Fermer
Alpes sans texte 2.jpeg

Au Val-de-Travers

Les conférences à Fleurier

Collège du Val-de-Travers

Place Longereuse
2114 Fleurier

Ascenseur à disposition

Mercredi de 14h30-16h15


Responsable d’antenne
Pierrette Bobillier ; 
pierrette.bobillier@bluewin.ch ;
032 861 16 74

Saison 2019-2020

Fleurier

Mercredi 11 décembre 2019, de 14h30 à 16h15

Panneau-ATTENTIONpetit.jpg Rocade de conférence

La conférence de Jacques Ramseyer : ALCIDE LE BEAU, UN PEINTRE FRANÇAIS À NEUCHÂTEL AU HASARD DE LA GRANDE GUERRE

sera donnée le 18 décembre 2019.

Elle sera remplacée par:

Stéphane Kronenberger, post-doctorant à l’Université d’Aix-Marseille

LES NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

Maritimes et terrestres, les nouvelles routes de la soie, encore trop méconnues du grand public, constituent une des priorités du président chinois Xi Jinping et ont pour vocation d’assurer l’approvisionnement du pays en matières premières, tout en projetant encore davantage la puissance chinoise à l’extérieur de ses frontières, notamment par le biais d’investissements massifs dans les infrastructures et par l’établissement de relations plus étroites avec les pays traversés. Leur progressive mise en place depuis quelques années a déjà et aura encore davantage à brève échéance un impact non négligeable sur l’Asie, l’Afrique mais aussi le Moyen-Orient ou l’Europe. Cette initiative chinoise de grande ampleur et à long terme mérite donc une analyse précise et circonstanciée.


 

Neuchâtel

Mardi 17 décembre 2019, à 14h15, Aula des Jeunes-Rives

*** FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes ***

La fête de Noël permet aux membres de toutes les antennes de se retrouver pour passer un moment festif et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de poésie, de musique et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Fleurier

Mercredi 18 décembre 2019, de 14h30 à 16h15

Panneau-ATTENTIONpetit.jpg Rocade de conférence

La conférence de Stéphane Kronenberger : LES NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

a été donnée le 11 décembre 2019.

Aujourd'hui, elle sera remplacée par la conférence de:

Jacques Ramseyer, historien, conservateur des Archives de la vie ordinaire

ALCIDE LE BEAU, UN PEINTRE FRANÇAIS À NEUCHÂTEL AU HASARD DE LA GRANDE GUERRE

Né en Bretagne, le peintre Alcide Le Beau (1873-1943) connaît une certaine notoriété entre 1903 et 1914, où il participe aux recherches picturales de son temps. Blessé au début de la guerre, il est interné en Suisse et se fixe à Colombier, avant de se retirer sur la Côte d’Azur en 1921. L’exposé, largement illustré, retracera son itinéraire en mettant l’accent sur les liens qu’il avait tissés à Neuchâtel, notamment avec son ami et mécène Paul Baillod, dont l’Association pour la conservation des archives de la vie ordinaire conserve une partie des papiers.


 

Fleurier

Mercredi 8 janvier 2020,de 14h30 à 16h15

David Senn, économiste, directeur-propriétaire de PME

LE SUCCÈS DE LA LITTÉRATURE JAPONAISE CONTEMPORAINE, 
UNE LITTÉRATURE EMBLÉMATIQUE DU XXIe SIÈCLE

Participez à un fascinant voyage richement illustré à travers le monde de la littérature japonaise !

La conférence présentera l’importance de l’écrit dans la société japonaise, puis proposera un survol de 1500 ans d’histoire de la littérature japonaise et enfin une analyse de sept thèmes forts et récurrents de la littérature japonaise contemporaine qui la rend emblématique de ce début de XXIe siècle.

Les artistes du Japon nous ont fait prendre conscience que l’Occident n’était pas forcément le centre du monde. Ces auteurs sont parvenus à s’imposer par la qualité et la modernité de leurs textes. Une nouvelle génération d’écrivains, surtout de femmes, a fait voler en éclats leur insularité et su toucher un public mondial. Et si leurs écrits nous apportaient de nouveaux repères et systèmes de valeurs pour construire une nouvelle société du XXIe siècle ?


 

Fleurier

Mercredi 15 janvier 2020,de 14h30 à 16h15

Dominique Dirlewanger, maître de gymnase, chercheur associé à l’Université de Lausanne

LES COULEURS DE LA VIEILLESSE. UNE HISTOIRE DES REPRÉSENTATIONS (1940-1990)

Parmi les vieillards encore verts, des seniors argentés profitent d’une retraite dorée. A contrario, le vieillissement démographique pèse sur l’avenir supposément noir des assurances sociales. L’éventail des couleurs de la vieillesse reflète des transformations profondes. Le statut de retraité-e propose une nouvelle identité à la personne âgée. Aux âges légaux fixés par le législateur (âge de la retraite, tarifs seniors) répondent des âges sociaux construits par les pratiques (activité, désengagement lors de la retraite). Loin d’être une catastrophe, la vieillesse entendue comme nouvel âge représente un formidable progrès, probablement l’un des plus importants qu’a connus l’espèce humaine.


