Philip Balsiger

Recherche

Spécialiste de la sociologie économique et des mouvements sociaux, mes recherches portent principalement sur les processus de contestation dans les marchés:

 

  • Morale, marchés et mouvements sociaux

Je m'intéresse à la manière dont les mouvements sociaux s'attaquent aux pratiques et au pouvoir des entreprises, ainsi qu’aux processus de moralisation des marchés – l’émergence de nouvelles catégories marchandes "morales" (comme le bio ou le local), les luttes morales que l’on trouve dans et autour des marchés, et plus largement les justifications morales des marchés. En outre, j’étudie aussi le phénomène de la consommation engagée et des pratiques de consommation durable.

 

  • Économie digitale

L’économie digitale est caractérisée par des luttes de régulation, provoqué en particuler par l’émergence de plateformes comme nouveaux intermédiaires. En plaçant ces processus de contestation au centre, je m’intéresse aux transformation marchande à l’ère de la digitalisation. Dans une enquête sur l’hôtellerie financée dans le cadre d’un projet Digital Lives (FNS), nous étudions en particulier les réactions des associations professionnelles face à l’émergence des plateformes.

 

  • Utilité publique et frontières entre État, marché, et tiers secteur

Cet axe de recherche est poursuivi dans le cadre d’un recherche FNS sur les frontière de l’État social suisse, que je co-dirige avec Alexandre Lambelet (EESP HES-SO Lausanne). Ce projet s’intéresse au processus de reconnaissance du statut d'utilité publique et des exonérations fiscales qui en découlent, à travers une étude des acteurs législatifs, juridiques et administratifs au niveau suisse et dans trois cantons. Il étudie ainsi comment les frontières entre action publique et action privée ont évolué, en Suisse, dans les vingt dernières années, et aborde ainsi la question de l’action publique par des acteurs privés.

 

  • Mobilité

Je fais partie du NCCR On The Move et y organise régulièrement des événements autour de la problématique de la mobilité, sous l’angle économique et sous l’angle des processus de contestation.

Research

As a specialist in economic sociology and social movements, my research focuses mainly on the processes of contestation in markets. I have four main areas of research:

 

  • Morality, markets and social movements

I am interested in how social movements attack corporate practices and power, as well as the processes of market moralisation - the emergence of new "moral" market categories (such as organic or local), moral struggles in and around markets, and more broadly the moral justifications of markets. In addition, I also study the phenomenon of ethical consumption and sustainable consumption practices.

 

  • Digital economy

The digital economy is characterized by regulatory struggles, caused in particular by the emergence of platforms as new intermediaries. By placing these contestation processes at the centre, I am interested in market transformation in the era of digitalization. In a study of the hotel industry financed as part of a Digital Lives (FNS) project, we are analyzing in particular the reactions of professional associations to the emergence of platforms.

 

  • Public utility and borders between the State, the market, and the third sector

This research area is being pursued as part of an SNSF research project on the borders of the Swiss welfare state, which I am co-leading with Alexandre Lambelet (EESP HES-SO Lausanne). This project focuses on the process of recognition of public utility status and the resulting tax exemptions, through a study of legislative, legal and administrative actors at the Swiss level and in three cantons. It examines how the boundaries between public and private action have evolved in Switzerland over the past twenty years, and thus addresses the question of public action by private actors.

 

  • Mobility

I am a member of the NCCR On The Move and regularly organize events around the issue of mobility, from both an economic and a contestation process perspective.

 

Intérêts de recherche

  • Mouvements sociaux et militantisme
  • Sociologie économique
  • Les processus de moralisation des marchés
  • Mobilité
  • Sociologie de la consommation
  • Sociologie politique
  • Méthodes qualitatives

Contact

Institut de sociologie
Faubourg de l'Hôpital 27
2000 Neuchâtel

Bureau 202
Tél. +41 32 718 14 30
Courriel Philip Balsiger

Enseignements

  • Introduction à la sociologie
  • Changements sociaux et sociétés contemporaines
  • Théories sociologiques contemporaines
  • Sociologie des marchés
  • Colloque des mémorants
  • Séminaire MAPS transversal : L’interdisciplinarité en actes