Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Me Racontez pas d’Histoire !

Dans le cadre de l’émission de podcast Me Racontez Pas d’Histoire !Jéremie ferrer-Bartomeu a donné la parole à plusieurs membres de l’Institut d’Histoire, l’occasion d’évoquer leurs recherches passées ou en cours.

Histoire Sociale du temps présent : entretien avec Kristina Schultz

Kristina Schulz.jpgKristina Schulz présente son parcours d’historienne du temps présent. Après s’être intéressée aux luttes d’émancipation des années 60, elle a travaillé sur les gender studies dans une perspective de temps long. Elle développe actuellement un projet financé par le FNS qui s’attache à restituer l’histoire peu connue des enfants du placard, les enfants des travailleurs frontaliers en Suisse, des années 50 à 2002. 

Lien vers le podcast

Miracle, Culte, et légendes des Images : entretien avec Nicolas Balzamo

balzamo.pngNicolas Balzamo est maître-assistant en histoire moderne à l’université de Neuchâtel. Historien du religieux, il s’intéresse aux miracles dans la France de la Renaissance avant de porter son attention sur les images, leur culte et les légendes qui y sont liées, de la fin du Moyen Âge à la Renaissance. Il décrit ses méthodes et les apports aux autres disciplines des sciences sociales qu’il opère ainsi que ses différents chantiers de recherche en cours.

Lien vers le podcast

Le début du travail : entretien avec Federico Tomasello

Pisanello.pngLe « début du travail » nous plonge dans le débat intellectuel de la première moitié du XIXe siècle, alors que le nouveau monde imaginé par les révolutionnaires de 1789 tarde à naître. À partir de deux épisodes, la révolte des Canuts à Lyon en 1831 et l’épidémie de choléra à Paris en 1832, l’auteur retrace l’émergence de la question sociale et analyse comment la classe ouvrière se constitue alors comme objet et sujet politique. Jeremie Rifkin pointait la fin de la société du travail. Grâce à Federico Tomasello, nous savons désormais dans quelles conditions elle est née.

Lien vers le podcast

Qui se cache derrière Séverine ? entretien avec Lucie Hubleur

Remy.pngSéverine (1855-1929), pseudonyme de Caroline Rémy, est connue pour son travail, ses combats, ses positions avant-gardistes et sa liberté. 
Un album photographique réalisé à la mémoire de son mari, Adrien Guébhard, un des financeur du Cri du Peuple, journal révolutionnaire fondé par Jules Vallès. Conservé à la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, cet album permet toutefois de l’appréhender sous une autre facette, dans sa vie domestique et au crépuscule de son existence, au service de la défense de la mémoire de son mari et des stratégies familiales complexes d’une des plus grandes familles neuchâteloises. 

Lien vers le podcast

Le parti des communistes (I) : Paris, Alger, Moscou : entretien avec Julian Mischi

mischi.pngCe nouvel épisode consacré à l’histoire du Parti Communiste Français se compose de deux parties. La première qui est publiée aujourd’hui s’intéresse au PCF dans sa dimension internationale et internationaliste au cours du long XXe siècle. Le second épisode traite des identités militantes.

Ces deux épisodes sont un dialogue entre deux chercheurs : Julian Mischi et Alexandre Frondizi.

Julian Mischi est sociologue, directeur de recherche à l’INRAE. Ses recherches portent sur les classes populaires, le militantisme et le pouvoir local.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire du mouvement communiste en France : Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010) ; Les Territoires du communisme (Armand Colin, 2013, avec E. Bellanger) ; Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970 (Agone, 2014) ; Le parti des communistes. Histoire du PCF de 1920 à nos jours (Hors d’atteinte, 2020).

Il a publié plusieurs études sur les espaces ruraux, dont les ouvrages Le Bourg et l’Atelier. Sociologie du combat syndical (Agone, 2016) et Mondes ruraux et classes sociales (EHESS, 2018, avec I. Bruneau, G. Laferté & N. Renahy).

Alexandre Frondizi est un historien des identités et des quartiers populaires au siècle des révolutions. Spécialiste d’un premier Grand Paris aux pionniers duquel il vient de consacrer une exposition affichée jusqu’au 30 avril sur les grilles de l’inconnu pont Saint-Ange, pont qui permet au boulevard de La Chapelle d’enjamber les voies de la gare du Nord. Il s’intéresse notamment à la politisation des classes populaires et, dans ce cadre, a suivi les itinéraires de quelques communistes avant le Manifeste.

