Fermer

Pour qui, pourquoi?

L'obtention d'un doctorat est aujourd'hui une condition incontournable pour exercer des activités de recherche ou développer une carrière académique.

Hors de l'université, ce titre peut s'avérer crucial pour décrocher un poste à responsabilité.

D'un point de vue personnel, la réalisation d'un doctorat offre une expérience de vie et une formation uniques.

Si le doctorat représente la première étape, absolument nécessaire, d'une carrière académique, faire un doctorat ne se résume cependant pas à acquérir des connaissances scientifiques poussées dans un domaine, mais implique de développer des compétences méthodologiques et sociales plus générales qui sont transférables dans d'autres domaines , par exemple:

  •  l'esprit d'analyse et de synthèse ;
  •  la capacité à communiquer ;
  •  le traitement des données ;
  •  la gestion du temps ; 
  •  savoir s'adapter à des situations nouvelles ; 
  •  proposer des solutions innovantes ;
  •  l'autonomie ;  etc.

Toutes ces compétences sont précieuses et recherchées sur le marché du travail extra-académique. Dans certains secteurs professionnels, le titre de docteur-e peut même se révéler décisif pour l'obtention d'un poste à responsabilités, comme dans les secteurs Recherche et Développement des grandes entreprises ou dans l'administration fédérale.

D'un point de vue personnel, le doctorat offre des opportunités que peu de personnes ont la chance de vivre au cours de leur carrière professionnelle. C'est tout d'abord une occasion unique d'approfondir une thématique que l'on a personnellement choisie. Le doctorat permet également de rester dans une ambiance intellectuellement motivante et offre aux jeunes chercheur-e-s de nombreuses possibilités pour élargir leurs horizons, grâce aux séjours dans d'autres universités ou lors de colloques par exemple. Il permet aussi une très grande souplesse dans la gestion du travail.

Faire une thèse, c'est cependant s'investir dans une expérience de longue durée qui demande une grande discipline personnelle, d'être capable de travailler seul-e sur le long terme et de savoir rebondir en cas de passage à vide. Poursuivre un objectif de carrière académique implique également de vivre dans une certaine précarité financière pendant plusieurs années.

Aussi, c'est avant toute chose en fonction de motivations personnelles et intellectuelles fortes que la décision de se lancer dans une thèse doit se prendre.