Fermer

Equipe enseignante

Lauranne Allemand

Lauranne_Allemand.jpg

Lauranne Allemand, titulaire d’une licence en lettres et sciences humaines (Histoire de l’art, Langue et littérature françaises, Ethnologie) de l’Université de Neuchâtel ainsi que d’un diplôme d’enseignement pour le secondaire 1 et pour les écoles de maturité est responsable de la médiation culturelle au Centre d’art CentrePasquArt Bienne et au NMB Nouveau Musée Bienne depuis 2009.

De 2006 à 2009, elle a travaillé en tant que médiatrice culturelle indépendante au Zentrum Paul Klee à Berne et dans les deux musées biennois. De 2009 à 2014, elle était membre du comité de mediamus, l’association suisse des médiateurs culturels de musée. De 2013 à 2014, elle a également représenté cette association au sein du comité de la nouvelle association faîtière Médiation culturelle Suisse. En 2011 et 2012, elle a été engagée par le Service de la culture de la Ville de Bienne pour la coordination du programme « Médiation culturelle » mené conjointement par Pro Helvetia et les services culturels des villes de Bienne, La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

Dr François Courvoisier

©crossworx_francois.courvoisier.jpg

©crossworx

François H. Courvoisier, docteur ès sciences économiques de l'Université de Neuchâtel, est professeur à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Après avoir été responsable marketing en entreprise, il enseigne le marketing et la veille stratégique à la Haute école de gestion Arc à Neuchâtel, ainsi que le marketing culturel à la Haute école de musique.

Doyen de l'Institut du marketing horloger (fondé en 2010) de la Haute école de gestion Arc, il est chargé de projets de recherche dans le marketing horloger ainsi que pour les PME industrielles.

Il a publié plusieurs ouvrages spécialisés en marketing horloger, ainsi que de nombreux articles consacrés au marketing culturel et au marketing industriel dans des revues scientifiques et professionnelles. Il est membre du comité d’organisation de différents colloques, notamment les Journées franco-suisse d’intelligence économique et les Journées internationales du marketing horloger.

Lucie Courvoisier

Lucie_Courvoisier_portrait©Guillaume_Perret.jpg

© Guillaume Perret

Licenciée de l'Université de Neuchâtel en communication, journalisme et philosophie, Lucie Courvoisier débute sa carrière professionnelle en tant que responsable communication de Festi'neuch Neuchâtel openair Festival, tout en poursuivant une formation complémentaire SAWI (Swiss Marketing Hub & Schools). En 2012, elle rejoint l'équipe marketing de la toute nouvelle destination touristique Jura & Trois-Lacs et oeuvre depuis à la promotion de cette région tant sur le marché national qu'européen.

Membre du conseil de Fondation de Festi'neuch, Lucie Courvoisier participe activement à l'orientation des activités et de l'image du festival en cohérence avec la stratégie et les valeurs de l'événement.

Lucie Courvoisier est également membre du comité de l'Association de Coordination de la Case à Chocs à Neuchâtel et est régulièrement invitée à intervenir dans différentes formations CAS.

Dr Patrick Cotting

Photo_PC.jpg

Patrick Cotting est titulaire d’un doctorat en sociologie et économie de l’Université Johannes Kepler de Linz. Directeur général de CCI Cotting Consulting Ltd. et de CCI Media depuis 2008 : consulting auprès de compagnies et d’ONGs concernant le développement et l’évaluation de partenariats, de sponsorings et de stratégies de financement, de stratégies médias et de marques, à quoi s’ajoutent des projets de recherche dans les domaines de la Corporate Social Identity, du management réputationnel, de l’analyse Media Equity, de la publicité et du branding. Consultant pour diverses compagnies, organisations et institutions nationales et internationales, de différents secteurs : assurances, banques, télévision, luxe, horlogerie, consommation courante, énergie, sciences, aventure, sport, culture et arts, humanitaire, etc.
Principaux projets et clients durant les dernières années :


PlanetSolar ; UEFA EURO 2008 ; Swatch SnowPark / Shoot my Ride ; Samsung ; Longines (Roland Garros / compétitions équestres) ; SBB-CFF ; CKW ; Adecco Group ; Suva ; Crédit Suisse ; Crédit Agricole ; Lombard Odier ; Louis Vuitton ; développement de la vision, du positionnement et de stratégies marketing et de recherche de fonds pour différentes institutions muséales, notamment : Château de Grandson, Château de Colombier, Musée singinois, projet LeTech Moutier, projet Zoo-Musée La Chaux-de-Fonds.
Avant de fonder CCI Cotting, Patrick Cotting a travaillé pour différentes compagnies : Kraft Jacobs Suchard, 1991-1993 ; Johnson & Johnson Medical, 1995-1996 ; Crédit Suisse, 1996-2001 et Eurosport, 2001-2008.


