5 conseils pour profiter des cours en présentiel

21.09.2021 | Méthodes de travail | Marika Fenley

 

UNINE_BLOG-5-Conseils Participer au cours.pngLa participation aux cours aide à l’apprentissage pour autant qu’elle soit active et que vous évitez le décrochage. Voici quelques conseils pour vous aider à profiter des cours en présentiel.

 


Il n’est pas toujours facile de suivre un cours à l’université. Surtout au début de son parcours. Le format est nouveau, en présentiel, les salles sont grandes avec beaucoup de monde et vous n’avez pas toujours un contact direct avec l’enseignant-e. Facile de décrocher. Voici 5 conseils pour profiter des cours en présentiel.

  1. Assister au cours

Suivre les cours de manière régulière vous aide à trouver un rythme et d’avoir une régularité dans votre semaine. L’horaire des cours vous aide à prendre les bonnes habitudes, de se lever le matin, se préparer, aller sur le campus, voir du monde et d’avoir un sentiment d’appartenance. C’est très important pour la motivation !

Suivre les cours peut aussi être très bénéfique pour l’apprentissage : avoir une explication de la matière aide à la compréhension et à la mémorisation. Pour autant que vous participez de manière attentive et active.

  1. Bien choisir sa place

Si possible, choisissez une place dans la salle ou vous arrivez à bien entendre et bien voir. Parfois, nous hésitons à nous mettre devant par peur d’être trop dans le champ de vision de l’enseignant-e et de devoir répondre aux questions. Toutefois, pour éviter le décrochage, il est préférable d’être plutôt devant qu’à l’arrière de la salle. Après quelques semaines, vous y prendrez l’habitude et vous allez voir qu’il est plus facile de suivre le cours.

  1. La prise de notes

Pour bien profiter du cours, il faut participer de manière active. La prise de note vous aidera à rester attentif-ve. La prise de note est une compétence qui s’acquiert et il vaut la peine de réfléchir à comment vous allez prendre des notes. Cela ne sert à rien d’essayer de noter tous ce que dit l’enseignant-e, mais il faut essayer de noter les points principaux et résumer ce qui est dit. Différentes couleurs aident à mettre en valeur différents aspects. Complétez les notes après le cours et relisez les notes avant le prochain cours.

Au début, la prise de note est peut-être difficile mais vous allez apprendre. Sachez qu’il y a des astuces pour vous aider (l’article du blog sur la prise de note :

Lorsque j’ai démarré mes études à l’Université de Lausanne, je venais d’arriver en Suisse. Je ne parlais pas très bien le français et, en plus, chaque filière d’étude a son propre jargon. La prise de note était très compliquée pour moi. Je notais des bouts de phrases, des mots, parfois en suédois, parfois en français et même en anglais. J’essayais de me préparer avant les cours en lisant le planning et les chapitres. Ce qui m’a vraiment sauvé, c’était les discussions avec les camarades de cours à la pause et de pouvoir s’échanger les notes entre nous (bon, personne ne voulais de mes notes au début mais mes camarades étaient plutôt très généreuses et généreux avec leurs notes ! ).

  1. Discuter avec les camarades

Les camarades de cours deviennent souvent des ami-e-s durant les années d’université et bien au-delà ! Les discussions durant la pause amènent au sentiment d’appartenance et à la motivation. Ces discussions peuvent aussi être une grande aide à la compréhension du cours. Nous sommes nombreuses et nombreux à se dire qu’une des meilleures choses avec les années à l’université était les ami-e-s ! Profitez !

  1. Poser des questions

Notez vos questions dès qu’elles vous viennent à l’esprit (peut-être avec une couleur différente ou dans les marges de vos notes) pour ne pas les oublier.

Très souvent, l’enseignant-e consacre du temps pendant le cours pour les questions.

Poser des questions peut paraître difficile au début. L’enseignant-e vous assure qu’il n’y a pas de mauvaises questions mais vous en n’êtes pas convaincu ! Vous avez l’impression que tout le monde comprend et arrive à suivre, donc il vaut mieux se taire ! Quelle mauvaise idée ! Les questions sont une grande aide à la compréhension (et non pas seulement la vôtre). Les questions aident aussi l’enseignant-e à savoir ce qui pose problème ou quand il vaut la peine de s’arrêter et passer plus du temps sur un aspect.

Parfois l’enseignant-e met en place un « backchannel » pour les questions, par exemple un chat (via SpeakUp par exemple) ou un forum sur Moodle, où il y a la possibilité de poser les questions à tout moment et si on ne souhaite pas interrompre le cours. Sinon, on peut profiter de la pause ou la fin du cours pour poser ses questions. Autrement, on peut envoyer sa (ses) question(s) par email à l’enseignant-e ou l’assistant-e du cours.

 

Pour aller plus loin :

Getting the most out of lectures and seminars, Prospects blog. Téléchargé le 6 août 2021 :

S’engager: la présence aux cours, Les conseils des Sherpas de l’Université de Lausanne. Téléchargé le 6 août 2021 à :

Deslauriers, L., McCarty, L. S., Miller, K., Callaghan, K., & Kestin, G. (2019). Measuring actual learning versus feeling of learning in response to being actively engaged in the classroom. Proceedings of the National Academy of Sciences, 116, 19251-19257. Téléchargé le 6 août 2021 à:

 


Avez-vous trouvé cet article utile ? Merci de nous faire part de vos commentaires !
Nous cherchons également des étudiantes et étudiants pour contribuer au blog.
Ecrivez-nous ! contact.sep@unine.ch

Biographie

Fenley_Marika_teaser.jpg

Dr Marika Fenley
Conseillère pédagogique UniNE

www.unine.ch/sp
 

linkedin_icon.png

Posts en relation

UNINE_BLOG_agenda_septembre.jpg

| 22.09.2020 | Vie sur le campus

L’agenda des événements - Lire le post >

UNINE_BLOG_apprendre_distance.png

| 11.09.2020 | Méthodes de travail

Se préparer à apprendre à distance - Lire le post >