Fermer
_flsh_histoire_art_museologie_choix.jpg

Bienvenue à l'IHAM!

Formations

Toute l'actualité de l'IHAM

Colloque des mémorants - Jeudi 15 et vendredi 16 février 2018 - Salle RN 02

Délai d'inscription : 26 janvier 2018 auprès de ketty.villemin@unine.ch

ATTENTION !!!

Nouvelle procédure pour le Colloque des mémorants valable dès le semestre d'automne 2017 pour tous les étudiants !

Bandeau_CMFevrier2018.png

Parution

Dans l’œil du connaisseur
Pierre-Jean Mariette (1694-1774) et la construction des savoirs en histoire de l’art

En partant du cas singulier du collectionneur Pierre-Jean Mariette (1694-1774), cet ouvrage vise à mieux définir les étapes qui jalonnent la formation des connaissances en histoire de l’art au XVIIIe siècle. Sur quels éléments repose la réputation de l’amateur et comment s’organise la reconnaissance de son autorité par ses pairs ? À cet égard, la présente étude pose non seulement un regard nouveau sur l’apport de Pierre-Jean Mariette au champ historique mais elle réfléchit aussi de manière originale aux pratiques socio-culturelles et aux enjeux esthétiques qui façonnent la discipline à l’époque des Lumières.

Avec une préface de Pascal Griener.

Avec le soutien de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Neuchâtel.

2017 - Valérie Kobi

Format : 17 x 24,5 cm
Nombre de pages : 322 p.
Illustrations : Couleurs et N & B
ISBN : 978-2-7535-5314-9


Les Editions Attinger sont heureuses de porter à votre connaissance la baisse de prix du livre de Silvia Amstutz-Peduto : Théophile Robert & La renaissance de l’art sacré, dont vous trouverez la fiche en annexe. Désormais vendu au prix de CHF 50.- au lieu de CHF 69.-, il est en outre diffusé sur notre site internet : http://www.editions-attinger.ch/nouveaute/?popup=theophile-robert-la-renaissance-de-lart-sacre

Rappelons brièvement que c’est dans la première moitié du XXe siècle, sous l’impulsion de l’Eglise catholique, que l’art sacré fait son grand retour en Suisse. L’artiste genevois Alexandre Cingria - qui voyait dans la carence de véritable art religieux l’une des causes de la disparition du sentiment religieux - et le Groupe de Saint-Luc, qu’il fonde en 1919 avec d’autres artistes romands, ont été les principaux acteurs de ce renouveau à la fois architectural et artistique.
Bien que de confession protestante, l’artiste neuchâtelois Théophile Robert a apporté une contribution importante à ce mouvement : à partir de 1930, il s’est en effet mis activement au service de l’Eglise catholique, déclinant avant tout le thème de la Passion à travers sept chemins de croix destinés à des églises de différents cantons.
Bilingue (français/allemand), abondamment illustré et documenté, l’ouvrage de Silvia Amstutz-Peduto révèle cette part méconnue de l’œuvre de Théophile Robert, et se veut sensibiliser le lecteur à un patrimoine certes peu médiatisé mais d’une grande richesse.

Livre_SylviaAmstuzPeduto_Th_Robert.png

ARHAM

Vendredi 6 octobre 2017, à Neuchâtel
Table ronde "Crédits photo. La reproduction des documents d'archives à l'heure du numérique"

ARHAM 6.10.2017 programme_A5_Page_1.png


Colloque annuel de l'ASHHA 2017

19 et 20 octobre, à Lugano

VKKS-Tagung2017_Storia_dell'arte_contemporanea_Programm_Page_1.pngBulletin d'inscription

Voyage à Munich 2017

La ville de Munich se caractérise par une offre unique en matière de collections : cité des ducs puis des rois de Bavière, elle a compté de très anciennes collections dont de nombreux éléments sont encore conservés. La politique culturelle de cette capitale est marquée par un volontarisme qui triomphe au XIXe siècle, avec l’érection de « musées-temples » entièrement décorés. Au XXe siècle, Munich s’établit comme l’une des grandes cités de l’art contemporain en Allemagne. Le but du voyage est donc spécifique : analyse d’œuvres d’art sélectionnées avant le début du voyage, et donnant lieu à des travaux d’analyse effectués par les étudiants in situ ; étude approfondie de dispositifs muséaux anciens et contemporains ; étude de la mise en œuvre de l’offre culturelle dans l’espace de la ville au cours de l’histoire. ​

Munich_2017_1.JPG