Fermer
auditorium-572776__480.jpg68f5d527-bc97-4b9d-9efc-fa27025a4f24.jpg

À la Chaux-de-Fonds

Les conférences à la Chaux-de-Fonds

Mardi, de 14h15 à 16h00
 

Aula du CIFOM
Rue de la Serre 62
2300 La Chaux-de-Fonds
Ascenseur à disposition

 

Responsable d’antenne
François Chapuisat ; 
fr.chapuisat@bluewin.ch ;
032 932 18 89

Secrétariat
universite.u3a@unine.ch ; tél. 032 718 11 60

Saison 2022-2023

Le programme en pdf

Mardi 4 octobre 2022

Chantal Lafontant Vallotton
chargée d'enseignement à l’Université de Neuchâtel, co-directrice du Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel

L’implantation de la photographie dans le canton de Neuchâtel

Quelle place occupe le canton de Neuchâtel sur la scène photographique nationale ? Quels en ont été les acteurs majeurs ? Comment ont-ils investi des domaines comme l’industrie, le monde de l’édition, la publicité et l’ethnographie ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront développées. À partir d’un riche corpus d’images, la conférence retracera les débuts du médium dans le canton de Neuchâtel, depuis 1840 – date à laquelle on y enregistre la première expérience photographique – jusque dans la deuxième moitié du XXe siècle, où la photographie dite contemporaine prend son envol.


 

Mardi 11 octobre 2022

Valérie Wyssbrod
chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel

La protection de la biodiversité en haute mer, un défi au XXIe siècle

La biodiversité marine est indispensable à l’équilibre terrestre. Pour assurer sa protection en haute mer, les États du monde entier travaillent depuis bientôt vingt ans à l’élaboration d’un nouveau traité international contraignant. Mais tout n’est pas si simple. Où en sont les négociations ? Qui y participe ? Quelles sont les promesses de cette future convention ? Voici quelques questions, parmi d’autres, que la conférencière s’attachera à éclaircir avec vous.


 

Mardi 18 octobre 2022

Patrick Crispini
chef d’orchestre, compositeur et pédagogue

L’affaire Don Giovanni

Après Le Nozze di Figaro (1785) et avant Cosi fan tutte (1789), Don Giovanni est le second livret concocté par Lorenzo da Ponte [1749-1838] pour Mozart. En septembre 1787, le librettiste vénitien se trouve à Prague auprès du compositeur pour mettre la dernière main au Don Giovanni. Mais il est rappelé à Vienne par Salieri. Mozart fait alors appel à Giacomo Casanova, qui se trouve aussi à Prague, pour retravailler diverses scènes. Et Mozart composera la sublime ouverture dans la fièvre de la nuit précédant la première. Le 29 octobre 1787, Casanova assiste au Théâtre des États de Prague à la création de l’œuvre. Il n’est pas étonnant de retrouver les trois hommes réunis à la villa Bertramka, haut lieu pragois du jeu et des divertissements d’alcôve. À l’instar des deux Vénitiens, Mozart est lui-même amateur de jeux d’argent : à la villa Bertramka, on joue dans tous les sens du terme ! L’œuvre véhicule une vision du monde qui ne pouvait que rapprocher ces trois créateurs francs-maçons épris de liberté dans un siècle baigné par les Lumières... Mais les choses n’en resteront pas là. À la fin du XIXe siècle entre en scène Pauline Viardot, sœur de la Malibran, diva célébrée dans le monde entier. Nouveau rebondissement dans cette incroyable histoire dont Patrick Crispini retracera les aspects fascinants et souvent méconnus…


 

Mardi 25 octobre 2022

Denis Morrier
musicologue, professeur au Conservatoire du Pays de Montbéliard et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Alfred Bovet (1841-1900), un Neuchâtelois au cœur du wagnérisme européen

Né à Boudry en 1841, Alfred Bovet a profondément marqué l’histoire industrielle du Pays de Montbéliard. Associé-gérant des usines Peugeot Frères, collectionneur d’autographes de réputation internationale, il est surtout un fervent wagnérien de la première heure. Son abondante correspondance témoigne des liens d’amitié noués avec Richard et Cosima Wagner, ainsi qu’avec nombre de leurs proches et amis. Bovet est également l’un des « patrons » de la Revue Wagnérienne de Paris et l’un des mécènes majeurs du Festival de Bayreuth. Enfin, cet insatiable collectionneur avait réuni dans sa demeure, à Valentigney, plusieurs milliers de manuscrits rares ainsi que des toiles de renom, dont deux rares portraits de Wagner, réalisés par son cousin germain : Edmond de Pury. Nous vous invitons à redécouvrir cette figure essentielle du wagnérisme et du mécénat européen, au fil de ses activités dans le canton de Neuchâtel, dans le Pays de Montbéliard, à Paris et à Bayreuth.


