Prévention contre le plagiat

L'Université de Neuchâtel lutte contre le plagiat. Les étudiants prennent connaissances des divers documents d'information et prévention concernant le plagiat:

Les étudiants sont tenus de remplir une Déclaration sur l'honneur pour chaque travail substantiel rédigé (dissertations de Bachelor, mémoire de Master, thèse de doctorat). Le formulaire y relatif figure ci-contre, en quatre langues.

Les étudiants peuvent utiliser le logiciel Compilatio.net  qui aide à déceler les éventuels plagiats dans les textes en format numérique.

Il y a plagiat lorsque des idées, des raisonnements, des formulations provenant de tiers dans un travail ne sont pas signalés comme tels mais présentés comme la propre création de l'auteur. Il n'est pas déterminant que le plagiat soit intentionnel (tromperie volontaire) ou non, par exemple si l'auteur a oublié d'indiquer ses sources.
Plagier c'est en particulier :

  • S'approprier le travail de quelqu'un d'autre et le présenter comme sien.
  • Inclure dans son propre travail des extraits de textes (livres, articles, sites web) sans en mentionner l'auteur original.
  • Modifier le texte d'un auteur en remplaçant ses mots par des synonymes.
  • Reprendre l'idée originale d'un auteur et l'exprimer avec ses propres mots (reformulation), sans en mentionner la source.
  • Insérer des images, des graphiques ou autres sans en mentionner la provenance.
  • Ne pas placer entre guillemets (ou indiquer de façon claire et précise) les mots tirés d’une autre source.
  • Faire du copier – coller en provenance d’Internet, sans en citer la référence.

En cas de fraude, l'étudiant est réputé avoir échoué à sa dissertation/son mémoire. Les sanctions disciplinaires prévues par le Règlement général de l'Université sont réservées.
 

Déclaration sur l'honneur

Informations complémentaires