A la une :

Le hêtre, facteur de multiplication des tiques

tique

Le 12 avril 2021. Plus un hêtre produit de graines, plus le nombre de rongeurs qui s’en nourrissent croît et plus la densité de tiques infectées par la borréliose de Lyme va augmenter dans les deux ans qui suivent. La découverte de cette sinistre chaîne vertueuse ressort d’une étude menée à l’Université de Neuchâtel sur l’abondance des tiques dans la montagne de Chaumont (NE). Elle a fait l’objet d’un article dans la revue scientifique Parasites and Vectors. En savoir plus

  • 25mars2021_gene_vegetal185.jpg

    Un insecte vole un gène végétal pour se protéger

    Le 25 mars 2021. De nombreuses plantes, comme les tomates, produisent des glycosides phénoliques comme défenses chimiques contre les insectes ravageurs. Mais une mouche blanche est capable de neutraliser ces toxines grâce à un gène qu’elle a pu acquérir à partir des plantes. Publié en couverture de la prestigieuse revue Cell, ce résultat couronne une étude du groupe du professeur Youjun Zhang de l'Académie chinoise des sciences agricoles de Pékin, co-supervisée par Ted Turlings, professeur d'écologie chimique à l'Université de Neuchâtel.

  • 16mars2021_chataignier185.jpg

    Du nouveau contre le chancre du châtaignier

    Le 22 mars 2021. Grâce à une meilleure compréhension de la propagation d’un pathogène redoutable des châtaigniers, des biologistes de l’Université de Neuchâtel et de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL espèrent améliorer leurs moyens de lutte contre la maladie. Leurs travaux viennent d’être publiés dans la revue scientifique eLife.

facebook_icon.png instagram_icon.png twitter_icon.png youtube_icon-1.png linkedin_icon.png

La newsletter de l'UniNE

Logo Trait d'Union