A la une :

Le bouquetin des Alpes : pas forcément tiré d’affaire

bouquetin

Le 21 février 2020. Espèce réintroduite au XIXe siècle, le bouquetin des Alpes n’est plus menacé d’extinction selon l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature). Or, ce constat ne tient pas compte de risques d’ordre génétique, indiquent des biologistes de l’Université de Neuchâtel. Dans la revue Nature Communications, Daniel Croll et ses collègues soulignent qu’on ne peut écarter le risque d’extinction en se basant uniquement sur un nombre minimal d’individus censés suffire à perpétuer l’espèce. En savoir plus

  • 11fev2020_moustique_malaria185.jpg

    A faibles doses, un insecticide renforce le moustique de la malaria

    Le 12 février 2020. Des larves de moustiques se développant dans de l’eau polluée par une faible concentration de perméthrine, un insecticide très répandu, voient leur système immunitaire renforcé. Et au lieu d’être affaiblis, les moustiques deviennent également plus résistants aux insecticides une fois adultes. Mais les effets nets de ce constat sur la transmission du paludisme à l’homme demeurent encore difficiles à évaluer, nuance le biologiste Gaël Hauser, qui rapporte ces observations dans sa thèse de doctorat soutenue vendredi 7 février à l’Université de Neuchâtel.

  • 20janv2020_plantes185.jpg

    Plantes et climat : des problèmes en altitude

    Le 20 janvier 2020. Le réchauffement climatique permet la germination et la croissance de certaines plantes à plus haute altitude. Mais les microorganismes du sol habituellement associés à ces espèces végétales ne se retrouvent pas forcément dans la nouvelle niche écologique. Une thèse de doctorat de l’Université de Neuchâtel que soutiendra le 23 janvier prochain Ludovico Formenti a mis en évidence ce phénomène qui pourrait présenter des conséquences négatives à long terme pour la vigueur des plantes.