Fermer
Alpes sans texte 2.jpeg

À Bienne

Les conférences à l'Université des aînés de Bienne

Collège du Marché-Neuf

Aula, 2étage avec ascenseur
Rue de la Loge 2
2502 Bienne

École primaire de la Poste, Mâche

Aula, rez-de-chaussée
Rue de la Poste 23
2504 Bienne

 

Mercredi, de 14h15 à 16h00

 

Responsable d’antenne :
Marcel Guélat 
marcel.guelat@bluewin.ch ;
032 322 95 84

Saison 2019-2020

Bienne

Mercredi 23 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, Poste

André Kuhn, professeur à l’Université de Neuchâtel

QUELS SONT LES PROFILS TYPES DES AUTEURS ET DES VICTIMES D’INFRACTIONS ?

À la question de savoir quel est le profil type de l’auteur d’une infraction, on entend souvent répondre qu’il s’agit d’un jeune et/ou d’un étranger. Certains y ajouteront le sexe masculin et le niveau socioéconomique. Cette conférence tentera de mettre ces hypothèses à l’épreuve de la réalité et montrera que certains de ces facteurs influencent effectivement la criminalité alors que d’autres pas du tout.

Une fois le profil type de l’auteur établi, nous en ferons de même pour celui de la victime, dont on dit aussi volontiers qu’il s’agit d’une femme d’un certain âge ou d’un jeune homme, alors que la réalité est tout autre.


 

Bienne

Mercredi 30 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Robert Kopp, professeur émérite de l’Université de Bâle

COURBET, PEINTRE RÉALISTE ?

Courbet, né en 1819, est souvent qualifié de peintre réaliste, aussi bien par ses amis Champfleury et Baudelaire que par les historiens d’art d’aujourd’hui. N’a‑t‑il pas lui-même réuni en 1855, sous le titre Le Réalisme, quarante tableaux dont certains avaient été refusés à l’Exposition universelle ? Mais quand on regarde L’Atelier du peintre et qu’on lit le sous-titre : Allégorie réelle déterminant une phase de ma vie artistique (et morale), et que l’on voit l’artiste, entouré d’une vingtaine de personnages, dont nous reconnaissons certains, installé devant sa toile, en train de travailler à un paysage, à côté de son modèle, une femme nue, nous devons nous dire que le mot réalisme est pris dans un sens qui n’est pas le nôtre. Retraçons donc les différentes étapes de la carrière de Courbet et interrogeons-nous sur les principes esthétiques qui l’ont guidé et qui lui assurent la place qui est la sienne, entre Ingres et Delacroix, Manet et Cézanne, voire Marcel Duchamp et Balthus.


 

Bienne

Mercredi 6 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, Poste

Pierre Gresser, professeur émérite de l’Université de Franche-Comté, docteur honoris causa de l’Université de Neuchâtel

LA PESTE AU MOYEN-ÂGE : LA PLUS GRANDE CATASTROPHE DE L’HISTOIRE EUROPÉENNE

Parmi toutes les calamités qui ont frappé l’Europe historique, la peste l’emporte indubitablement sur toutes les autres et en particulier sur la guerre. Provenant d’Asie, le bacille pesteux s’est répandu au milieu du XIVe siècle, puis sous la forme de récurrences moins généralisées. Si la première conséquence de cette pandémie fut la chute démographique dans des proportions impressionnantes, on ne saurait négliger les autres aspects du fléau. La conférence a pour but de présenter l’éventail le plus ouvert possible d’un sujet sur lequel les historiens ont beaucoup travaillé et continuent à le faire.


 

Bienne

Mercredi 13 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Patrick Crispini, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue

