Fermer
bandeau_ILF.jpg

Dorothée Rusque, collaboratrice scientifique

  • Histoire moderne
  • Histoire sociale et culturelle
  • Histoire des sciences
  • Production et circulation des savoirs
  • Savoirs naturalistes
  • Collections d’histoire naturelle
  • Bibliothèques et livres
  • Culture matérielle
  • Épistémologie visuelle

Postes

  • Depuis 2020 : Collaboratrice scientifique à l’Université de Neuchâtel, Institut de littérature française, Chaire de littérature et savoirs. Projet FNS-Sinergia : « Héritages botaniques des Lumières : exploration de sources et d’herbiers historiques à l’intersection des lettres et des sciences ».
  • 2015-2017 et 2018-2019 : ATER (attaché temporaire d’enseignement et de recherche) en histoire moderne à l’Université de Strasbourg.
  • 2012-2018 : Doctorante en histoire moderne à Université de Strasbourg, EA 3400 ARCHE (Arts, civilisation et histoire de l’Europe).
  • 2012-2015 : Doctorante contractuelle avec mission d’enseignement et de médiation scientifique, Université de Strasbourg.
  • 2004-2012 et 2017-2018 : Professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire.

Financements et prix

  • 2020-2023 : Collaboratrice scientifique à l’Université de Neuchâtel. Projet FNS-Sinergia : « Héritages botaniques des Lumières : exploration de sources et d’herbiers historiques à l’intersection des lettres et des sciences ».
  • 2019 : Early Career Fellowship de l’Université de Göttingen- Lichtenberg Kolleg (décliné).
  • 2019 : Prix de thèse Bucer (Lettres et Sciences Humaines) 2019 de la Fondation du Chapitre de Saint-Thomas de Strasbourg.
  • 2013-2015 : Missions complémentaires d’enseignement et de médiation scientifique au Jardin des Sciences et à l’Université de Strasbourg.
  • 2012-2015 : Contrat doctoral de l’Université de Strasbourg (EA 3400 ARCHE et ED 519 Perspectives européennes).

Mandats

  • 2019-2020 : Conseillère scientifique dans le cadre de la rénovation du Musée Zoologique de Strasbourg.
  • 2018- 2019 : Conseillère scientifique pour le projet « Visualisation des savoirs et des données de la recherche -Atelier design Graphique » du Master Design Graphique de la Faculté des arts de l’Université de Strasbourg.

 

 

Ouvrages [y compris ouvrages collectifs]

  • « Le dialogue des objets. Fabrique et circulation des savoirs naturalistes : le cas des collections de Jean Hermann (1738-1800) », Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, Collection « Histoire et philosophie des savoirs » [à paraître].

Articles

  • « L’économie d’échange et la circulation des objets naturalistes dans la correspondance de Jean Hermann au XVIIIe siècle », dans Hugues Daussy et Marie Barral-Baron Daussy (dir.), Circulation des objets, livres et documents par le canal des réseaux épistolaires savants, de la Renaissance à la Belle Époque, Turnhout, Brepols, [à paraître].
  • « Le professeur strasbourgeois Jean Hermann et ses contacts russes au XVIIIe siècle », dans Alexandra Veselova et Rodolphe Baudin (dir.), Louis Henri de Nicolay, un intellectuel strasbourgeois dans la Russie des Lumières, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2020.
  • « Le dialogue des objets. Fabrique et circulation des savoirs naturalistes : le cas des collections de Jean Hermann (1738-1800) – Position de thèse », Revue d’Alsace, 145, 2019, p. 341-350.
  • « Associer les textes aux collections. Les systèmes d’écriture du naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle », dans Emmanuelle Chapron et François Pugnière (dir.), Écriture épistolaire et construction des savoirs au 18e siècle. Jean-François Séguier et ses correspondants, Paris, Éditions Classiques Garnier, 2019, p. 47-63.
  • « Construire le savoir minéralogique à partir d’une collection de minéraux au XVIIIe siècle. Le cabinet d’histoire naturelle de Jean Hermann », dans Marc Cluet, Anne Feler, Gerhard Heide (éd.), Die Wurde des Minerals. Ein deutsches und zugleich universelles Anliegen, WürzburgKönigshausen & Neumann, 2019, p. 333-346.
  • « Enseigner à partir des collections d’histoire naturelle au XVIIIe siècle. Les pratiques pédagogiques du professeur Jean Hermann », dans Peter Marti (dir.), Die Universität Straßburg zwischen Späthumanismus und Französischer Revolution, Böhlau, Köln, Weimar, Wien, 2018, p. 339-355.
  •  « Observer à partir des collections d’histoire naturelle au XVIIIe siècle. Le dialogue des objets au sein du cabinet de Jean Hermann », dans Nathalie Vuillemin et Evelyn Dueck (dir.), Entre l’œil et le monde. Dispositifs d’une nouvelle épistémologie visuelle dans les sciences de la nature (1740-1840), Epistemocritique, 2017, p. 81-93.
  • « Les riches collections du naturaliste Jean Hermann. Un catalogue raisonné et un recueil de curiosités au XVIIIe siècle », dans Rémy Casin, Jean-Luc Eichenlaub et Bernadette Litschgi (dir.), Trésors des bibliothèques et archives d’Alsace, Strasbourg, La Nuée bleue, 2017, p. 273.
  •  « Faire circuler les objets naturalistes au XVIIIe siècle. Jean Hermann comme intermédiaire dans les échanges entre la France méridionale et l’espace germanique », Liame, 26, 2016 [en ligne].
  • « L’histoire naturelle dans les marges : écrire dans et à partir des livres. Le cas de Jean Hermann » dans Martial Guédron et Isabelle Laboulais (dir.), Écrire les sciences. Études sur le XVIIIe siècle, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2015, p. 81-96.
  • « Un dispositif matériel et visuel constitutif de la construction du savoir naturaliste au XVIIIe siècle : la collection de livres de Jean Hermann », dans Frédéric Barbier (éd.), « Strasbourg, le livre et l’Europe, XVe-XXIe siècle », Histoire et civilisation du livre. Revue internationale, Genève, Librairie Droz, tome XI, 2015, p. 95-108.
  • « Déchiffrer un dispositif de savoir : le catalogue de la bibliothèque Hermann-Hammer », dans Frédéric Barbier (dir.), Bibliothèques Strasbourg : origines-XXIe siècle, Paris, Éditions des Cendres, Strasbourg, BNU, 2015, p. 235-236.
  • « Construire et organiser le savoir naturaliste au XVIIIe siècle : la collection de livres de Jean Hermann », La Revue de la BNU, Strasbourg, Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, n° 10, 2014, p. 33-43.

