Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Jean-Thomas Arrighi De Casanova

Picture.jpg

Jean-Thomas Arrighi de Casanova

Maître d'enseignement et de recherche

Chaire d'histoire contemporaine

Espace Tilo Frey 1

2000 Neuchâtel

Bureau 3.N.04

jean-thomas.arrighi@unine.ch

Réception: sur rendez-vous

Biographie

Depuis novembre 2019, je suis maitre d’enseignement et de recherche en histoire contemporaine des migrations à l’Institut d’histoire (IH) de l’Université de Neuchâtel. Avant de rejoindre L’IH, j’étais chercheur postdoctorant et chargé de cours au NCCR on the move de l’Université de Neuchâtel, ou je codirige désormais un projet de recherche sur l’évolution historique de l’état social en Europe en réponse aux migrations et à la mobilité internationale.

J’ai obtenu mon doctorat en sciences politiques et sociales à l’Institut Universitaire Européen de Florence (EUI, Italie) en 2012. Je suis également titulaire d’un Master de recherche en sciences sociales de l’EUI ainsi que d’un Master en études européennes de l’Université de Bath (Royaume-Uni). Entre 2012 et 2015, j’étais le coordinateur de GLOBALCIT, l’observatoire sur la citoyenneté du centre d’études Robert Schuman à Florence. J’ai été chercheur invité à l’université Pompeu Fabra de Barcelone (2017), à l’université du Michigan à Ann Arbor (2014), et chargé d’enseignement à l’université de Lucerne (2013-2019).

De manière générale, mes recherches portent sur les transformations de la citoyenneté en Europe dans une perspective historique et comparée. Plus spécifiquement, je m’intéresse aux causes et aux effets politiques de deux “défis” auxquelles sont confrontés les états-nations: Le nationalisme minoritaire, d’une part, et la migration internationale d’autre part. L’ensemble de mes publications peut être consulté sur GoogleScholar et ResearchGate.

Quelques publications

  • Jean-Thomas Arrighi and Dejan Stjepanovic (2019). Migrating Borders: Territorial Rescaling and Citizenship Realignments in Europe. London: Routledge.
  • Jean-Thomas Arrighi (2019). ‘The people, year zero’: Secessionism and citizenship in Scotland and Catalonia. Ethnopolitics, 18 (3), 278 – 297.
  • Jean-Thomas Arrighi and Jean-Michel Lafleur (2019). Where and why can expatriates vote in regional elections? A comparative analysis of regional electoral practices in Europe and North AmericaJournal of Ethnic and Migration Studies, 45(4), 517-538.
  • Samuel Schmid, Lorenzo Piccoli, and Jean-Thomas Arrighi (2019). Non-universal suffrage: Measuring electoral inclusion in contemporary democracies. European Political Science.
  • Jean-Thomas Arrighi and Rainer Bauböck (2017). A multilevel puzzle: Migrants’ voting rights in national and local elections. European Journal of Political Research, 56(3), 619-639.
  • Profil LIBRA