Fermer
_flsh_maps_choix.jpg

Le pilier migration et citoyenneté

Rieben Passantin.jpg

Thématiques

Ce pilier aborde de manière interdisciplinaire des questions essentielles de nos sociétés modernes concernant la mobilité des personnes, les transformations sociétales et les politiques des migrations. Ces questions sont intrinsèquement liées à l’organisation future des États-nations et à leurs interconnexions avec des phénomènes transnationaux des personnes et de l’économie. Le pilier « migration et citoyenneté » vous forme à l’analyse des différentes dimensions de ce processus, à savoir :

  • les migrations et la mobilité internationale ainsi que leurs enjeux ;
  • l’intégration ou l’exclusion sociale, culturelle, économique, politique et juridique des migrant-e-s ;
  • la démographie et les changements sociétaux ;
  • les questions du transnationalisme et de la diaspora ;
  • le droit en tant que force structurante de la régulation des migrations et de la vie des migrant-e-s ;
  • les politiques des migrations ;
  • culture, ethnicité et nationalisme ;
  • migration et religion ;
  • la migration forcée et ses enjeux ;
  • la mondialisation des villes comme lieux transnationaux ;
  • la globalisation des échanges économiques ;
  • l’État providence et ses politiques d’insertion ;
  • les individus et leurs rapports avec les identités et les connaissances ;
  • le genre et sa relation avec la mobilité, l’État-nation et l’ethnicité.

Le pilier « migration et citoyenneté » de l’Institut SFM (Forum Suisse pour l’étude des migrations et de la population) en collaboration avec le CDM (Centre de droit des migrations) ainsi qu’avec les professeur-e-s de la MAPS travaillant sur les questions de migration, est une offre unique dans le paysage universitaire suisse. Il s’inscrit dans une perspective interdisciplinaire et innovatrice visant à la compréhension des sociétés modernes.

Objectifs

Le pilier « migration et citoyenneté » vise à transmettre les notions de sociologie, d’anthropologie, de science politique, de géographie humaine, d’histoire, de psychologie et de droit pertinentes pour l’étude des migrations et de la citoyenneté. Ce programme permet d’affiner et d’élargir la formation de bachelor par l’interdisciplinarité d’une part, et la spécialisation dans les études des migrations et des théories et pratiques de la citoyenneté et du transnationalisme d’autre part. Les questions d’actualité liées aux débats sur les migrations sont systématiquement traitées dans des séminaires. Il permet également d’acquérir des compétences approfondies en méthodes qualitatives et/ou quantitatives ainsi qu’une polyvalence pour de futures activités professionnelles.

Spécificités du pilier migration et citoyenneté à Neuchâtel

Dans les cours de tronc commun, les étudiants choisissent leurs 30 crédits ECTS au sein d’une vaste offre de cours, de séminaires et d’ateliers de méthodes. En « migration et citoyenneté », ils choisissent 30 crédits au sein des modules suivants :

  • un module qui combine un « cours obligatoire d’introduction » avec des « enseignements à choix » portant sur l’étude des classiques de la migration et de la citoyenneté et les différentes questions liées à la mobilité transnationale des personnes, respectivement à leur intégration sociale et politique dans le cadre d’un Etat providence et d’un système international en mutation ;
  • un module « méthodes d’analyse empirique » portant sur les compétences d’analyse dans la recherche en sciences sociales (quantitative et qualitative). Un travail de mémoire à 30 crédits ECTS (en pilier principal).

Pour celles et ceux qui désirent compléter leur formation en effectuant un bloc libre composé d'autres cours dans le domaine des migrations et de la citoyenneté au sein d'un MA à 120 crédits ECTS, il est recommandé de choisir une des trois possibilités suivantes :

  • combiner ses études à Neuchâtel avec des enseignements offerts par d'autres instituts qui étudient la migration et la question de la citoyenneté en Suisse ;
  • effectuer ce bloc entièrement à l'extérieur de la Suisse avec des enseignements suivis dans d'autres instituts intéressés par les questions de migration et de citoyenneté, en particulier avec certains instituts faisant partie du réseau européen IMISCOE.ORG (International Migration, Integration and Social Cohesion) ou des instituts liés par des accords (Erasmus) avec l’Université de Neuchâtel ou participant au EuMIGS double degree (cf. informations sur le site Internet du SFM) ;
  • se spécialiser dans la recherche par le biais d’un stage au sein du SFM ou par des stages proposés par d’autres professeur-e-s de la MAPS travaillant sur les migrations ou dans un autre institut selon les intérêts de l’étudiant-e et les offres des instituts. L’objectif d’un tel stage est d’acquérir des compétences méthodologiques et théoriques.

European Master in Migration Studies (EuMIGS)

Le pilier "migration et citoyenneté" du Master en Sciences sociales participe au European Master in Migration Studies (EuMIGS) qui est un programme d’échange académique européen consacré aux questions migratoires. Vous trouverez plus d’informations sur le site Internet du SFM.

Contact

Responsable du pilier
Prof. Gianni D’Amato

gianni.damato@unine.ch

+41 (0)32 718 39 30

 

Assistantes-doctorantes responsables
Irina Sille

irina.sille@unine.ch

+41 (0)32 718 39 64
 

Samantha Dunning

samantha.dunning@unine.ch

+41 (0)32 718 39 46

 

Secrétariat

secretariat.sfm@unine.ch

+41 (0)32 718 39 20


pilier migration et citoyenneté (pdf)

www.unine.ch/sfm/fr/home/formation.html

www.migration-population.ch