CLAUDE SAUTET : LES CHOSES DE LA VIE

Claude Sautet (1924-2000) fut un homme tellement discret que le Cinéma français finit par oublier de célébrer ce grand réalisateur, auteur d’une œuvre des plus cohérentes et raffinées. Sans tambour ni trompette ni déclarations tonitruantes, Claude Sautet a tissé un portrait subtil et profond des mutations de la société contemporaine, à travers des personnages qui sonnent toujours juste. Porté par le succès public de Classe tous risques en 1960, il décide pourtant de changer de style en réalisant en 1969 Les Choses de la vie avec Michel Piccoli et Romy Schneider. Le succès de ce film l'encourage à persévérer dans la voie de films psychologiques, dont les intrigues font apparaître la ville et les protagonistes dans des éclairages caractéristiques de sa manière :salles de bistrots bondées, scènes de repas, où les langues se délient, ambiances de pluie, conversations en voiture, travellings subtils, où son art du cadrage et du montage invisible font merveille. César et RosalieVincent, François, Paul et les autresUne histoire simpleUn mauvais filsUn cœur en hiver et son dernier film, Nelly et Monsieur Arnaud, cherchent à leur manière un paradis perdu où l'amitié tient une place centrale...


 

Bienne

Mercredi 20 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, Poste

Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, 
professeur à l’Université de Neuchâtel

L’ARCHÉOLOGIE PRÉVENTIVE, UN OUTIL D’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Des architectes des papes dans la Rome du Quattrocento aux ingénieurs et aux géologues engagés sur les grands chantiers d'infrastructures des XVIIIe et XIXe siècles, l'archéologie partage une longue histoire de collaborations fructueuses avec l'univers de la construction. Au XXe siècle, et tout particulièrement dans la frénésie moderniste des Trente Glorieuses, l'archéologie s'est retrouvée dans une posture défensive de résistance aux « bétonneurs ». Aujourd'hui, une nouvelle forme d'archéologie, dite « préventive », encourage à une meilleure prise en compte du patrimoine archéologique dans la réflexion sur l'aménagement du territoire, qui respecte les aspirations au développement durable.


 

Bienne

Mercredi 27 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Sylvain Malfroy, professeur à la Haute École de Musique de Genève/Neuchâtel et à la Zürcher Hochschule für angewandte Wissenschaften Winterthur

GIOVANNI SEGANTINI, FRIEDRICH NIETZSCHE ET ANTON VON WEBERN : TROIS CRÉATEURS PARTICULIÈREMENT RÉCEPTIFS À LA PUISSANCE DES LIEUX

Tous les lieux ne se valent pas pour penser, créer, composer. Nietzsche a profondément ressenti l’influence bénéfique de la Haute-Engadine sur la rédaction de son Zarathoustra et celle de la Riviera ligure sur la composition du Gai savoir, jetant les bases de la géophilosophie contemporaine. Tout le contraire d’un « peintre d’atelier », véritable incarnation du « surhomme » nietzschéen, Segantini n’a eu de cesse de quitter la plaine lombarde pour aller quêter dans les Alpes grisonnes l’intensité lumineuse et colorée de la haute altitude. Plus jeune que le philosophe et le peintre, le musicien Anton von Webern, par ailleurs grand amateur d’escalades dans le Tyrol autrichien, n’a pas moins été fasciné par l’œuvre de ses aînés et il leur a rendu de vibrants hommages dans ses compositions du début du XXe siècle.


 

Bienne

Mercredi 4 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, Poste

Ernst Zürcher, professeur émérite de la Haute école spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École Polytechnique Fédérale de Zürich et de Lausanne et à l’Université de Lausanne

LES ARBRES ET LES FORÊTS – NOS MEILLEURS ALLIÉS FACE AU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE

Arbres et forêts sont aujourd'hui menacés, alors qu'ils pourraient devenir nos meilleurs alliés et des modèles. Un nouveau regard sur la nature, selon une démarche scientifique, permet de lever le voile des apparences et de révéler des particularités insoupçonnées des arbres. Des savoirs traditionnels apparaissent alors parfois biologiquement visionnaires – tandis que, par ailleurs, la science découvre des phénomènes dont même la tradition n'avait pas idée. Sous de multiples aspects, les arbres et leurs bois peuvent nous enrichir et nous inspirer, pour autant que nous les intégrions dans nos actions. Très concrètement, ils constituent, en tant que ressources vivantes, un moyen non seulement d'atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe climatique en cours. Et, bien plus que nous ne l'imaginons, ils peuvent aider à régénérer les hommes et à faire reverdir la Terre.


