Fermer

Adrien Wyssbrod

Après des études en histoire à l'Université de Neuchâtel, à la Freie Universität de Berlin et à l'enssib de Lyon, j'ai occupé le poste d'assistant en histoire du droit et droit romain pour la chaire du professeur Jean-Philippe Dunand d'avril 2012 à mai 2017. Je travaille actuellement à l'éditions du coutumier Hory et des points de coutumes de Neuchâtel pour la Fondation des sources du droit.

Thèse de doctorat

De la coutume au code, résistances à la codification du droit à Neuchâtel sous l’Ancien Régime

La coutume, qui régissait depuis le Moyen-Âge une grande partie de l’Europe, fut progressivement mise par écrit lors de compilation, avant d’être unifiée et organisée de manière systématique à l’intérieur de code civil. La principauté de Neuchâtel conserva un droit coutumier purement oral jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, et ce, malgré la volonté de ses souverains successifs de codifier, depuis le xvi e siècle. Toute l’Europe applique aujourd’hui un droit codifié, à l’exception de l’Angleterre, qui a adopté un système de Common Law.  Les grands mouvements de codification en Europe ont fait l’objet de nombreuses études, insistant sur le caractère bénéfique de cette évolution juridique.

La codification ne se fit pourtant pas toujours sans peine et des groupes de personnes s’y opposèrent pour différentes raisons, peu ou pas étudiées. Avec cette thèse de doctorat, nous analyserons les résistances à la mise par écrit du droit avec l’exemple de la principauté de Neuchâtel, où ces résistances prirent le dessus sur la volonté de codifier. Il s’agira de définir les acteurs de cette lutte de pouvoir et d’idées, de quelle manière ils firent front à la volonté codificatrice si répandue durant les Lumières et quelles conséquences eut leur refus catégorique d’un droit écrit. 

Projets

CIHDDR

Le Centre Interfacultaire d’Histoire du Droit et de Droit Romain (CIHDDR) a pour but de valoriser et développer des collaborations interdisciplinaires sur des thèmes pouvant être abordés à la fois par des historiens et des juristes. Cette passerelle réunit plusieurs enseignantes et enseignants de la Faculté de droit et de la Faculté des lettres et sciences humaines pour des workshop et d'autres activitiés communes aux domaines de l'histoire et du droit.

Accéder au site web du CIHDDR

Sources du droit

Ce projet se propose d’éditer deux sources essentielles pour l’histoire de la ville et du canton de Neuchâtel : d’une part les points de coutume rendus par la Ville de Neuchâtel pendant tout l’Ancien Régime et d’autre part le coutumier Hory, tentative avortée de mettre le droit par écrit au début du XVIIe siècle.

Les points de coutume
Neuchâtel est resté un pays coutumier durant tout l’Ancien Régime, malgré les efforts de ses princes de mettre le droit par écrit. Durant cette période, la Ville de Neuchâtel jouissait, grâce à ses franchises, du privilège exclusif de dire le droit, de rendre des points de coutume. Ceux-ci ont déjà été édités par Georges-Auguste Matile au XIXe siècle, mais ce travail doit être repris, complété et ordonné différemment.

Le coutumier Hory
À la demande du prince Henri II d’Orléans-Longueville, la principale tentative de mettre le droit par écrit a vu le jour sous la plume du chancelier Jean Hory au début du XVIIe siècle. Cet ouvrage systématique d’une grande clarté traite de l’ensemble du droit privé et de sa procédure. Pourtant adopté par le pouvoir, il n’entra jamais en vigueur en raison de l’opposition ferme de la bourgeoisie de Neuchâtel, qui ne voulait pas perdre son privilège de dire le droit. Les nombreuses copies du coutumier Hory montrent néanmoins qu’il a joui d’une certaine autorité. Il en existe quatre versions ; c’est celle dite « longue » de 1618 qui servira de base à l’édition

Accéder au site du projet

 

Reacting to the Past

Mis en place en 2009 à Neuchâtel,   Reacting to the Past  est une forme d’enseignement alternative que nous sommes les seuls à offrir en Europe. Il s’agit d’un jeu élaboré, situé dans le passé, dans lequel les étudiants assument des rôles reposant sur des textes classiques de l’histoire des idées. La méthode cherche à replonger les étudiants dans le passé et à promouvoir la confrontation avec de grandes idées, elle vise à améliorer leurs compétences intellectuelles et académiques. Lancé par le Barnard College en 1996, le projet est supporté par un consortium de collèges et d’universités américaines. Accès au site officiel du programme  Reacting to the Past .

Doctorant

Contact

Av. du 1er-Mars 26
2000 Neuchâtel
adrien.wyssbrod@unine.ch

Linkedin
Academia 

 

Domaines de recherche

  • Histoire de la codification en Europe
  • Droit coutumier suisse
  • Histoire neuchâteloise
  • Histoire du droit

Titres et distinctions

  • MT180 premier prix et prix du publique (vidéo)
  • Master ès lettres et sciences humaines (Histoire, Littérature française) mention bien
  • Bachelor ès lettres et sciences humaines (Histoire, Littérature française, Archéologie)