Lien vers le podcast

La manifestation d’une évidence d’État. Pouvoirs de l'écrit dans l'iconographie au XVIe-XVIIe : entretien avec Jérémie Ferrer-Bartomeu

Jérémie.pngDans le cadre du projet « Coopetition and Legislation in the Spanish Monarchy (16th-17th c.) » porté par Nicolas Simon (Casa de Velázquez, Marie Sklodowska-Curie fellow, UC Louvain), j’ai présenté un dossier de sources intitulé « La manifestation d’une évidence d’État. Pouvoirs de l’écrit dans l’iconographie au XVIe-XVIIe siècles ».

Ce dossier de sources forme le substrat d’un nouveau chantier de recherches adossé à un carnet Hypothèses.org, « Pouvoirs ». Je vous invite à le consulter pour en savoir plus sur la méthodologie employée et les hypothèses de travail qui sont les miennes.

Retrouvez ici l’ensemble des podcasts de la Casa de Velázquez.

Lien vers la vidéo

Aux origines de la démocratie, une (pré)histoire religieuse : entretien avec Olivier Christin

cedre_logo.pngProfesseur ordinaire d’histoire moderne à l’université de NeuchâtelOlivier Christin revient sur son parcours d’historien du XVIe siècle et présente le CEDRE dont il est directeur.

Lien vers la vidéo

Le Laténium vu par Géraldine Delley sa directrice-adjointe

LaténiumMe Racontez Pas d’Histoires inaugure un nouveau format vidéo, plus long et embarqué dans une prestigieuse institution patrimoniale, le Laténium, parc et musée d’archéologie situé à Hauterive, dans le canton de Neuchâtel (CH). Pour le visiter, nous marchons dans les pas de Géraldine Delley, directrice-adjointe du musée et collaboratrice de l’université de Neuchâtel. L’occasion de revenir avec cette docteure en histoire de l’archéologie sur la naissance des recherches lacustres et la création de cet établissement de tout premier plan.

Lien vers la vidéo

Le Trésor de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune : entretien avec Pierre-Alain Mariaux

Pierre-Alain2.jpgPierre-Alain Mariaux est doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Neuchâtel, professeur ordinaire d’histoire de l’art médiéval et de muséologie. Il revient pour nous sur son travail autour du Trésor de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune (CH, Valais). À l’occasion des 1500 ans de la fondation de l’abbaye, le professeur Mariaux a fait paraître une somme sur le trésor et conçu le profond renouvellement muséographique de son exposition sur le site.  

Lien vers le podcast

Atelier création de podcasts : Cuso d’histoire contemporaine à l’université de Neuchâtel

cuso_logo.jpgLes 7 et 8 novembre 2019, nous avons animé un atelier pour des doctorant-e-s et étudiant-e-s des universités de Neuchâtel, Lausanne et Genève, dans le cadre de la Cuso d’histoire contemporaine à l’université de Neuchâtel. Objectif de cet atelier : sensibiliser les étudiants à la pertinence du podcast, un format en plein développement et particulièrement adapté à la vulgarisation du savoir scientifique. Relativement aisés à fabriquer et à diffuser, simples à écouter sur des supports divers et nomades, les podcasts cochent l’ensemble des cases du cahier des charges des jeunes chercheurs désireux de faire connaître les résultats de leurs recherches comme les moyens d’y parvenir. Les documents ci-dessous sont les fruits du travail des étudiants et restituent leurs premiers pas dans le monde du podcast scientifique.

Lien vers les podcasts créés dans le cadre de cet événement

Qu’est-ce que le Centre européen des études républicaines ? Entretien avec Olivier Christin

cedre_logo.pngProfesseur ordinaire d’histoire moderne à l’université de NeuchâtelOlivier Christin revient sur son parcours d’historien du XVIe siècle et présente le CEDRE dont il est directeur.

Lien vers le podcast

Débat public et Réforme à Berne. Entretien avec Fabrice Flückiger

fabrice.jpgHistorien de la Réforme à Berne, Fabrice Flückiger s’est intéressé dans sa thèse de doctorat à la manière dont le corps de ville de Berne a conduit le passage de la religion catholique à la religion réformée. Son projet de recherche actuel porte sur le bon gouvernement dans les espaces alémaniques et germaniques.

Lien vers le podcast