 

Bienne

Mercredi 11 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Michel Quinquis, docteur en géomorphologie de l’Université d’Aix-Marseille, spécialiste en géomatique auprès de l’Office Fédéral de Topographie

CAMILLE FLAMMARION : LE PRINCE DE L’ASTRONOMIE POPULAIRE

Rien ne prédestinait le jeune Camille Flammarion à devenir le véritable fondateur de l’astronomie populaire en France à la fin du XIXe siècle. Issu d’un milieu bourguignon peu aisé, il doit sa vocation pour l’astronomie à l’observation d’une éclipse totale de Soleil alors qu’il n’a que cinq ans. Il va dès lors tout mettre en œuvre pour sortir de sa condition familiale modeste, travaillant dur pour entrer à l’Observatoire de Paris et réaliser des études supérieures. Adulte, Camille Flammarion côtoiera tout le gotha scientifique, artistique et politique, et ses nombreux livres de vulgarisation seront diffusés partout, en France et au-delà.


 

Neuchâtel

Mardi 17 décembre2019, à 14h15, Aula des Jeunes-Rives

*** FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes ***

La fête de Noël permet aux membres de toutes les antennes de se retrouver pour passer un moment festif et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de poésie, de musique et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Bienne

Mercredi 18 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, Poste

Fête de Noël de l’antenne de Bienne

L’Université des aînés de Bienne fête à son tour la fin de l’année !


 

Bienne

Mercredi 8 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Charlotte Bellot, diplômée de master de l’Université de Neuchâtel

SUR LA ROUTE DES CARAÏBES : 
LE GRAND PÉRIPLE DES BALEINES À BOSSE

La baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) est une espèce emblématique célèbre pour ses sauts en surface et ses chants mélodieux en période de reproduction. Ce mammifère marin est étudié par les scientifiques du monde entier qui, ensemble, tentent de comprendre les mystères qui l'entourent. Cette espèce est notamment connue pour entreprendre parmi les plus longues migrations du règne animal. Dans une suite logique d’étapes clés dans la vie des baleines, nous naviguerons ensemble vers les eaux chaudes des Caraïbes : alimentation, migration, reproduction, communication sont autant de sujets qui seront abordés durant cette conférence afin que vous puissiez découvrir un animal hors-norme.


 

Bienne

Mercredi 15 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Grégoire Oguey, archiviste aux Archives de l’État de Neuchâtel, doctorant à l’Université de Neuchâtel, chargé de cours à l’Université de Fribourg

AU VATICAN OU À BERLIN, DES ARCHIVES « SECRÈTES ». VRAIMENT ?

Au Vatican, on trouve l’Archivium Secretum Vaticanum, à Berlin le Geheimes Staatsarchiv. Pourquoi qualifier ces archives de « secrètes » alors qu’elles sont, sous certaines réserves, largement accessibles au public ? Pourquoi l’ouverture annoncée pour mars 2020 des archives du pontificat de Pie XII fait-elle à ce point les gros titres dans la presse ? Les archives, y compris dans nos contrées, se sont largement ouvertes ces dernières décennies, mais gardent encore souvent l’image d’un patrimoine secret. Comment ces gardiennes de la mémoire collective constituent-elles le patrimoine commun et comment le diffusent-elles ?


 

Bienne

Mercredi 22 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Édith Joseph, professeure à l’Université de Neuchâtel

LA CHIMIE AU CHEVET DU PATRIMOINE CULTUREL 

Le développement de la chimie verte, respectueuse de l'environnement et ne nécessitant pas de matériaux toxiques, est de plus en plus actuel pour la sauvegarde du patrimoine. Ces dernières décennies, les méthodes de traitement écologiques sont ainsi devenues une alternative importante en conservation-restauration, avec un réel progrès proposé en termes de durabilité, d’efficacité et de toxicité. Nous en verrons plusieurs exemples pour la consolidation de la pierre ornementale, le nettoyage de peintures murales ou encore la stabilisation du bois gorgé d’eau, en particulier lacustre, ainsi que pour la protection des métaux utilisés dans l’architecture ou présents dans les collections archéologiques.


 

Bienne

Mercredi 29 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Adrian Holzer, professeur à l’Université de Neuchâtel

TRANSFORMATION DIGITALE, QUELLE RÉVOLUTION !?