 

Fleurier

Mercredi 22 janvier 2020, de 14h30 à 16h15

Grégoire Oguey, archiviste aux Archives de l’État de Neuchâtel, doctorant à l’Université de Neuchâtel, chargé de cours à l’Université de Fribourg

AU VATICAN OU À BERLIN, DES ARCHIVES « SECRÈTES ». VRAIMENT ?

Au Vatican, on trouve l’Archivium Secretum Vaticanum, à Berlin le Geheimes Staatsarchiv. Pourquoi qualifier ces archives de « secrètes » alors qu’elles sont, sous certaines réserves, largement accessibles au public ? Pourquoi l’ouverture annoncée pour mars 2020 des archives du pontificat de Pie XII fait-elle à ce point les gros titres dans la presse ? Les archives, y compris dans nos contrées, se sont largement ouvertes ces dernières décennies, mais gardent encore souvent l’image d’un patrimoine secret. Comment ces gardiennes de la mémoire collective constituent-elles le patrimoine commun et comment le diffusent-elles ?


 

Fleurier

Mercredi 29 janvier 2020,de 14h30 à 16h15

Anne Freitag, conservatrice au Musée cantonal de zoologie de Lausanne

LES COLLECTIONS DE MUSÉES D’HISTOIRE NATURELLE :
DES TRÉSORS CACHÉS !

D’après un inventaire réalisé en 2018, les musées d’histoire naturelle de Suisse hébergent environ 33 millions d’animaux dans leurs collections ! Superbes papillons, minuscules moucherons, fragiles œufs d’oiseaux, squelettes en vrac, serpents exotiques ou oursins piquants, ce sont les témoins du patrimoine naturel suisse et mondial. L’immense majorité d’entre eux ne sont pas présentés au public, mais précieusement conservés dans des dépôts. Alors pourquoi garder autant de spécimens si on ne les montre pas ? À quoi et à qui servent-ils ? Une plongée dans les coulisses d’un musée pour découvrir et comprendre les collections.


 

Fleurier

Mercredi 5 février 2020,de 14h30 à 16h15

Jean-Pierre Schneider, professeur émérite de l’Université de Neuchâtel

L'HOMME ET L'ANIMAL : LES SOURCES GRÉCO-ROMAINES DU VÉGÉTARISME

Tuer un animal pour le manger n'est pas un acte anodin. Certains mythes grecs, certains rites religieux laissent percevoir une forme de malaise dans la pratique commune du sacrifice animal et de la consommation des chairs. Mais ce sont surtout les philosophes, en particulier les pythagoriciens, qui accumuleront les arguments – religieux, moraux, hygiéniques et médicaux – justifiant l'abstinence des nourritures tirées d'êtres animés. On verra qu'une grande partie des arguments avancés aujourd'hui par les tenants du végétarisme se trouvent déjà formulés, avec subtilité, il y a deux mille ans, par les philosophes grecs et leurs émules romains.


 

Fleurier

Mercredi 12 février 2020,de 14h30 à 16h15

Pierre-Henri Béguin, ancien professeur au Lycée Denis-de-Rougemont à Neuchâtel

DES ROMANCIERS METTENT LEURS HÉROS À TABLE

Qui mange quoi ? Les écrivains nous renseignent rarement sur ce que leurs héros dégustent : « Ils ont déjeuné, et les voilà partis », lit-on chez Diderot. Pourtant, manger n’est pas un acte anodin. Derrière la dimension physique apparaissent des significations plus importantes : sociales, morales, politiques... En particulier, Voltaire, George Sand, Victor Hugo et Flaubert ont abordé savoureusement ce thème en révélant les menus de certains de leurs héros : autant de tables différentes, autant de découvertes. L’assiette, étonnante carte d’identité ! 


 

Fleurier

Mercredi 19 février 2020,de 14h30 à 16h15

Charlotte Bellot, diplômée de master de l’Université de Neuchâtel

SUR LA ROUTE DES CARAÏBES : 
LE GRAND PÉRIPLE DES BALEINES À BOSSE

La baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) est une espèce emblématique célèbre pour ses sauts en surface et ses chants mélodieux en période de reproduction. Ce mammifère marin est étudié par les scientifiques du monde entier qui, ensemble, tentent de comprendre les mystères qui l'entourent. Cette espèce est notamment connue pour entreprendre parmi les plus longues migrations du règne animal. Dans une suite logique d’étapes clés dans la vie des baleines, nous naviguerons ensemble vers les eaux chaudes des Caraïbes : alimentation, migration, reproduction, communication sont autant de sujets qui seront abordés durant cette conférence afin que vous puissiez découvrir un animal hors-norme.


