A la une :

Equipes chirurgicales : la source des accès de colère

Chirurgiens

Le 12 décembre 2019. Lors d’interventions chirurgicales, le manque de coordination de l’équipe, générant de l’agacement et des paroles déplacées, constitue le premier facteur de tension. C’est l’une des conclusions d’une étude interdisciplinaire des universités de Neuchâtel, de Berne, et de l’Hôpital universitaire de l’Île à Berne, soutenue par le Fonds national suisse pour la recherche scientifique (FNS) et qui paraît aujourd’hui dans la revue PLoS One. L’équipe de recherche a relevé 340 épisodes de tension sur 137 opérations chirurgicales, totalisant quelque 500 heures d’interventions. En savoir plus

  • 11dec2019_nexans185.jpg

    Le Prix Nexans 2019 récompense les sciences économiques

    Le 11 décembre 2019. Le Prix Nexans récompense cette année Sylvain Weber, chercheur post-doctoral à l’Institut de recherches économiques de l’Université de Neuchâtel (IRENE) et spécialiste dans les domaines de l’économie de l’énergie et de l’économie du travail. Lors de la cérémonie de la remise du prix qui aura lieu ce mercredi à 17h15 à l’aula du bâtiment principal de l’Université, il recevra la somme de 10’000 francs de la part du Conseil de fondation du Fonds culturel Nexans Suisse SA pour l’excellence de ses recherches et l’originalité de son parcours. La cérémonie sera précédée, à 15h15, d’une conférence intitulée Transition énergétique et changement des comportements : une perspective interdisciplinaire.

  • 10dec2019_erc185.jpg

    La professeure Nadja Capus lauréate d'une prestigieuse bourse du Conseil Européen de la Recherche pour son projet sur la lutte pénale contre la corruption

    Le 10 décembre 2019. Pour faire face au fléau de la corruption, les Etats adaptent régulièrement leur stratégie de lutte dans différents domaines du droit pénal. Ces réformes non coordonnées donnent lieu à un modèle hybride de justice pénale qui aboutit à une justice parfois opaque si ce n’est complaisante. C’est à ce modèle que s’intéresse Nadja Capus, professeure de droit pénal et de procédure pénale à l’Université de Neuchâtel, dans son projet RevAClaw (Revamping Anticorruption Criminal Law). Projet qui vient de remporter une prestigieuse bourse ERC (European Research Council) Consolidator Grant d’un montant de 2 millions de francs. C’est une des rares juristes suisses ayant obtenu une telle bourse qui n’est attribuée qu’aux plus brillant-e-s scientifiques issu-e-s du monde entier.