Fermer
IDS_logo_AAA.png

Master bilingue international en droit comparé de la santé (avec Paris V et King's College London)

Cette nouvelle formation est créée conjointement par l’Université de Neuchâtel, l’Université de Paris V Descartes et le King’s College à Londres .

Ce Master bilingue répond à une nécessité de former des juristes aptes à travailler efficacement dans le cadre de cette coopération internationale accrue. Il permettra d’ouvrir les portes aux étudiants de toutes les professions juridiques relatives au droit de la santé tant au niveau national, qu’européen et international.

L’Université de Neuchâtel, grâce à l’Institut de droit de la santé reconnu par le rectorat comme centre d’excellence, occupe une position de leadership en droit de la santé dans le monde académique helvétique.

L’Université de Paris V Descartes, qui possède la plus grande Faculté de médecine de France, abrite en outre et surtout l’Institut Droit et Santé (sous la direction des profs. Anne Laude et Didier Tabuteau), qui est l’un des centres les plus réputés et les plus actifs en droit de la santé en France.

Le King’s College, qui a été reconnu en 2014 comme la meilleure faculté de droit en Angleterre, abrite un Centre de droit médical dirigé par les profs. Penney Lewis et Rosamund Scott.

La mise en commun des ressources académiques de ces trois Universités permet d’offrir un Master en droit comparé de la santé  d’une qualité probablement inégalable. Les étudiants qui suivront ce Master bénéficieront ainsi d’un enseignement du plus haut niveau, dispensé en français et en anglais, qui leur permettra d’appréhender d’autres systèmes juridiques et d’autres systèmes de santé publique. A travers les semestres passés successivement à Paris, Neuchâtel et Londres, ils auront en outre l’opportunité de découvrir d’autres cultures et d’acquérir l’ouverture d’esprit et la flexibilité indispensables à l’avancement d’une carrière dans le monde professionnel actuel.

La formation proposée est unique en Europe et présente une excellente complémentarité avec le Master en droit de la santé et des biotechnologies. Cela donnera le choix aux étudiants suisses désireux de se spécialiser en droit de la santé de suivre une formation axée sur le droit national soit, au contraire, sur le droit international et comparé.