Il est par ailleurs membre de Faculté de l’Executive Master of Science in Communications Management (EMScom) de l’Université de Suisse Italienne (USI) depuis 1999. Membre de la Faculté des Sciences de la communication de l’USI depuis 2006. Membre de Faculté de IE Business School à Madrid depuis 2009. Parallèlement à son engagement à l’Université de Neuchâtel, dans le cadre du CAS Promouvoir une institution culturelle, Patrick Cotting a assuré diverses charges d’enseignement, notamment : EPFL, 2006-2013 ; University of Cairo, 2009-2011 et Bahcesehir University Istanbul, 2009-2013.

Laurence De Cecco

Fondatrice et Directrice de blossom, conseil et stratégie en communication, Genève.

Marta dos Santos

DOS_SANTOS_Marta.jpg

Née en 1973 au Portugal, titulaire d'une maturité économique du collège de l’Abbaye de Saint-Maurice, licenciée en lettres de l'Université de Lausanne (histoire, histoire de l'art, anglais), porteuse d'un brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité tout en ayant suivi une formation en muséologie, Marta dos Santos allie à la fois des compétences managériales et des connaissances spécifiques en matière historique et culturelle, qui sont particulièrement précieuses pour la conduite de ce monument historique qu'est le château de Chillon™.

Engagée dès novembre 2002 comme adjointe du directeur, promue directrice adjointe fin 2007 et ensuite nommée directrice dès novembre 2014, Mme dos Santos participe depuis plus de 14 ans de manière efficace et créative au développement et au rayonnement du château tant sur le plan organisationnel et financier que sur le plan muséal. C'est ainsi qu'elle a mis sur pied la gestion des finances et des ressources humaines de la Fondation, qu'elle a été responsable de la muséographie (expositions permanentes et temporaires) ainsi que de la gestion des collections patrimoniales tout en ayant été cheffe de projet pour l'aménagement du nouveau parcours de visite du château inauguré en mars 2008 (exposition permanente et audioguides), en 2010 (audiovisuels et salle d'armes) et en 2011 (salle Pierre II de Savoie en collaboration avec le château de Ripaille, sous l'égide du fonds Interreg). Depuis 2008, Mme dos Santos a en outre mis en place le programme culturel et de médiation, ainsi que son financement. Elle anime régulièrement le module « le budget dans un musée » pour ICOM suisse dans le cadre de la formation de base en muséologie.

Mme Marta dos Santos est également présidente de l'Association des Musées de la Riviera vaudoise (AMRV), vice-présidente de l’Association des Châteaux suisses, trésorière de l’Association des Châteaux vaudois et membre du comité du Montreux-Vevey Tourisme.

Marcel Henry

2016_06_16, Basel, HMB, Marcel Henry_Copyright_shmjan (8).JPG

© shmjan

Marcel Henry (*1977) a étudié l'histoire de l'art à Berne et Rome, puis a soutenu sa thèse de doctorat à l'Université de Zurich. Avant de prendre en charge la direction du projet Erasmus MMXVI au Musée Historique de Bâle, il a dirigé le Berry-Museum de St. Moritz et a été directeur artistique de ADB | Amici di Borgo. Actuellement, il se charge de la Triennale d'art contemporain Valais / Wallis 2017 et est mandaté par divers musées et institutions culturelles dans le domaine curatorial et digital.

Pius Knüsel

PiusKnuesel_550x700.png

*1957, Cham, Suisse. Licencié en littérature et linguistique allemandes, philosophie et critique littéraire à l’Université de Zurich. Journaliste indépendant. De 1986 à 1992, rédacteur culturel à la Télévision Suisse Alémanique ; de 1992 à 1997 directeur artistique du Jazz Clubs MOODS à Zurich ; puis responsable du sponsoring culturel du Crédit Suisse ; en 2000 co-fondateur du Forum Culture et Économie ; de 2002 à 2012 directeur de Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la Culture ; depuis directeur de l’Université Populaire de Zurich. Enseigne sporadiquement la gestion culturelle, le financement, la politique culturelle et son histoire suisse aux Universités de Bâle, Neuchâtel, Berne ainsi qu’aux Hautes écoles de science appliquée d'Olten et de Kufstein. Publiciste et médiateur culturel.

Membre du comité du Festival International du Film de Locarno, de CultureScapes Bâle, du conseil de fondation de Mummenschanz, du comité de la communauté d’intérêt pour la culture populaire suisse, parrain de l’académie fédérale pour la formation culturelle continue à Wolfenbüttel, président du festival "Alpentöne" Altdorf.

Marie-Christine Looser-Hartmann

Senior Project Manager Global Art Sponsorship, UBS.

Daniel Monnin

Daniel_Monnin.jpg

Economiste, Président, depuis 2010, de la Commission neuchâteloise de répartition des bénéfices de la Loterie Romande et Membre de la Conférence des Présidents des Organes romands de répartition des bénéfices de la Loterie romande.

Jean Pierre Pastori

PASTORI_Jean_Pierre_Photo.jpg

Après des études de science politique et après avoir pratiqué le journalisme écrit et audiovisuel, Jean Pierre Pastori s’est tourné vers le management culturel via un complément de formation (cours Entreprenership, HEC, Genève). Il a été chef de projet d’un spectacle chanté et dansé dans les arènes d’Avenches (700 ans de la Confédération), administrateur de l’orchestre Sinfonietta de Lausanne, directeur de la télévision locale lausannoise et directeur du château de Chillon.