Organisation de colloques et d’événements

  • 2014 : Commissaire scientifique de l’exposition « Les collections de Jean Hermann : un patrimoine naturel et culturel », Université de Strasbourg. Exposition organisée en partenariat avec le Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg, le Musée Zoologique, le Musée de Minéralogie, l’Herbier de l’Université de Strasbourg, la Bibliothèque nationale universitaire et le SCD de l’Université de Strasbourg.

Conférences et communications

Communications dans des colloques internationaux

 

  • “Make Nature Visible. The Graphic Representation of the Animal World in Jean Hermann’s Tabula affinitatum animalium (1783)”, Symposium de l’ESHS (European Society for the History of Science), “Visual, Material and Sensory Cultures of Science”, Université de Bologne, 31 août-3 septembre 2020.
  • « Des vestiges de l’outillage matériel aux archives manuscrites. Le fonds du collectionneur Jean Hermann (1738-1800) conservé à la Bibliothèque universitaire de Strasbourg », Colloque international « Savoir et collection », Université de Strasbourg, Carra, EA 3094, 5-6 novembre 2020.
  • “ The Dialogue between Objects in Jean Hermann’s Cabinet (18th century)”, Conférence de la British Society of History of Science, EUI de Florence, 5-7 avril 2017.
  • “Natural History Collections and Production of Knowledge in the 18th century: the case of Jean Hermann’s Cabinet”, Colloque “Collecting and the Knowledge of Objects”, Georg-August Universität, Göttingen, 5-9 septembre 2016.
  • « Observer à partir des collections d’histoire naturelle au XVIIIe siècle. La mise en visibilité des objets au sein du cabinet de Jean Hermann », Colloque « Entre l’œil et le monde : dispositifs et expédients d’une nouvelle épistémologie visuelle dans les sciences de la nature (1740-1840) », Université de Neuchâtel, 4-7 novembre 2015.
  • « La mise en spectacle du savoir naturaliste : enseigner à partir des collections au XVIIIe siècle. Le cas du professeur Jean Hermann », Colloque « Die Universität Straßburg zwischen Späthumanismus und Französischer Revolution », Arbeitsstelle für Kulturwissenschaftliche Forschungen, Engi, 4-7 juin 2015.
  • « Commerce matériel et circulation des objets de savoir au XVIIIe siècle : croiser des réseaux européens aux logiques sociales différenciées. Le cas du naturaliste Jean Hermann », 140e congrès des Sociétés historiques et scientifiques « Réseaux et Société », Reims, 27 avril-2 mai 2015.
  • « Construire et organiser le savoir naturaliste au XVIIIe siècle : la collection de livres de Jean Hermann ». Colloque « Strasbourg, le livre et les bibliothèques (XVe-XXIe siècle) », Université de Strasbourg, 13-15 octobre 2014.
  • « Le commerce matériel du savoir et les réseaux du naturaliste Jean Hermann (1738-1800) », Colloque « Réseaux et histoire », Labex Structuration des mondes sociaux, Université de Toulouse, 9-11 avril 2014.
  • Présentation d’un poster : « La fabrique et le commerce du savoir : les réseaux et les pratiques du naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle », Colloque « Réseaux et histoire », MSHS Sud-Est, Université de Nice-Sophia Antipolis, 26-28 mai 2013.