La première révolution industrielle a permis la mécanisation du travail, grâce à la vapeur. La deuxième a permis la production de masse, grâce à l’électricité. La troisième a permis l’automatisation, grâce à l’informatique. La quatrième, dans laquelle nous nous trouvons, permettrait de faire converger les écosystèmes physiques et numériques grâce à de nouvelles technologies de l’information et de la communication. Mais de quoi s'agit-il vraiment ? Nous essaierons de répondre à cette question et discuterons des risques et des opportunités associés à ces nouvelles technologies dans des domaines aussi variés que l’industrie, l’éducation ou l’humanitaire.


 

Bienne

Mercredi 5 février 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

René Spalinger, chef d’orchestre et conférencier

UNE SOLENNITÉ AU DÔME DE SALZBOURG, AU TEMPS DE MOZART

Ce sujet permet d'aborder quelques caractéristiques de la messe à l'époque rococo –dont l'esprit joyeux qui s'en dégage –, de comprendre certains conflits nés du trop proche voisinage entre l'église et le théâtre et de connaître certaines spécificités que Mozart devait accomplir pour satisfaire le prince-archevêque. Les exemples seront extraits en particulier de la célèbre Messe du Couronnement et ouvriront largement l'esprit sur la foi de W.A. Mozart, son expression et sa conception du rapport Homme-Dieu.


 

Bienne

Mercredi 19 février 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

AUX ORIGINES DE LA MUSIQUE OCCIDENTALE

Le chant liturgique est le socle sur lequel se construit dès le Haut Moyen-Âge notre tradition musicale, et Charlemagne en fait un vecteur d’unité pour son empire. La grande renaissance culturelle du XIe siècle, qui donne naissance à l’art roman, s’accompagne d’une floraison musicale sans précédent et d’avancées décisives qui vont déterminer toute l’Histoire de la Musique comme le développement de la polyphonie et la mise au point d’un système de notation musicale fiable. Cet élan s’amplifie encore aux XIIe et XIIIe siècles : architecture, sculpture et musique témoignent d’une époque où toutes les audaces semblent possibles.


 

Bienne

Mercredi 26 février 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Anne Freitag, conservatrice au Musée cantonal de zoologie de Lausanne

LES COLLECTIONS DE MUSÉES D’HISTOIRE NATURELLE :
DES TRÉSORS CACHÉS !

D’après un inventaire réalisé en 2018, les musées d’histoire naturelle de Suisse hébergent environ 33 millions d’animaux dans leurs collections ! Superbes papillons, minuscules moucherons, fragiles œufs d’oiseaux, squelettes en vrac, serpents exotiques ou oursins piquants, ce sont les témoins du patrimoine naturel suisse et mondial. L’immense majorité d’entre eux ne sont pas présentés au public, mais précieusement conservés dans des dépôts. Alors pourquoi garder autant de spécimens si on ne les montre pas ? À quoi et à qui servent-ils ? Une plongée dans les coulisses d’un musée pour découvrir et comprendre les collections.


 

Bienne

Mercredi 4 mars 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Christin Achermann, professeure à l’Université de Neuchâtel

LA SUISSE EXCLUSIVE : QUELLES PRATIQUES À L’ÉGARD DES PERSONNES ÉTRANGÈRES « INDÉSIRABLES » ?

Les politiques publiques en matière de migrations sont souvent présentées sous l’angle de leur caractère inclusif. La « tradition humanitaire » et les politiques d’accueil et d’intégration pour les personnes dont la présence en Suisse est autorisée en sont des exemples notoires. Cette politique inclusive repose cependant sur un système qui reste largement dans son ombre : un agencement sophistiqué de lois, pratiques et technologies visant à empêcher l’entrée et le séjour des personnes étrangères considérées comme indésirables. Cette conférence analysera ce système d’exclusions et explicitera la manière dont des agents étatiques mettent en pratique les lois respectives.


 

Bienne

Mercredi 11 mars 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Stéphane Kronenberger, post-doctorant à l’Université d’Aix-Marseille

LES NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

Maritimes et terrestres, les nouvelles routes de la soie, encore trop méconnues du grand public, constituent une des priorités du président chinois Xi Jinping et ont pour vocation d’assurer l’approvisionnement du pays en matières premières, tout en projetant encore davantage la puissance chinoise à l’extérieur de ses frontières, notamment par le biais d’investissements massifs dans les infrastructures et par l’établissement de relations plus étroites avec les pays traversés. Leur progressive mise en place depuis quelques années a déjà et aura encore davantage à brève échéance un impact non négligeable sur l’Asie, l’Afrique mais aussi le Moyen-Orient ou l’Europe. Cette initiative chinoise de grande ampleur et à long terme mérite donc une analyse précise et circonstanciée.