 

Mardi 1er novembre 2022

Nicolas Pernot
voyageur, photographe et réalisateur                                                                                          Monde 🌎

Tadjikistan : peuples et paysages

Des steppes des hauts plateaux du Pamir aux glaciers abreuvant l’Asie Centrale, le Tadjikistan est sur la Route de la Soie. Des peuples anciens ont su conserver une indéfectible hospitalité et des traditions vivaces. Le visiteur découvre une mosaïque de paysages et de saveurs, cachés au milieu des sommets vertigineux et des vallées oasis. Nicolas Pernot a sillonné cette région pendant deux ans avec l'œil du photographe et le cœur du voyageur. Il en a publié un ouvrage photographique. Il vous présentera l’Asie Centrale sous forme d’une conférence illustrée ponctuée d’anecdotes de vie rares.


 

Mardi 8 novembre 2022

Olivier Silberstein
assistant doctorant à l’Université de Neuchâtel

Comment fabrique-t-on une sorcière au XVIe siècle ?

Contrairement à ce qu’il en est resté dans la culture populaire, les femmes condamnées pour sorcellerie ne correspondaient pas à un stéréotype. Jeune, moins jeune, intelligente et revendicatrice, simple d’esprit, veuve ou mariée, toutes pouvaient entrer dans le cercle de la suspicion. Mais pourquoi en est-on arrivé à tant d’aveux qui se ressemblent ? C’est en explorant les conceptions populaires et savantes de la sorcellerie, combinées à la procédure judiciaire qui, tel un chablon, dessine le stéréotype, que l’on comprend mieux pourquoi ces femmes et ces hommes ont été condamnés pour avoir pactisé avec le diable.


 

Mardi 15 novembre 2022

Regula Tschumi
ethnologue et photographe indépendante                                                                                 Monde 🌎

Poisson, camion ou lion : l’art des cercueils des Ga au Ghana

Au Ghana, les funérailles sont des événements sociaux majeurs. Pour rendre un dernier hommage au défunt, les familles utilisent souvent des cercueils figuratifs. Cette conférence montrera comment ces cercueils, qui depuis des années sont aussi régulièrement exposés comme objets d’art dans les galeries et musées occidentaux, sont fabriquéspar des artistes de la région d'Accra. Vous découvrirez comment leurs formes sont liées avec la vie, la religion et la profession du défunt, et comment les cercueils figuratifs sont utilisés pendant les funérailles.


 

Mardi 22 novembre 2022

Pilar Junier
professeure à l’Université de Neuchâtel

Les cyanobactéries à l'attaque !

Les proliférations de cyanobactéries toxiques constituent une menace majeure pour l’environnement et plus particulièrement pour la santé des écosystèmes aquatiques. La production de toxines très puissantes peut en effet entraîner la destruction d’écosystèmes aquatiques entiers. De plus, les événements de prolifération incontrôlée sont à la hausse et, une fois établis, ces événements répétitifs deviennent extrêmement courants. Cependant, nous manquons encore de connaissances de base pour prévoir, signaler et prévenir avec précision les efflorescences toxiques. Ceci est particulièrement inquiétant dans le cas des cyanobactéries qui utilisent le fond des écosystèmes aquatiques pour leur développement. Pour ces cyanobactéries, les méthodes spécifiques de suivi des efflorescences ainsi qu’une meilleure compréhension de leur biologie font encore largement défaut. En utilisant comme étude de cas le lac de Neuchâtel, nous combinons la surveillance sur le terrain et les investigations expérimentales, pour générer un cadre qui se traduira par une meilleure surveillance, gestion et remédiation des efflorescences toxiques.


