes cours ? En avance, en retard, dans le timing ?»

« Au début de la semaine de lecture, j’avais grandement besoin de vacances, raconte J., car je n’arrêtais pas. Entre l’université, les activités bénévoles et les weekends chez mes parents, ça faisait beaucoup. J’ai donc décidé de d’abord prendre du temps pour moi et changer de décor. » Selon votre situation et votre volonté - c’est important -, préparez-vous un petit planning afin de ne pas vous perdre durant cette semaine, surtout en ces jours où il fait bon de rester chez soi, là où les distractions peuvent être nombreuses…

En r’tard, en r’tard!

Première situation logique: vous n’avez pas eu assez de temps pour faire vos résumés de cours, lire les textes conseillés par vos enseignant-e-s ou encore avancer dans vos travaux de groupes… Profiter de ce temps « offert » par l’UniNE pour rattraper votre retard est alors une bonne idée !

Pas besoin de camper dix heures par jour sur ce travail, mais ce qu’il faut pour que vous puissiez reprendre le 9 novembre dans les meilleures conditions. N’oubliez pas qu’une bonne organisation est essentielle pour ne pas perdre trop de temps et d’énergie, afin de fournir un travail de qualité.

Si, en bonus, vous arrivez à préparer un programme pour les six dernières semaines de l’année, ça ne peut qu’être bénéfique !

Du temps pour moi !

Deuxième contexte possible: vous êtes « ok » avec votre travail, tout est dans les temps et vous pouvez vous offrir quelques jours de vacances ! Rien d’exceptionnel cette année, mais n’hésitez pas à prendre du temps avec votre famille, commencer un nouveau bouquin, découvrir un nouveau jeu de société, ou toute autre chouette idée ! En 2019, L. a « profité de cette semaine plus libre afin d’aller voir sa famille quelques jours, puis pour jouer à des jeux vidéo avec ses potes. »

Un entre-deux ?

Il existe évidemment des centaines de situations personnelles différentes, et la possibilité de faire un peu de tout: travailler ses cours et prendre un petit congé, voire ajouter un job d’étudiant-e (voir notre série à ce propos) est une idée pertinente et qui garantira une semaine variée !

Dans ce cas, sachez bien délimiter les créneaux de boulot et ceux de farniente. « Après ces trois jours de repos, j’ai fini quelques résumés et ai travaillé pour gagner de l’argent: ce fut un bon mix et à la rentrée, j’ai repris du bon pied !» Comme J., trouvez la meilleure manière de faire et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

Liens

 


Avez-vous trouvé cet article utile ? Merci de nous faire part de vos commentaires !
Nous cherchons également des étudiantes et étudiants pour contribuer au blog.
Ecrivez-nous ! contact.sep@unine.ch

Biographie

Siméon_100-x-100.jpg

Siméon Calame
Étudiant en sciences de l’information et de la communication, géographie et sociologie

Association Com'meet

 

facebook_icon.pnginstagram_icon.pnglinkedin_icon.png

Liens utiles

Posts en relation

UNINE_BLOG_agenda_septembre.jpg

| 22.09.2020 | Vie sur le campus

L’agenda des événements - Lire le post >