Fermer

À la Chaux-de-Fonds

Saison 2017-2018

Les conférences à la Chaux-de-Fonds

Aula du CIFOM
Rue de la Serre 62
2300 La Chaux-de-Fonds

Ascenseur à disposition

Mardi, de 14h15 à 16h00

Programme 2017-2018

Programme complet en version pdf

La Chaux-de-Fonds

Mardi 20 février 2018, de 14h15 à 16h00

Pierre Bühler, professeur émérite de l’Université de Zurich 

IL Y A 500 ANS, MARTIN LUTHER PUBLIAIT SES 95 THÈSES SUR LES INDULGENCES :
QUELS ENJEUX, JADIS ET AUJOURD’HUI ?

Le 31 octobre 1517, Martin Luther publiait des 95 thèses contre les indulgences. Cet événement a déclenché tout le processus de la Réformation, dont nous fêtons cette année le 500e anniversaire. Pourquoi ce thème des indulgences a-t-il eu un tel impact ? Quels étaient les enjeux, à l’époque, de cette pratique de la vente des indulgences ? Et pourquoi l’affrontement est tel qu’il suscite une rupture dans la chrétienté d’alors ?

Et aujourd’hui ? A l’occasion de l’année sainte de la miséricorde (2015-2016), le pape François a promulgué une indulgence plénière que l’on pouvait obtenir dans les grandes églises jubilaires ?

Pourquoi aujourd’hui encore des indulgences ? Qu’est-ce qui a changé et qu’est-ce qui est resté ? Et quels sont les enjeux présents d’une telle pratique ?


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 27 février 2018, de 14h15 à 16h00

Jérôme Dubosson, collaborateur scientifique à l’Université de Neuchâtel

ESTHÉTIQUE ET SYMBOLIQUE DU BÉTAIL EN AFRIQUE : DE LA PRÉHISTOIRE À NOS JOURS

Lors de cette conférence, nous examinerons des pratiques pastorales africaines singulières, leurs fonctions et significations, ainsi que leurs éventuelles origines. Ces pratiques témoignent de relations homme-animal d’une rare intensité. Elles peuvent être révélées par l’observation minutieuse des milliers de bovins figurés dans les arts rupestres africains ou par l’étude des vestiges archéologiques relatifs au domaine rituel et funéraire. En mettant en relation les données archéologiques et ethnographiques, nous verrons que ces pratiques semblent liées à une conception spécifique du bovin, de son esthétique et de son importance symbolique, et qu’il existe une chaîne de diffusion assez largement étendue dans le temps et l’espace pour parler de traditions pastorales millénaires en Afrique.


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 6 mars 2018, de 14h15 à 16h00

Yvan Matthey, biologiste, chargé d’affaires à Pro Natura Neuchâtel, ingénieur conseil

LES MILIEUX NATURELS NEUCHÂTELOIS : LIENS ENTRE STATUTS DE PROTECTION ET VALEURS NATURELLES

La Suisse possède des réserves naturelles ayant des statuts de protection légale fort divers, fédéralisme oblige. Il y a des objets naturels d’importance nationale dont la protection est imposée aux cantons par des ordonnances fédérales (tourbières, prés maigres), des aires protégées par les cantons, par les communes voire par des privés, comme Pro Natura ou des agriculteurs. D’importants milieux naturels emblématiques à haute valeur écologique et avec une riche biodiversité ne bénéficient pas de statut de protection légale. Qu’en est-il dans notre région ? Nous vous proposons un tour d’horizon des milieux naturels neuchâtelois sous l’angle de leur valeur et de leur protection pour découvrir divers lieux connus ou plus cachés, leurs caractéristiques et leurs espèces typiques.


