Fermer
_flsh_maps_choix.jpg

Enseignants principaux

Christin Achermann, anthropologue sociale, est professeure assistante en études des migrations au Centre BENEFRI de droit des migrations (CDM). Elle s’intéresse aux questions d’intégration et d’exclusion sociale et à la mise en pratique du droit des migrations. Plus particulièrement, ses recherches et enseignements portent sur le lien entre migration et sécurité, le renvoi/l’expulsion de personnes étrangères, les migrant-e-s en situation de séjour illégal, les détenu-e-s étrangers-ères en exécution des peines et sur la naturalisation.

Olivier Crevoisier est professeur en économie territoriale. Ses domaines de recherche sont les milieux innovateurs, les dynamiques de l'industrie financière et l'économie de la connaissance.

Janine Dahinden est ethnologue et professeure d'Etudes sociales et transnationales. Ses recherches portent sur des questions liées à la diversité culturelle, à l'ethnicité, au transnationalisme, aux analyses des réseaux sociaux et au genre. Elle a fait des recherches en Albanie, au Kosovo et en Suisse.

Gianni D’Amato est professeur de migration et citoyenneté à l’Université de Neuchâtel et directeur du Swiss Forum for Migration and Population Studies. Il a terminé ses études de sociologie, histoire sociale et économique et théorie politique à Zurich avec une mémoire sur les transformations industriels en Europe. A Potsdam Gianni D’Amato s’est dédié à sa thèse sur les questions liées à la citoyenneté et l’intégration des étrangers dans les sociétés industrialisées. Ses intérêts de recherche se concentrent sur des questions de citoyenneté, du transnationalisme et les phénomènes du populisme, son rapport avec la démocratie et la migration.

Marion Fresia est ethnologue et professeure assistante à l'Institut d'ethnologie de Neuchâtel. Ses recherches portent sur les migrations forcées, l'aide humanitaire et les processus de changements sociaux dans les pays d'Afrique sub-saharienne. Elle travaille également sur les dynamiques institutionelles des organisations internationales spécialisées dans la gestion de l'asile et des flux migratoires. Ses terrains de recherche se situent principalement en Afrique de l'Ouest, au Sénégal et en Mauritanie.

Christian Ghasarian est Docteur en anthropologie sociale et culturelle et Habilité à Diriger des Recherche. Professeur Ordinaire à l'Institut d'ethnologie de la Faculté des Lettres de l'Université de Neuchâtel, ses recherches portent actuellement sur La Réunion, la Polynésie et le New Age.

Ellen Hertz est professeure d'ethnologie. Elle s'intéresse aux complexités particulières induites par les processus de modernisation, que ce soit sur des terrains considérés comme exotiques (la Chine, l'ONU) ou en Suisse (les offices régionaux de placement, les tribunaux de district du canton de Neuchâtel).

Francisco R. Klauser est professeur assistant en géographie humaine. Ses domaines de compétence sont la géographie politique, la géographie urbaine, l’épistémologie de la géographie, et les politiques territoriales. Les recherches de Francisco Klauser s’orientent autour de deux grands sujets : les risques et la surveillance. Ces deux thématiques présentent des lins directs avec la problématique des espaces publics urbains, et avec les enjeux actuels en termes de mobilité et de globalisation.

Etienne Piguet (Phd. /Université de Lausanne/1998) est titulaire de la chaire de géographie des mobilités. Ses recherches portent sur les flux migratoires et, en particulier, les mouvements de réfugiés, les liens entre migration et environnement, l’intégration des personnes issues de la migration, les questions de ségrégation spatiale et de discrimination ainsi que l’insertion dans le monde du travail et l’accès à la citoyenneté. Il est co-auteur d’un ouvrage collectif sur le thème des migrations et des changements environnementaux à l'échelle mondiale paru en juin 2011 chez Cambridge University Press. Etienne Piguet a été désigné au GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) en tant qu’ « Editorial Reviewer » dans la perspective du rapport 2014.

Ola Söderström est professeur de géographie humaine. Il travaille sur les aspects sociaux et culturels des transformations urbaines contemporaines avec un intérêt particulier pour les processus de mondialisation et les mutations de l'urbanisme.

Christian Suter est professeur de sociologie. Ses domaines de recherches sont la sociologie économique, les inégalités et les politiques sociales, les indicateurs sociaux et le "social reporting", la mondialisation et les relations Nord-Sud, le développement durable, la santé et la migration.

Tania Zittoun est professeure de psychologie et éducation. Ses travaux portent notamment sur les transitions tout au long de la vie des personnes, sur les situations formelles et informelles d'apprentissage qu'elles traversent, et sur l'usage que ces personnes peuvent faire des objets de connaissance que leur environnement leur offre.

Professeurs honoraires

François Hainard est professeur honoraire de sociologie. Ses domaines de recherche portent principalement sur l'économie, les problèmes sociaux et l'environnement.

Anne-Nelly Perret-Clermont est professeure honoraire de psychologie et éducation. Ses recherches concernent les espaces relationnels qui rendent possible la circulation des connaissances d'une génération à l'autre, d'une personne à l'autre, ou dans des rencontres interculturelles. Ses travaux en cours portent notamment sur le développement socio-cognitif de l'enfant à l'école; les transitions entre formation professionnelle, loisirs et monde du travail à l'adolescence; les relations éducatives ou thérapeutiques.