Fermer

Dans le Jura

Les conférences à Porrentruy

Collège Thurmann
Sous Bellevue 15
2900 Porrentruy​

Mercredi, de 14h00 à 15h45

Saison 2018-2019

Programme 2018-2019

Programme complet en pdf

Porrentruy

Mercredi 21 novembre 2018, de 14h00 à 15h45

Robert Kopp, professeur émérite de l’Université de Bâle

FERDINAND HODLER, PEINTRE SUISSE ?

Ses premiers succès, Hodler les a eus en France, dès la fin du XIXesiècle, mais sa célébrité date de sa participation à la Sécession de Vienne, en 1904. Dans la foulée, l'Université d'Iéna, puis la ville de Hanovre lui commandent de grandes fresques. Pour Apollinaire, il sera désormais un peintre allemand, donc peu apprécié. En 1914, Hodler signe le manifeste des artistes et intellectuels qui protestent contre le bombardement de la cathédrale de Reims. Ses fresques en Allemagne sont aussitôt murées. A sa mort, en 1918, il entre dans un long purgatoire suisse, dont il n'est sorti que récemment. Les expositions commémorant le centenaire de sa disparition tant à Bonn, qu'à Vienne, à Pully, à Genève, à Berne, et à Delémont nous ont fait mieux connaître la richesse et la modernité d’une œuvre qui ne se résume pas à La Bataille de Morat, à La Retraite de Marignan et au Bûcheron ayant orné nos vieux billets de banque. Hodler est avant tout un des plus importants peintres symbolistes et un des plus grands paysagistes de son temps.


 

Porrentruy

Mercredi 5 décembre 2018, de 14h00 à 15h45

Walter Tschopp,historien de l’art, 
ancien conservateur au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel

ALBERT ANKER : LES ENFANTS DE LA GUERRE

A propos du grand tableau historique Pestalozzi et les orphelins unterwaldois à Morat en 1798, conservé au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel. Aspects artistiques, contexte politique et historique

Ce tableau d’Anker de 1876 constitue un point névralgique dans la relation que l’artiste entretient avec la société qui l’entoure : Albert Anker, peintre aux dons artistiques et psychologiques exceptionnels, est un portraitiste d’enfants particulièrement doué. Dans notre tableau, il capte un fait divers historique et dramatique, celui de la « distribution » d’enfants de guerre à des familles d’accueil à Morat. Ces orphelins sont des victimes de la bataille que les Nidwaldiens mènent contre les troupes révolutionnaires françaises.

Notons la triste actualité du sujet.


 

Neuchâtel

Mardi 18 décembre 2018, à 14h15, Aula des Jeunes-Rives

FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes

La fête de Noël permet à tous nos membres de passer un moment agréable et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de poésie, de musique et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Porrentruy

Mercredi 19 décembre 2018, de 14h00 à 15h45

Marc-André Thiébaud, conservateur retraité des Conservatoire 
et Jardin botaniques de la Ville de Genève

EXTRAVAGANCES VÉGÉTALES : 
CURIOSITÉS OU STRATÉGIES ADAPTATIVES ?

Si les extravagances humaines sont parfois choquantes ou surprenantes, il en va de même pour les plantes qui sont capables d’extravagances tout aussi spectaculaires par le développement exubérant ou au contraire insignifiant de leurs fleurs, feuilles ou tiges, et par leurs excentricités les plus folles quant à leurs formes, dimensions et modes de vie.

Mais ce qui différencie les extravagances humaines des botaniques tient au fait que les curiosités botaniques ne sont jamais gratuites, ni liées à un fantasme ou à quelque caprice fantaisiste. Elles sont toujours dues à un processus évolutif vital pour l’espèce en question. Elles représentent donc pour les plantes de véritables stratégies adaptatives qui leurs permettent de supporter des conditions de vie extrêmes, à la limite de la survie.

Quelques-unes de ces curiosités botaniques, de chez nous et d’ailleurs, vous seront dévoilées au cours de cette conférence.


 

Porrentruy

Mercredi 16 janvier 2019, de 14h00 à 15h45

Claude Jeanrenaud, professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel

COMMENT CONTRÔLER LA CROISSANCE DES DÉPENSES DE SANTÉ ?

Les coûts de la santé croissent sans discontinuer : de 45,2 milliards de francs en 2000, ils sont passés à 77,8 milliards en 2015. La hausse des dépenses à la charge de l’Assurance maladie obligatoire a été encore plus rapide. Face à cette situation, Alain Berset, chef du Département fédéral de l’intérieur, a demandé à un groupe d’experts internationaux d’imaginer de nouvelles solutions pour mieux contrôler l’évolution des coûts. Se fondant sur les conclusions des experts, le Conseil fédéral vient de proposer une première série de mesures. La conférence débutera par un examen des causes de l’augmentation des dépenses de santé. Les propositions des experts et la stratégie du Conseil fédéral seront ensuite discutées.