 

Mardi 29 novembre 2022

Michel Layaz
écrivain

Les Vies de Chevrolet

Qui se souvient de Louis Chevrolet ? Si on connaît la marque automobile, on a tendance à oublier que derrière celle-ci se cache un homme. À la fois ingénieur de génie et pilote d’exception, Chevrolet va conquérir le cœur de l’Amérique. De plus, il va fonder la marque Chevrolet dont il sera vite dépossédé. La dimension tragique du personnage surgit. Des centaines de milliers de voitures à son nom rouleront sur les routes américaines sans qu’il ne touche un dollar. On va de l’apothéose à la catastrophe. Comment donner une existence littéraire à un tel personnage ?


 

Mardi 6 décembre 2022

Raoul Cop
instituteur retraité

Des Noires-Joux à la Métropole horlogère, petite(s) histoire(s) de La Chaux‑de-Fonds

Prédestinée à rester un village jurassien parmi d’autres, La Chaux-de-Fonds s’est muée en ville grâce à la baguette magique de l’industrie horlogère. Si le classement par l’Unesco a mis en lumière divers aspects relativement récents du développement urbain et culturel, la localité n’en est pas moins héritière d’un passé plus lointain. Des origines à nos jours, cette histoire sera revisitée, à la fois à grands traits et par petites touches, par le biais des à-côtés, des anecdotes et des idées reçues.


 

Mardi 13 décembre 2022

Stéphane Kronenberger
chercheur associé à l’Université d’Aix-Marseille                                                                         Monde 🌎

Le Qatar : un petit émirat influent ?

Doté d’une influence médiatique importante dans le monde arabe et au-delà depuis le lancement, en 1996, de sa chaîne de télévision Al-Jazeera, le Qatar a aussi fortement investi, par exemple dans le sport, pour développer son soft-power et diversifier son économie. Confronté, de 2017 à 2021, à une crise ouverte l’opposant à certains de ses voisins, le pays a su mobiliser ses atouts et ses partenaires pour y faire face. Du 21 novembre au 18 décembre 2022, le Qatar accueille la 22e édition de la Coupe du monde de football et escompte des retombées substantielles de cet événement planétaire.


 

Mardi 20 décembre 2022 à 14h15            Neuchâtel - Aula des Jeunes-Rives

FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes

La fête de Noël permet aux membres de toutes les antennes de se retrouver pour passer un moment festif et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de surprises et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Mardi 10 janvier 2023

Adèle Morerod
doctorante à l’Université de Lausanne

Regards sur le monde : croisements entre le cinéma et la philosophie

En 1982, la philosophe et psychologue Carol Gilligan publie Une voix différente, qui pose les bases d’une nouvelle éthique, celle du care (« prendre soin »), placée au cœur des relations humaines et du lien social. Allant à contre-courant de la conception habituelle plutôt abstraite du développement moral, la proposition de Gilligan dessine un autre rapport au monde et aux autres. Cette conférence cherchera à mettre en pratique cette pensée à travers le film The Hours réalisé en 2001 par Stephen Daldry. Une façon de confronter philosophie et culture pour parvenir, peut-être, à regarder autrement ce qui nous entoure.


 

Mardi 17 janvier 2023

Daniel Kraus
professeur à l’Université de Neuchâtel

Accès aux vaccins au niveau international : 20 ans et toujours pas de dents ?

La problématique de l'accès aux vaccins a passablement occupé les institutions internationales (OMS, OMC), les autorités nationales et les médias ces trois dernières années, pour une raison bien connue. Or cela fait plus de 20 ans que des moyens de faciliter l'accès aux médicaments ont été discutés, puis développés au niveau international. Ces instruments sont-ils efficaces ou n'ont-ils qu'un effet placebo ? Sont-ils adaptés aux vaccins ou faut-il réinventer un système qui, tout en permettant de maîtriser les coûts, assure également que la recherche et le développement de produits innovants continuent ? La conférence sera l'occasion de faire le point.


 

Mardi 24 janvier 2023        Conservatoire, salle Faller, Av. Léopold-Robert 34

Gilles Landini
pianiste et professeur au Conservatoire de musique neuchâtelois

Chopin, une recherche de l'Ailleurs et de la lumière

Il semble bien qu'avec Chopin, hors de toute référence religieuse, on puisse définir comme ligne de force traversant son œuvre une recherche intérieure marquée par une double dimension de nostalgie et d'espoir qui, fidèle aux idéaux classiques et romantiques du compositeur polonais, peut être interprétée comme des signes pudiques de sa métaphysique personnelle. Notre rencontre s'articulera comme un concert-lecture mêlant réflexions et explicitations de cette recherche aux œuvres du compositeur (prélude, mazurkas, valses, barcarolle, nocturne...).