Sur le plan associatif, il a fondé et présidé les Archives suisses de la danse, présidé l’Association des châteaux vaudois, le Cercle lausannois de la presse et la Fondation Béjart Ballet Lausanne. Il a été membre de la commission des bourses de la Fondation Leenaards. Il siège au sein de la Fondation vaudoise pour la culture et de la Fondation pour l’aide sociale et culturelle (Loterie romande, Vaud).

Auteur d’une vingtaine de livres sur l’histoire de la danse, il est lauréat de la Fondation Pierre et Luisa Meylan (pour la musicologie et la dramaturgie) et a été honoré d’un « Lifetime Achievement Award criticism et culture of ballet » du Festival international de Miami. Au demeurant, il est Chevalier des Arts et des Lettres de la République française.

Thomas Sandoz

SANDOZ_Thomas_Photo.jpg

Photo Michal Florence Schorro, ©AdS, LSQ, M. F. Schorro

Thomas Sandoz, né en 1967, est un écrivain, épistémologue et docteur en psychologie originaire du Haut Jura suisse. Il se consacre à l'écriture sous diverses formes. Il a notamment publié chez différents éditeurs en Suisse et en France – Grasset, Le Seuil, Presses universitaires de France – des romans (Croix de bois, croix de fer, Malenfance, Les temps ébréchés, Même en terre, La Fanée, Gerb, 99 minimes), des essais (Histoires parallèles de la médecine, La vraie nature de l'homéopathie, En somme...) et des monographies (Allain Leprest – Je viens vous voir, Derrick – L'ordre des choses). À l'occasion dramaturge et parolier, il s'est aussi fait connaître par de nombreux articles de réflexion scientifique et de critique de la culture pour différents journaux. Il s'est occupé quelques années du Centre d'information et de rencontre de renommée internationale Le Club 44 et est actif dans le domaine de la politique culturelle suisse. Aujourd'hui, parallèlement à ses projets personnels, il anime des ateliers d'écriture et travaille sur mandat comme médiateur culturel.

 

Dr Thomas Schmutz

Photo_TS.jpg

Naît et grandit à Bâle. Thomas Schmutz a fait des études d'histoire de l'art, sciences politiques et sciences des médias à Berne. Passionné par l'histoire de l'art, il a continué sa formation à Neuchâtel où il a été assistant-doctorant puis maître-assistant du Professeur Pascal Griener. Parallèlement à la rédaction de sa thèse de doctorat, qui porte sur les matériaux de la peinture et les manuels de peinture pour artistes et amateurs, il a développé le cours Promouvoir une institution culturelle pour le service de la formation continue de l'Université de Neuchâtel, qui est devenu en octobre 2016 un Certificate of Advanced Studies. De nombreux séjours à l'étranger lui ont permis d'assimiler des théories et pratiques de l'histoire de l'art francophone et anglo-saxonne. Passionné par la promotion de l'art et la médiation culturelle, il a fondé sa propre société qui est active dans le domaine de la médiation des arts et de la gestion de projets culturels.

Pendant plusieurs années, Thomas Schmutz a assuré la communication pour l'Association Suisse des Historiens et Historiennes de l'Art (ASHHA). En janvier 2006, il a été nommé responsable du service de la médiation culturelle du CentrePasquArt et du Musée Neuhaus à Bienne, pour lequel il a également rédigé le concept de base. En 2009, il a été nommé conservateur au Musée Neuhaus et membre du Conseil de la Fondation Collection Robert à Bienne. Dès le 1er septembre 2011, Thomas Schmutz est directeur adjoint et commissaire à l'Aargauer Kunsthaus, Aarau.

Urs Schnell

Urs_Schnell.jpg

Urs Schnell, Directeur de la FONDATION SUISA (www.fondation-suisa.ch) depuis avril 2008, et actif dans l’industrie musicale depuis plus de trente ans. Après une formation au Conservatoire de Winterthour (Diplôme d’enseignement de flûte traversière) et de gestion culturelle à l’Université de Bâle, il a travaillé en tant que musicien professionnel. Urs Schnell cultive aujourd’hui la musique de manière plus distanciée et considère son action au sein de la FONDATION SUISA en tant que celle d’un "faiseur des possibles musicaux".

La FONDATION SUISA est la fondation reconnue d'utilité publique de la Coopérative des auteurs et éditeurs de musique SUISA. Le but de la Fondation consiste à encourager la création musicale suisse de tous les genres.

La préoccupation principale de Urs Schnell en tant que Directeur de la FONDATION SUISA est un travail de soutien transparent et efficace. Pour cette raison, il s’est engagé avec la FONDATION SUISA au sein du réseau www.swissfoundations.ch

Urs Schnell vit aujourd’hui à Biel/Bienne, avec sa famille.

Sylvie Treglia-Détraz

Responsable de la communication des Musées d'art et d'histoire de Genève.