Ma colocataire a 60 ans de plus que moi 

07.12.2021 | Vie sur le campus | Laurine Falk, Com'meet

 

UNINE_BLOG-60ans.jpgJe l’ai rencontré grâce au Bureau social de l’Université de Neuchâtel, désormais je vis avec ! Curieux-se, perplexe, perdu-e ou simplement envie d’en savoir plus sur cette collocation ? Jetez un coup d'œil plus bas !

 

 

Vous avez bien lu. Ma colocataire a 60 ans de plus que moi. Il se trouve que j’ai déménagé à côté de Neuchâtel pour pouvoir y faire mes études et éviter trois heures de trajet porte à porte chaque jour. J’ai eu la chance de tomber sur une colocataire merveilleuse avec qui je m’entends très bien, mais comment cette rencontre a-t-elle été possible ?

Certain-e auront peut-être déjà entendu parler ou connaîtront le programme Appart-Âges proposé par l’Université de Neuchâtel. Effectivement, depuis 2019, ce concept permet à une personne âgée ou à une famille de partager son chez-soi avec un-e étudiant-e (appart-âges : appartement – partage – âges). Aujourd’hui, il y a deux tandems actifs et trois autres sont sur le point d'aboutir ! Et le Bureau social se réjouit de pouvoir créer de nouvelles cohabitations.

 

Pour qui ce programme est-il destiné?

Ce programme a été créé pour les étudiants-es à budget modéré. Bien que le loyer moyen de Neuchâtel soit un des moins chers des villes estudiantines de Suisse romande (après Fribourg, mais avant Genève et Lausanne). Un loyer reste un montant conséquent à sortir chaque mois surtout pour les étudiants qui ont souvent un faible revenu. Appart-âges leur permet alors de vivre non loin de l’Université, en payant 100 CHF par mois.

 

100 CHF pour un loyer. Mais comment est-ce possible?

Le principe repose sur le «donnant-donnant»! En effet, la personne fournit une chambre meublée minimum d’un lit, d’une armoire ainsi que d’un bureau et partage les pièces selon des conditions et d’éventuels horaires prédéfinis. Par exemple, l’hôte a le droit de demander que l’étudiant-e n’utilise pas la douche ou la cuisine avant ou après une certaine heure. En outre, le nombre de mètres carrés de la chambre de l’étudiant-e correspond au nombre d’heures par mois qu’il ou elle dédie à son hôte. Par exemple, si le logement mesure 12 mètres carré, cela sera environ quatre heures de service par semaine.

 

Quelles sortes d’aides ou de services?

Cela varie énormément selon les personnes. Par exemple, cela pourrait être des aides informatiques et/ou administratives, pour le ménage, pour les courses, pour nourrir les animaux de compagnie, pour aider avec les enfants, pour de l’aide au jardin, pour partager un repas, ou encore pour des échanges en langue étrangère ou faire des promenades, etc. Cependant, il est important de préciser que les soins corporels, l’habillement et la prise de médicament n’est pas de la responsabilité de l’étudiant-e. 


Vous êtes intéressé-e-s? Voici comment faire !

C’est en réalité assez simple. Il suffit d’aller sur la page du Bureau social du site de l’Université de Neuchâtel (https://www.unine.ch/social) > logement > Appart-Âge.

Ou directement là:

 

Puis, il y a un document différent à remplir que vous soyez étudiant-e ou hôte. Plusieurs questions ciblées sont posées. Par exemple, si vous fumez, si vous jouez d’un instrument de musique, si vous avez des expériences de cohabitation, si vous avez des préférences, etc. Ces questions servent à vous cerner, afin de vous faire cohabiter avec une personne ou une famille qui vous correspond un maximum. 

De plus, il faut aussi fournir un Curriculum vitae, une attestation d’immatriculation, une présentation personnelle ainsi que d’autres papiers de formalités et d’assurances. 

PS : Actuellement, le vaccin contre la COVID-19 est requis pour faire partie du programme.

 

Mon expérience personnelle (moi, l’étudiante)

J’ai la chance d’avoir trouvé un logement proche de Neuchâtel. D’autres étudiant-e-s sont encore en attente, car il n’y a pas assez d'hôtes inscrits. Ce programme est non seulement une aubaine pour moi, mais aussi pour mon hôte. Personnellement, j’économise du temps dans les déplacements, mais aussi de l’argent ainsi que de l’énergie. Quant à mon hôte, elle n’est pas seule et est aidée dans des tâches devenues trop lourdes et/ou chronophages. 

Évidemment, tout doit se faire dans le respect et la communication. Comme dans toutes les relations, il faut faire preuve de souplesse et parfois faire des concessions des deux côtés. De plus, dans le cas d’un appart-âges, l’organisation est cruciale. Non seulement parce que nous ne sommes pas là pour faire joli, mais aussi car à côté il-elle doit gérer ses études. 

En un mot, je suis totalement comblée par ce programme, car au fil des mois, mon hôte est devenue une personne que j’apprécie beaucoup. Nous échangeons quotidiennement et en raison de notre écart d’âge, nous avons beaucoup de choses à nous apprendre mutuellement. Cet appart-âges m’apporte donc du plaisir chaque jour.

 

L’expérience personnelle de mon hôte

«J’ai découvert récemment le concept Appart-âges et j’en suis ravie. C’est une expérience très positive pour les deux protagonistes. Il faut dire que nous sommes bien tombées. Nous nous entendons bien et nous nous respectons.

J’apprécie de partager des moments avec une jeune fille alors que je n’ai eu que des fils, des petits-fils, et une petite-fille quand même!

Je ne peux que recommander cette formule à toute personne qui aime le contact et la jeunesse et qui jouit d’une certaine place pour permettre à chacun-e d’être à l’aise.»

 

Liens

Bureau social, programme Appart-Âges

Info des prix des villes :

 


Avez-vous trouvé cet article utile ? Merci de nous faire part de vos commentaires !
Nous cherchons également des étudiantes et étudiants pour contribuer au blog.
Ecrivez-nous ! contact.sep@unine.ch

Biographie

UNINE_BLOG_commeet.jpg

Laurine Falk
Étudiante en sciences de l’information et de la communication et sociologie

Association Com'meet

 

instagram_icon.png

Posts en relation