En collaboration avec le Conservatoire de musique neuchâtelois.


 

Mardi 31 janvier 2023

Thierry Malvesy
conservateur en sciences de la Terre au Muséum d'Histoire Naturelle de Neuchâtel

Histoires de petites bêtes

Vers priapuliens, uropyges, tardigrades et bien d’autres encore… sont des petites bêtes que nous ne connaissons pas du tout. Pourtant, elles nous racontent des histoires fabuleuses : avez-vous déjà vu la Voie lactée au fond d’une grotte ? Savez-vous lire le papillon ? Ces mondes grouillants, dont la frayeur qu’ils nous procurent est inversement proportionnelle à la connaissance que nous en avons, sont aussi de notre monde. Ils partagent la même planète et ont le même double objectif : survivre et se reproduire. Ils font partie de cette fabuleuse histoire de la Vie qui dure depuis 3,5 milliards d’années !


 

Mardi 7 février 2023

Didier Patel
musicologue

L’âge d’or de la polyphonie (1350-1520)

Au cours du XIVe siècle, dominé par la figure de Guillaume de Machaut, la polyphonie s’impose dans tous les genres de la musique savante, sacrée et profane. Cet héritage est recueilli au siècle suivant sur les terres du Duché de Bourgogne par la grande lignée des musiciens franco-flamands, de Guillaume Dufay à Josquin Desprez, qui vont l’imposer dans toutes les cours d’Europe comme un style international. C’est le règne de l’ars perfecta, apogée de la grande aventure de la polyphonie médiévale.


 

Mardi 14 février 2023

Patrick Vincent
professeur à l’Université de Neuchâtel

John Ruskin et la Suisse

Le premier voyage de Ruskin dans les Alpes à l’âge de quatorze ans fut une révélation. Le critique d’art et écrivain britannique retourna vingt-cinq fois en Suisse, y compris à Neuchâtel, cherchant à la représenter à travers la peinture, la photographie, et surtout les mots. Cette conférence, accompagnée de nombreuses illustrations, présentera de manière synthétique sa vision de la Suisse, cherchant à expliquer son attirance pour notre pays, l’importance qu’elle assuma dans sa philosophie, et les enseignements que nous pouvons en tirer aujourd’hui.


 

Mardi 21 février 2023

Sophie Bärtschi Delbarre
chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel, conservatrice au Musée d’Avenches

Wellness : une invention romaine ?

Le wellness, à la mode depuis de nombreuses années, privilégie la qualité à la quantité, la douceur à l’effort soutenu et se veut avant tout accessible au plus grand nombre, en s’adaptant aux besoins de chacun-e. Mais quel rapport existe-t-il entre le wellness et les Romains ? Ceux-ci étaient en fait de fervents adeptes de lieux destinés à la détente, à la santé et aux bains : les thermes. Découvrez les centres de bien-être romains et toute leur palette d’activités !


 

Mardi 28 février 2023

Bruno Kocher
professeur à l’Université de Neuchâtel

Luxe : entre traditions et changements

Le luxe est un sujet fascinant car il est en constante évolution. L’une des raisons de ces changements concerne la pluralité des points de vue et des parties prenantes influençant son évolution. En effet, le luxe peut être perçu comme un concept, un domaine de recherche, ou encore un secteur économique. Afin de comprendre cette diversité, trois perspectives seront présentées. Il s’agit des modèles d’affaires, des client-e-s et des théories sous-jacentes. Pour terminer, les évolutions futures du domaine seront abordées.


 

Mardi 7 mars 2023

Christian Giroud
toxicologue médico-légal, retraité du CHUV-UNIL

Le cannabis : une plante multiforme et multiusage. Quelques aspects médico‑légaux

Les variétés de cannabis sont de formidables usines chimiques qui synthétisent plus de 100 phytocannabinoïdes, dont le THC et le CBD. En 2020, le cannabis a été retiré par l’ONU de la liste des drogues les plus dangereuses. Toutefois, le cannabis est un outil à plusieurs tranchants. Sa balance risques/bénéfices dépend de la dose, de l’âge, des antécédents familiaux, de la fréquence et de son mode de consommation et de la prise d’autres substances. Après un tour d’horizon de ses diverses propriétés, nous discuterons des stratégies qui permettent d’évaluer ses effets sur la conduite automobile.