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 13 mars 2018, de 14h15 à 16h00

Michel Aragno, professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel

ENTRE SULTANS ET EMPEREURS : TÉMOIGNAGES DE L’ARCHITECTURE MUSULMANE EN INDE, ENTRE DELHI ET AGRA.
2E PARTIE : L’EMPIRE MOGHOL (1526–1854)

En 1526, la noblesse afghane de la cour de Delhi invita Babur, descendant de Gengis Khan et de Tamerlan, à prendre le pouvoir. Ibrahim Lodi, dernier sultan de la dynastie fut tué lors d’une ultime bataille. Babur fonda alors l’empire Moghol, inaugurant une dynastie dont l’apogée coïncida tout à la fois avec un pouvoir humaniste et des monuments comptant parmi les chefs d’œuvre de l’architecture mondiale : du tombeau d’Humayun (XVIe siècle) à celui de Safdarjang (XVIIIe siècle), à Delhi, cette véritable « renaissance » culmine avec le Fatehpur Sikri, construit par l’empereur Akbar, et le Taj Mahal, à Agra, édifié par son petit-fils Shah Jahan. 


 

Neuchâtel

Panneau-ATTENTIONpetit.jpgChangement de date: La dictée aura lieu le
vendredi 16 mars 2018, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives
(et non pas le vendredi 23 mars comme annoncé dans le programme imprimé)

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun(e) !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Cet événement, qui attire chaque année plus d’une centaine de participants, entend bien en 2018 encore intéresser non seulement les retraités, mais aussi les lycéens, les enseignants et le public en général. Des prix seront décernés.

Bienvenue à toutes et à tous !


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 20 mars 2018, de 14h15 à 16h00

Raphaël Krajka, pianiste et théoricien

LES POÈTES DE LA CHANSON FRANÇAISE

Tout le monde connaît (ou croit connaître) la chanson française, mais lorsqu’il s’agit d’en donner une définition, d’en retracer l’histoire, ou ne serait-ce que d’en définir l’origine, les réponses se font rares. C’est qu’en réalité, les styles et les genres musicaux ont des frontières poreuses et les domaines sont plus ou moins étendus suivant les définitions retenues. Nous concentrerons ici nos efforts sur la chanson française du XXe et XXIe siècle, regarderons l’héritage et l’influence des poètes du XIXe siècle (comme Verlaine et Rimbaud), analyserons et écouterons des extraits de chansons écrites par des auteurs tels que Barbara, Aznavour, Ferré, Gainsbourg ou encore Grand Corps Malade.


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 27 mars 2018, de 14h15 à 16h00

Fabien Langenegger, archéologue, responsable du Laboratoire de dendrochronologie de Neuchâtel (Laténium)

LA MÉMOIRE DES ARBRES ÉCLAIRE NOTRE VISION DU PASSÉ

La dendrochronologie est l’étude du temps par les arbres. C’est une méthode de datation absolue, utile pour l’étude de thématiques très diverses liées à l’homme et à son environnement. Découverte à la fin du XIXe siècle, cette science est basée sur l’analyse des cernes de croissance des arbres, en s’attachant essentiellement à la mesure de leur largeur, à leur description et à leur ordonnancement dans le temps. Basé dans les locaux du Laténium, Musée cantonal d'archéologie, le Laboratoire de dendrochronologie de Neuchâtel a été fondé en 1973.  Dès l’origine, ses recherches se sont concentrées tant sur la datation et la compréhension des vestiges en bois issus des villages lacustres préhistoriques que sur l'archéologie du bâti.


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 3 avril 2018, de 14h15 à 16h00

Rossella Baldi, doctorante à l’Université de Neuchâtel

LES ROLAND : DU DRAME AMOUREUX A LA TRAGÉDIE POLITIQUE

Le 8 novembre 1793 meurt guillotinée Manon Roland, plus connue sous le nom de Madame Roland. Sa mort tragique et sa figure n’ont cessé depuis de fasciner historiens et écrivains qui l’ont considérée comme l’égérie du cercle des Girondins, à la fois Jeanne d’Arc luttant pour les humbles et incarnation de la mère bourgeoise. Dès lors, le succès de Madame Roland a relégué dans l’ombre son mari, l’inspecteur des manufactures et ministre de l’intérieur girondin Jean-Marie Roland de la Platière. Mais qui était-il donc ? Quelle est l’histoire de cet homme, qui fut de son vivant un des plus grands techniciens du royaume français ? Et quelle est l’histoire de ce couple célèbre, très souvent racontée à travers les yeux de Madame Roland et non pas ceux de son mari ? 


