Fermer

Déplacements professionnels

UNINE_CO2_avion.png


Les déplacements professionnels représentant près de 60% de l'empreinte climatique de l'UniNE, des mesures dans ce domaine sont indispensables pour atteindre l'objectif de neutralité climatique en 2045. En janvier 2019, l'UniNE instaure une contribution à la durabilité prélevée sur l'ensemble des déplacements en avion traités par son service comptable. Dès janvier 2023, cette contribution est renforcée et des mesures additionnelles sont mises en place pour réduire les déplacements en avion sur de courtes distance.

Quelques chiffres

Les déplacements professionnels, et en particulier les vols en avion, représentent une part considérable de l’empreinte carbone de l’Université. En 2019, les collaboratrices et collaborateurs de l’Université de Neuchâtel ont parcouru plus de 7 millions de km en avion, soit près de 180 fois le tour de la Terre. Ceci correspond à un rejet de CO2 d’environ 2.6 tonnes par équivalent temps plein (ETP). A titre de comparaison, une personne résidant en Suisse émet en moyenne chaque année environ 5.5 tonnes de CO2, toutes activités confondues (se chauffer, se déplacer, se nourrir, etc). Un ETP travaillant à l'UniNE consomme donc déjà presque la moitié du total rien que pour ses déplacements professionnels en avion.

Prendre l'avion, une nécessité?

Prendre l'avion pour se rendre à l'étranger ne devrait pas être un choix 'par défaut' pour les membres de la communauté universitaire, mais le résultat d'une réflexion qui envisage des possibilités alternatives. Renoncer à se déplacer pour se rendre à une conférence ne signifie pas renoncer à participer! Il est de plus en plus simple et courant de participer par le biais d'un système de visioconférence. Le SITEL met à disposition des salles équipées de systèmes professionnels ainsi que des logiciels de conférences à distance.

 

UniNE_DepProf_AideDecision.png

Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand format

 

Contribution à la durabilité sur les déplacements en avion

Depuis 2019, une contribution à la durabilité est prélevée lors de chaque déplacement en avion traité par le Service de la comptabilité et des finances. Elle alimente un fonds climat destiné à financer les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'UniNE et des projets locaux de protection du climat. Les projets sont sélectionnés par la Commission UniD puis soumis pour approbation au rectorat.

Plus d'informations

Déplacements en Europe continentale 

En 2019, environ un quart des déplacements en avion traités par le Service de la comptabilité et des finances ont servi à se rendre de la Suisse vers d'autres pays proches, par exemple la France, l'Allemagne et l'Italie. Or, le réseau ferroviaire européen offre des alternatives viables à l'avion pour ce type de trajet. Étant donné que le transport aérien émet 20 fois plus de CO2 que le train par kilomètre parcouru et personne transportée, remplacer les vols en Europe continentale par des déplacements en train permet de diminuer de façon significative l'impact sur l'environnement. Le train présente également d'autres avantages par rapport à l'avion, par exemple l'arrivée directement en centre-ville, pas de limite sur les bagages, et la possibilité de rentabiliser le temps de trajet en travaillant grâce au wifi de plus en plus présent dans les trains.

Dès 2023, l'UniNE adapte les conditions de remboursement des déplacements professionnels afin de favoriser l'usage du train pour les courtes distances. Les trajets en Europe continentale qui peuvent être réalisés en moins de 10 heures en train sont remboursés uniquement pour des modes de transport terrestres. Cela signifie notamment que les vols depuis la Suisse vers Paris, Bruxelles, Hambourg, ou Rome ne peuvent plus être remboursés. 

Plus d'informations

Liens utiles

Pas encore convaincu-e?

Prenez donc deux minutes pour peser le pour et le contre!