 

Mardi 14 mars 2023

Régine Bonnefoit
professeure à l’Université de Neuchâtel

L’Art Nouveau et ses plus importants centres en Europe

Le terme Art Nouveau désigne à la fois un mouvement artistique et un style qui s’est développé aux alentours de 1900 dans plusieurs villes d’Europe. Selon les pays, il a reçu des dénominations très différentes comme Jugendstil à Munich, Sezessionsstil à Vienne, Stile Liberty en Italie, Style sapin à La Chaux-de-Fonds, etc. La conférence présente un choix d’œuvres de quelques protagonistes de l’Art Nouveau comme les architectes Henry Van de Velde, Victor Horta, Hector Guimard, Antoni Gaudi et Joseph Maria Olbrich. Elle propose une analyse d’objets d’arts appliqués d’Émile Gallé, de Hermann Obrist, mais aussi de produits des Wiener Werkstätte (« Atelier viennois »), une association d’artistes et d’artisans dont le but était de créer des intérieurs complets dans un style unique, désignés comme Gesamtkunstwerk (« Œuvre d’art total »). Avec l’exemple de la célèbre Danse serpentine de l’Américaine Loïe Fuller, la conférence aborde aussi l’art de la danse.


 

Mardi 21 mars 2023

Milad Zarin
professeur à l’Université de Neuchâtel

Politique et financement de la santé

On connaît l’adage « la santé n’a pas de prix mais elle a un coût ». Cette conférence traite les particularités du marché de la santé, ses acteurs économiques et le rôle régulateur de l’État en se penchant plus particulièrement sur le cas de la Suisse. Il sera question, entre autres, de la bonne qualité du système de santé helvétique mais également du revers de la médaille, à savoir les dépenses de santé très élevées en comparaison internationale et en hausse. La présentation débouchera naturellement sur des propositions de réforme du système de santé suisse.


 

Vendredi 24 mars 2023 à 14h00              Neuchâtel - Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun-e !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF)

Aux premiers jours du printemps, la Dictée tous âges, ouverte au grand public, réunit les générations – des élèves de lycée aux retraité-e-s. Si vous aimez jongler avec les circonflexes, les participes passés et autres ornithorynques de la langue française, ce rendez-vous est fait pour vous, avec de nombreux prix à la clé. Cette année, la musique et les chansons seront à l’honneur de la SLFF.


 

Mardi 28 mars 2023

Olivier Beaudet-Labrecque
criminologue, professeur assistant à la Haute école de gestion Arc

Se protéger de la cybercriminalité au quotidien

Depuis quelques années, la cybercriminalité gagne en importance. Les cyberattaques fusent au quotidien, si bien que tout un chacun est maintenant une cible potentielle. Après les fuites de données de l’Université de Neuchâtel et des médecins neuchâtelois, il est difficile de ne pas se sentir concerné-e. Mais qui sont les cybercriminels derrière ces attaques ? Que veulent-ils ? Comment font-ils ? Et surtout, comment se prémunir de cette menace omniprésente ?


 

Mardi 4 avril 2023

Éric Verrecchia
professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Voir le monde naturel... au microscope !

On imagine en général le monde qui nous entoure à l’échelle de ce que notre vue appréhende : on apprécie souvent la biodiversité grâce aux organismes que l’on voit, ou les roches à leur couleur ou leur dureté. Bref, notre relation aux objets vivants ou inanimés repose sur ce qu’on appelle l’échelle 1 : 1. Pourtant, ce monde visible résulte de la convergence sensible de milliards d’acteurs et de réactions qui se déroulent à une échelle toute autre, du millimètre jusqu’à sa millionième partie : un autre univers qui s’explore aussi au microscope, un univers de beauté et de surprises.


 

Actualités & informations importantes

U3a Article Littoral copie.jpg

Programme 2022-2023

U3a couverture 2022-23 P1 avec coupe.jpg