Communications dans des séminaires de recherche

 

  • « L’écriture comme outil de visualisation de la nature. Le dialogue entre les textes et les objets au sein du cabinet de Jean Hermann au XVIIIe siècle », ScriptHis, Université de Strasbourg, 11 avril 2019.
  • « L’économie d’échange et la circulation des objets naturalistes dans la correspondance de Jean Hermann au XVIIIe siècle », Séminaire CORES (Circulation des objets, livres et documents par le canal des réseaux épistolaires savants, de la Renaissance à la Belle Époque), Université de Besançon, 18-20 juin 2018.
  • « Le professeur strasbourgeois Jean Hermann et ses contacts russes au XVIIIe siècle », Séminaire consacré à « Louis Henri de Nicolay (1737-1820), président de l’Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg dans la Russie des Lumières », Université de Strasbourg et Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg, 17 octobre 2017.
  • « Des technologies de papier à la publication d’un discours savant. Le cas du naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle », Séminaire « Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés (fin XVe-fin XVIIIe siècle) », Université de Strasbourg, 10 janvier 2017.
  • « Les collections comme supports et objets d’inscriptions : les pratiques de l’écrit du naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle », Séminaire « Savants à l’œuvre, savoirs en travail. Jean-François Séguier et ses correspondants (1703-1784) », Université d’Aix-en-Provence, 18-19 novembre 2016.
  • « Construire le savoir minéralogique à partir d’une collection. Le cabinet d’histoire naturelle de Jean Hermann au XVIIIe siècle », Séminaire « De la dignité du minéral. Cause germanique, cause universelle », Université de Strasbourg, 9-12 mars 2016.

Communications dans des journées d’études et des ateliers doctoraux

 

  • « Du cabinet au musée : les collections d’histoire naturelle de Jean Hermann au XVIIIe siècle », Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg, Université de Strasbourg, 2 mars 2020.
  • « Sur les traces du naturaliste strasbourgeois Jean Hermann. Comment observer la nature à partir d’un cabinet d’histoire naturelle au XVIIIe siècle ? », Musée Zoologique de Strasbourg, 2 février 2019.
  • « Du projet encyclopédique au lieu de savoir. Les collections du naturaliste Jean Hermann (1738-1800) », Musée d’histoire naturelle et d’ethnographie de Colmar, 13 octobre 2017.
  • « Les collections de Jean Hermann (1738-1800) face au moment révolutionnaire : de la protection à la patrimonialisation », Journée d’études « Comprendre la Révolution française : regards croisés d’historiens, d’enseignants et d’archivistes », Archives départementales du Bas-Rhin, 26 avril 2017.
  • « Introduction à l’histoire des sciences. Du métier de chercheur aux perspectives de recherche », Séminaire « Action de développement professionnel », Maison pour la Science, Université de Strasbourg, 9 mars 2017.
  • Discussion entre une directrice de recherche et sa doctorante : Isabelle Laboulais et Dorothée Rusque : « Faire des collections un objet d’histoire sociale des sciences », Université de Strasbourg, 3 novembre 2016.
  • “Revealing University Objects: from the Attics to the Public”, Universeum – European Academic Heritage network, Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg, Université de Strasbourg, 23-27 mai 2016.
  • « Le rôle des images au sein des collections du naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle », Journée d’études sur le XVIIIe siècle, Université de Strasbourg, 18 mars 2016.
  • « Les collections d’histoire naturelle du savant Jean Hermann (1738-1800) », Musée Zoologique de Strasbourg, 26 novembre 2015.
  • « Échanges, circulation et réseaux des objets de savoir. Le cas du naturaliste Jean Hermann (1738-1800) », Atelier doctoral « Circulations et échanges en Europe (XIe-XVIIIe siècle) », Université de Tours, 21 mai 2014.
  • « Jean Hermann et les collections d’histoire naturelle à Strasbourg au XVIIIe siècle », Université de Strasbourg, 12 octobre 2012.

 

  • 2018 : Thèse de doctorat d’histoire moderne, Université de Strasbourg, EA 3400 ARCHE (Arts, civilisation et histoire de l’Europe).
    Sujet : « Le dialogue des objets. Fabrique et circulation des savoirs naturalistes : le cas des collections de Jean Hermann (1738-1800) ». Thèse soutenue le 29 juin 2018, sous la direction du professeur Isabelle Laboulais.
  • 2007 : Master 2 Études sociales des sciences et technologies à l’Université de Strasbourg.
  • 2003 : Admission au CAPES d’histoire-géographie.
  • 2002 : Maîtrise d’histoire moderne à l’Université de Strasbourg – Mention très bien.
  • 1998 : Baccalauréat, Série ES - Mention très bien.

Contact

Bureau 3.N.06

dorothee.rusque@unine.ch

032 718 18 26