Fermer

Linguistique française

dictionary-2875159_1920.jpg

Les études de linguistique française s'inscrivent dans la lignée des recherches sur l’énonciation ouvertes en Suisse par Charles Bally à la suite de Ferdinand de Saussure et en France par Emile Benveniste puis Oswald Ducrot.

Le champ d'investigation concerne principalement la facette rhétorique du discours, celle qui s’intéresse à la façon dont un locuteur inscrit sa subjectivité dans un énoncé. Comment manifeste-t-on son opinion, son état d’âme, son appréciation de la réalité au moyen de la langue ? Du discours politique aux troubles du langage et psychologiques, de l’apprentissage avancé d’une langue seconde au métier de journaliste et d’écrivain, l’étude de la façon dont le sujet s’inscrit plus ou moins explicitement dans ce qu’il énonce est non seulement primordiale, mais en tout point fascinante par le questionnement qu’elle suscite sur les liens entre pensée et communication.

En apprenant à scruter différentes sortes de textes, les étudiant-e-s sont sensibilisé-e-s aux traces de cette subjectivité dans le langage, traces qui peuvent évoquer l’attitude du locuteur, sa façon d’argumenter, ou encore les indications qu’il veut bien donner sur les sources de son savoir. Mais ces traces regardent également la position du locuteur face aux dires des autres, le conduisant à faire apparaître différentes voix et points de vue au sein d'un seul et même énoncé, à hiérarchiser des contenus pour faire ressortir ce à quoi il tient vraiment tout en laissant la parole à l’autre. La sensibilisation à l’ensemble de ces phénomènes revient à interroger l’enjeu rhétorique de tout discours, qui consiste in fine en l’art de savoir jongler avec les mille et une possibilités de présenter un même contenu.

L’étudiant-e aura en outre la possibilité de découvrir et analyser la manifestation du locuteur dans le langage de manière objective et mesurable au moyen des outils les plus récents disponibles sur les plateformes hébergeant de grands corpus de différents genres de textes (presse, encyclopédie, littérature, etc.).

 

Formations

La formation en linguistique française en Bachelor commence par l'observation des faits qui relèvent du système de la langue, puis s’étend à ceux qui touchent à l'usage de la langue en discours. Au niveau du Master, l'approche est discursive. Elle s'attache à l'analyse de phénomènes plus globaux relatifs aux fondements de l'organisation d'un discours et à ceux impliqués dans la constitution de sa dimension argumentative. Tout au long du parcours d'études, une attention particulière est portée sur les textes littéraires émanant de différents genres (échange épistolaire, fable, théâtre, roman…), mais aussi sur les textes journalistiques et le nouveau langage du web et des réseaux sociaux.

Outre la recherche pure, les débouchés professionnels sont nombreux : du journalisme à l’enseignement, en passant par le monde de l’édition et de la communication.

 

Contacts

Chaire de linguistique française
Rue Pierre-à-Mazel 7
2000 Neuchâtel
 

Secrétariat
Florence Waelchli
Collaboratrice administrative
Tél. +41 32 718 1987
Mardis et jeudis journée complète / mercredi matin en télétravail