Fermer

Éthique

Les dimensions éthiques du travail scientifique dépassent de loin le simple respect de règlements et impliquent souvent des questions épineuses et des choix complexes.

Si ces dimensions sont particulièrement importantes dans les sciences biomédicales, elles restent pertinentes dans tous les domaines scientifiques dans des configurations diverses.

En sus de responsabilités légales et / ou citoyennes, la construction de tout savoir dépend grandement d'un certain nombre de critères tels que l'honnêteté intellectuelle (et institutionnelle), la confiance, etc.
 

Voici quelques domaines dans lesquelles s'expriment des compétences importantes :

  • Confidentialité et accès aux données, gestion de la propriété intellectuelle, créditer les sources et collaborateurs ;
  • Principes éthiques lors de recherches sur / avec des sujets humains ;
  • Principes éthiques lors de recherches impliquant des animaux ;
  • Identification d'abus et mise sur pied de marche à suivre ;
  • Gestion des conflits d'intérêts (interpersonnels, intellectuels, financiers, hiérarchiques, etc.)

En filigrane de ces différents domaines, se dessinent des compétences génériques de probité professionnelle, de capacité à faire des choix éthiques, de comprendre des systèmes complexes dans leurs différentes ramifications (humaines, financières, juridiques, etc.) et d'identifier les ressources institutionnelles ou interpersonnelles existant pour résoudre questions comme conflits.