 

Bienne

Mercredi 18 mars 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Gaetano Mileti, professeur à l’Université de Neuchâtel

LASERS, RÉSONANCES ET OSCILLATIONS : 
AU CŒUR DES HORLOGES ATOMIQUES

Nous bénéficions des horloges atomiques au quotidien. En effet, le « Temps universel coordonné » et l’heure exacte découlent de ces étalons. Les horloges atomiques sont également indispensables pour la synchronisation de réseaux (télécommunication, distribution d’énergie, etc.), pour le positionnement et la navigation par satellite (GPS, GALILEO, etc.) ainsi que pour de nombreuses autres applications (étalonnages, certifications, etc.). Ces garde-temps ont accompagné les progrès scientifiques et technologiques dans plusieurs domaines : science des matériaux, électronique, mécanique quantique. Comment fonctionnent-ils et quelles sont les recherches en cours, en particulier dans notre région ?


 

Neuchâtel

Vendredi 20 mars 2020, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun-e !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Venez tester vos compétences en orthographe, dans un esprit ludique et curieux ! La dictée tous âges, qui attire chaque année plus d’une centaine de participant-e-s, s’adresse non seulement aux retraité-e-s, mais aussi aux lycéen-ne-s, aux enseignant-e-s et au grand public. Des prix seront décernés.Bienvenue à toutes et à tous !


 

Bienne

Mercredi 25 mars 2020, de 14h15 à 16h00, Marché-Neuf

Loris Petris, professeur à l’Université de Neuchâtel

FOLIE DU MONDE, SAGESSE DE LA FOLIE : ÉRASME, MAÎTRE DU PARADOXE

L’aisance avec laquelle l’auteur de l’Éloge de la folie (1511) joue avec les codes pour les retourner contre eux-mêmes traduit non une légèreté de débutant mais le savoir et la sagesse de qui comprend et maîtrise en profondeur la religion, la philosophie et la philologie. Helléniste, éditeur du Nouveau Testament (1516) et auteur du best-seller que sont les Adages (1500-1536), Érasme (1469-1536) est plongé autant dans les textes d’une Antiquité redécouverte que dans les soubresauts d’une Renaissance qui fonde la modernité. Attaqué par l’Église comme par Luther, le maître de Rotterdam pose les fondements du pacifisme, de la douceur dans l’éducation et d’un humanisme exigeant, ouvrant ainsi la voie à Marguerite de Navarre, Rabelais et Montaigne.


 

Bienne

Mercredi 1er avril 2020, de 14h15 à 16h00, Poste

Alain Schaerlig, professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Jérôme Gavin, enseignant de mathématiques au collège Voltaire à Genève et directeur de l’Association des Répétitoires AJETA

SUR LES DOIGTS, JUSQU’À 9’999 !

Qui n’a jamais montré un nombre sur ses doigts ? Pour nous, c’est une pratique courante. Mais notre limite, c’est 10… Les Anciens, eux, montaient jusqu’à 99 sur une seule main. Et jusqu’à 9’999 sur les deux mains en cas de besoin. Et ils l’ont fait pendant au moins deux mille ans.

C’est ce que nous expliqueront les deux conférenciers : ils ont trouvé, et décrit dans leur livre, des traces de la numération digitale depuis les anciens Grecs jusqu’aux Persans du XVIIe siècle, en passant par des bas-reliefs romains, un docteur de l’Église du VIIIe siècle et des icônes byzantines.

Rassurez-vous : il n’y aura rien à calculer, même pas sur les doigts. Les conférenciers se limiteront à montrer comment les Anciens utilisaient leurs doigts pour représenter des nombres… et passer discrètement certains messages.


 

Actualités & Informations importantes

 Vérifiez bien où les conférences sont données; à Bienne il y a plusieurs lieux !


 

Programme 2019-2020