Fermer
_flsh_histoire_art_museologie_choix.jpg

Le cadre médiéval de la sculpture monumentale des portails : socles, dais, niches (XIIe-XIIIe siècles)

The Medieval Frame of Monumental Portal Sculpture Pedestals, Canopies, Niches (12th – 13th Centuries) MedFrameS Project

Un projet FNS-Prima obtenu par Dr Laurence Terrier Aliferis - du 01.12.2018 – 30.11.2023

La recherche prévue sur cinq années analysera des parties sculptées de grande qualité peu étudiées jusqu’ici : les éléments qui encadrent la statue monumentale médiévale. Une statue repose sur un socle qui peut prendre l’aspect de figures en haut relief, de consoles architecturées, de plateformes ornées de bas-relief ou de simples bases moulurées. Elle est par ailleurs très souvent surmontée d’un dais ou d’arcatures dont l’ampleur des formes mircro-architecturées se développe durant la période gothique.

La période considérée va de 1130 à 1300. En effet, la statue monumentale rattachée à l’architecture évolue à partir de 1130 sur les portails des édifices religieux, lieu stratégique où se concentre le programme iconographique. D’abord statue-colonne, la sculpture monumentale devient ronde-bosse accolée à la paroi ou insérée dans une niche dès les années 1220. Il s’agit d’une véritable révolution artistique et technique que le projet s’attachera à décrire et à expliquer.

Un corpus de plus d’une centaine de portails répartis à travers l’Europe occidentale (à l’exception de l’Italie) sera inclus dans la recherche et les objets délimitant la statue centrale analysés à travers trois axes :

  1. Les transferts culturels : analyse de la circulation des innovations techniques et iconographiques et de leurs impacts.
  2. Centre vs périphérie : articulations entre l’objet central et le cadre sculpté.
  3. Agency et Display : interactions entre le commanditaire, la statue et son cadre et le spectateur.

 

 

 

Gravue_TerrierAliferisLa-1.png
Gravure Eugène Varin, 1862. Bibliothèque municipale de Reims, XIII-I-AB2