Fermer
mamuseo_banniere2.jpg

"Adèle d'Affry (1836-1879), alias Marcello. Une sculptrice suisse au XIXe siècle"

2011-2012

Adèle d'Affry, duchesse Colonna-Castiglione (1836-1879), est une aristocrate d'origine fribourgeoise, qui se destina très tôt à la sculpture. Jeune, elle est mariée à un grand prince romain; mais un veuvage prématuré lui accorde la liberté nécessaire à s'adonner à son art. Elle devient une artiste célèbre, et choisit le pseudonyme masculin "Marcello", qui évoque la Renaissance italienne. Une de ses oeuvres, Pythia (1870), orne le grand escalier de l'Opéra de Paris. Installée à Paris dès 1858, Marcello connaît toute l'élite de son temps. Elle fréquent les grands peintres du Salon, tels Jean-Louis-Ernest Meissonier, mais aussi Edouard Manet et Berthe Morisot.

Cette vie artistique est documentée par une large correspondance conservée par la famille, et qui a été publiée par l'Institut d'histoire de l'art et de muséologie conjointement avec le Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg (MAHF), parallèlement à une grande exposition Marcello préparée par le même musée. Dans le cadre du projet, les étudiants ont été initiés à la publication de textes inédits propres à documenter l'existence d'un sculpteur dont la clientèle fut internationale. Les étudiants ont été amenés à se concentrer sur une partie précise de ce corpus de lettres, à savoir la correspondance entre Marcello et le peintre français Antoine-Ernest-Auguste Hébert.

Descriptif du projet