 

Fleurier

Mercredi 4 mars 2020,de 14h30 à 16h15

Olivier Zürcher, conseiller en énergie

COMPRENDRE L’ÉNERGIE, C’EST L’ÉCONOMISER

20% des personnes sur Terre s’approprient 80% de l’énergie. Au travers d’exemples concrets, dans des ordres de grandeur compréhensibles, la conférence exposera d’abord la situation mondiale et celle de la Suisse en matière de consommation énergétique, avant de faire le point sur quelques consommations d’importance, que souvent nous ignorons, car nous ne disposons ni de sens ni d’instinct pour mesurer l’énergie. Quelle est alors la marge de manœuvre de chaque citoyen-ne ? Comment économiser l’énergie, chez soi, dans ses déplacements, lors de ses loisirs ? Par des exemples propres à marquer les esprits, la conférence entend engager, sous un angle scientifique et philosophique, une réflexion sur notre monde et les voies d’une autre forme de bonheur.


 

Fleurier

Mercredi 11 mars 2020,de 14h30 à 16h15

Alain Schaerlig, professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Jérôme Gavin, enseignant de mathématiques au collège Voltaire à Genève et directeur de l’Association des Répétitoires AJETA

SUR LES DOIGTS, JUSQU’À 9’999 !

Qui n’a jamais montré un nombre sur ses doigts ? Pour nous, c’est une pratique courante. Mais notre limite, c’est 10… Les Anciens, eux, montaient jusqu’à 99 sur une seule main. Et jusqu’à 9’999 sur les deux mains en cas de besoin. Et ils l’ont fait pendant au moins deux mille ans.

C’est ce que nous expliqueront les deux conférenciers : ils ont trouvé, et décrit dans leur livre, des traces de la numération digitale depuis les anciens Grecs jusqu’aux Persans du XVIIe siècle, en passant par des bas-reliefs romains, un docteur de l’Église du VIIIe siècle et des icônes byzantines.

Rassurez-vous : il n’y aura rien à calculer, même pas sur les doigts. Les conférenciers se limiteront à montrer comment les Anciens utilisaient leurs doigts pour représenter des nombres… et passer discrètement certains messages.


 

Fleurier

Mercredi 18 mars 2020, de 14h30 à 16h15

Bourahima Ouattara, chargé de cours à l’Université de Berne

FEMMES SUBLIMES, FEMMES OPPRIMÉES

Nous analyserons le statut et le rôle de la femme tels qu'ils apparaissent dans le roman africain francophone : souffrance, résignation et silence suffisent-ils à rendre compte du sort de la femme africaine ? Tour à tour sublimée, excisée, infibulée, soumise à un ordre patriarcal, la femme interpelle le lecteur de par son statut ambivalent dans la littérature africaine.


 

Neuchâtel

Vendredi 20 mars 2020, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun-e !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Venez tester vos compétences en orthographe, dans un esprit ludique et curieux ! La dictée tous âges, qui attire chaque année plus d’une centaine de participant-e-s, s’adresse non seulement aux retraité-e-s, mais aussi aux lycéen-ne-s, aux enseignant-e-s et au grand public. Des prix seront décernés.Bienvenue à toutes et à tous !


 

Fleurier

Mercredi 25 mars 2020, de 14h30 à 16h15

Marc-André Thiébaud, conservateur retraité des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève

LES PLANTES ENVAHISSANTES : 
QUELLE MENACE POUR NOTRE ENVIRONNEMENT ?

Notre environnement végétal subit depuis quelques années des modifications parfois frappantes, suite à l’apparition massive d’espèces nouvelles, souvent attrayantes, mais toujours problématiques. Ce phénomène, relativement nouveau en Europe, prend une ampleur aussi rapide que conséquente. Au sens biologique du terme, et dans une région donnée, une plante envahissante montre un développement excessif, très différent de celui de sa région d’origine. Cette exubérance conduit à des populations d’une extrême densité et d’une extrême agressivité, qui empiètent très largement sur les zones de développement des espèces indigènes, au risque de les faire disparaître et de modifier profondément l’écosystème local.

Cet exposé vous fera pénétrer dans le monde impitoyable des plantes exotiques envahissantes. Les espèces les plus fréquemment rencontrées chez nous vous seront présentées, ainsi que leurs moyens de transport, l’histoire de leur migration et les dangers qu’elles représentent pour l’homme et notre environnement.


 

Actualités & Informations importantes

Panneau-ATTENTIONpetit.jpgRocade de conférence:

Le 11 décembre 2019: la conférence de M. Ramseyer sera remplacée par celle de M. Kronenberger.


Panneau-ATTENTIONpetit.jpgRocade de conférence:

Le 18 décembre 2019: la conférence de M. Kronenberger sera remplacée par celle de M. Ramseyer.


 

Programme 2019-2020