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 10 avril 2018, de 14h15 à 16h00

Adrien Wyssbrod, doctorant à l’Université de Neuchâtel

GOUVERNER OU RÉGNER, LES RELATIONS ENTRE BERLIN ET LA PRINCIPAUTÉ DE NEUCHÂTEL AU XVIIIE SIÈCLE

En 1707, Frédéric Ier, alors roi de Prusse, obtient la succession de la Principauté de Neuchâtel, qu'il possèdera à titre personnel. Comment ce souverain et ses descendants vont-ils administrer une Principauté distante de mille kilomètres et séparée par des États étrangers ? Résidants à Berlin, ils donnent leurs ordres au moyen de lettres, s'appuyant sur un gouverneur et les autorités locales. Cette gestion à distance, sous un régime d'union personnelle, pose de nombreuses interrogations. Quel cadre institutionnel faut-il donner à un tel État ? Le souverain est-il en mesure d'imposer son autorité ? Quelle part prend-il dans la gestion de la Principauté et laquelle abandonne-t-il aux autorités locales ? En somme, ces monarques gouvernent-ils Neuchâtel, ou ne font-ils que régner ?


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 17 avril 2018, de 14h15 à 16h00

Jérémie Forney, professeur à l’Université de Neuchâtel

L’ENVIRONNEMENT DANS NOS ASSIETTES ? PRODUCTION ALIMENTAIRE ET MULTIPLICITÉ DES APPROCHES ENVIRONNEMENTALES

La question environnementale s’invite de plus en plus dans le débat sur l’avenir de l’alimentation humaine. Les états « écologisent » leurs politiques agricoles ; dans les étalages des supermarchés, les labels environnementaux fleurissent. Des pratiques de gouvernance fort différentes ont ainsi vu le jour dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation. Elles reposent sur des logiques multiples et hybrides qui transforment les rapports entre les acteurs de nos systèmes alimentaires. Cet exposé s’attachera à décrire et analyser d’un point de vue socio-anthropologique cette évolution en suivant trois étapes : 1. Le rapport, souvent problématique, qui se construit entre alimentation et environnement ; 2. Trois dimensions essentielles à la transformation de ce rapport (alimentation, savoirs, autonomie) ; 3. Trois approches environnementales liées à trois types d’acteurs différents (Etat, commerce, société civile).


 

La Chaux-de-Fonds

Mardi 24 avril 2018, de 14h15 à 16h00

Grégoire Oguey, archiviste à l’état de Neuchâtel et historien

DES RUINES D’AVENCHES AU MONASTÈRE DE CERLIER : LES PREMIERS ARCHÉOLOGUES « ROMANDS » À LA RENAISSANCE

Dès la fin du XVe siècle, des ecclésiastiques et des érudits se sont intéressés aux vestiges matériels en Suisse romande. On les voit ainsi s’émerveillant devant les ruines d’Avenches, fouillant le sol d’un monastère ou relevant des inscriptions anciennes. Grâce à leurs découvertes, qui élargissent le champ des sources à disposition, ils réécrivent l’histoire de leur région. Nous verrons que l’intérêt « archéologique » de ces hommes pour le passé ne tombe pas de nulle part, mais qu’il est la conséquence directe de la diffusion d’une nouvelle culture humaniste, d’inspiration essentiellement italienne.


 

Actualités & Informations importantes


Panneau-ATTENTIONpetit.jpg La dictée tous âges aura lieu le
vendredi 16 mars 2018, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives
(et non pas le vendredi 23 mars comme annoncé dans le programme imprimé)