 

Porrentruy

Mercredi 30 janvier 2019, de 14h00 à 15h45

Pascal Mahon, professeur à l’Université de Neuchâtel

LA SUISSE ET LES « JUGES ÉTRANGERS » ou l’initiative populaire 
« Le droit suisse au lieu des juges étrangers (initiative pour l’autodétermination) »

Afin de régler la question des relations entre le droit national et le droit international, question devenue délicate en raison de la multiplication, ces dernières années, d’initiatives populaires qui – pour le dire de manière modérée – flirtent avec les violations du droit international, l’UDC propose une nouvelle initiative populaire, intitulée « Le droit suisse au lieu des juges étrangers (initiative pour l’autodétermination) ».

Communément appelée initiative pour l’« autodétermination » ou initiative « contre les juges étrangers », cette nouvelle initiative populaire fédérale est actuellement en traitement devant les Chambres fédérales, depuis le début de l’année 2018 et jusqu’en février 2019 en principe. Elle sera ensuite soumise au vote du peuple et des cantons.

La conférence se propose d’analyser le texte de cette initiative et d’en montrer les enjeux.


 

Porrentruy

Mercredi 13 février 2019, de 14h00 à 15h45

René Spalinger, chef d’orchestre et conférencier

CLAUDE DEBUSSY : LA NAISSANCE DE LA SENSATION PURE

Avec Gabriel Fauré (1845-1924) et Maurice Ravel (1875-1937), Claude Debussy (1862-1918) fait partie du trio qui a résisté à l’ogre wagnérien et redonné à la musique française une orientation plus en légèreté, en couleurs chatoyantes, en poésie, en charme. Le Prélude à l’après-midi d’un faune apparaît, à juste titre, comme le véritable tournant de cette prise de conscience.

« J’essaie de faire ”autre chose” et de créer, en quelque sorte, des réalités, ce que les imbéciles appellent ”impressionnisme” ».

« J’ai l’air de redécouvrir la musique, mais très humblement, c’est un peu mon cas » (1915).


 

Porrentruy

Mercredi 20 février 2019, de 14h00 à 15h45

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

RICHARD WAGNER : DE L’OPÉRA ROMANTIQUE AU DRAME MUSICAL

S’appuyant sur l’héritage de Weber, Wagner mène à son terme le vieux rêve, esquissé dès l’époque de Mozart, d’un opéra national allemand, étendard d’une culture authentiquement germanique.

Mais cette entreprise se double d’une ambition plus profonde et plus radicale : la refondation du concept même d’opéra.

Ainsi passe-t-il de l’opéra romantique de ses débuts (Le Vaisseau fantômeTannhäuser,etc...) au drame musical de la maturité, œuvre d’art totale qui rompt avec tous les cloisonnements constitutifs du genre, entre texte et musique, air et récitatifs, orchestre et voix, emportant l’auditeur sur les cimes de l’amour rédempteur et ouvrant la voie à l’opéra du XXesiècle.


 

Porrentruy

Mercredi 13 mars 2019, de 14h00 à 15h45

Jacob Koella, professeur à l’Université de Neuchâtel

DES PARASITES À LA CONQUÊTE DU CERVEAU

Nous aimerions croire que nous avons le libre arbitre, que nous avons le contrôle de notre propre comportement. Mais ce n'est souvent pas le cas.

Au contraire, le comportement de nombreux animaux, y compris le nôtre, est manipulé par des parasites. Il y a des parasites qui peuvent rendre leurs hôtes sociables pour qu'ils puissent être mangés par leur prédateur, qui est l'hôte suivant dans le cycle de vie des parasites. Il y a des parasites qui forcent leur hôte à se suicider pour qu'ils puissent se transmettre, ou à passer le reste de leur vie à les protéger, ou à devenir un lieu de reproduction pour les parasites, se laissant manger vivant.

L'un des parasites dont je parlerai est Toxoplasma, un parasite des mammifères, y compris nous-mêmes. L'un de ses principaux problèmes de santé est qu'il peut infecter et endommager gravement le fœtus d'une mère infectée.

Le paludisme est un autre parasite dont la capacité de manipulation affecte notre santé. Ce n'est pas parce qu'il manipule notre comportement, mais parce qu'il manipule les moustiques qui nous transmettent le parasite.


 

Neuchâtel

Vendredi 22 mars 2019, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun(e) !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Cet événement, qui attire chaque année plus d’une centaine de participants, entend bien en 2019 encore intéresser non seulement les retraités, mais aussi les lycéens, les enseignants et le public en général. Des prix seront décernés.

Bienvenue à toutes et à tous !


 

Porrentruy

Mercredi 27 mars 2019, de 14h00 à 15h45

Cécile Guinand, docteure ès lettres de l’Université de Neuchâtel

QUI A PEUR DU RIDICULE ? 
LES ÉCRIVAINS DU XIXESIÈCLE ET LA CARICATURE

Au XIXesiècle, la caricature prend un véritable essor. Elle rend compte de la littérature sous des angles variés. Elle se moque de l’école romantique comme du naturalisme, mais elle propose aussi des panthéons des figures de la littérature contemporaine. Entre critique et hommage, elle donne des points de vue inédits sur l’histoire littéraire. La caricature intéresse aussi les écrivains, qui la condamnent souvent comme un art industriel dégradant. Cependant plusieurs auteurs, Baudelaire particulièrement, voient dans la caricature un art de la modernité digne de retenir l’attention. Ils la valorisent et en font même un modèle littéraire.