Fermer
Bandeau_WEB_960x150.jpg (Bandeau_WEB_3_woYear)

Yaëlle Dällenbach

Quel était votre parcours éducatif et/ou professionnel avant de faire de la sociologie à l’UniNE ?

J'ai suivi un parcours très linéaire. Après avoir fait mon école primaire à Auvernier et mon cursus secondaire à Cescole, à Colombier, j'ai fait trois ans au Lycée Jean-Piaget. J'ai obtenu ma maturité à 17 ans et tout de suite continué mes études à l'Université de Neuchâtel.

Quel a été votre cursus à l’Université de Neuchâtel ? Quel(s) diplôme(s) avez-vous obtenu et en quelle(s) année(s) ?

Je me suis d'abord inscrite en sociologie et en géographie humaine pour le bachelor, puis j'ai complété avec l'anglais. J'ai obtenu mon titre en 2010.
Avant de débuter mon master, j'ai décidé de passer une année en Angleterre en travaillant comme assistante pour l'enseignement du français dans une école secondaire. À mon retour, j'ai commencé un master en gardant les trois mêmes branches (géographie, sociologie et littérature anglaise) et obtenu mon titre en 2014.

Quels ont été les points forts de la formation en sociologie à l’UniNE ?
Un des principaux atouts de l'Université de Neuchâtel réside dans sa petite taille, qui permet à chacun de réellement se faire une place et de bénéficier de contacts personnels aussi bien avec les professeurs et les assistants qu'avec les différents secrétariats, par exemple. C'est une université à taille humaine. L'institut de sociologie offre en cela un encadrement très individualisé. Il permet cependant aussi une grande indépendance, tant dans le choix des cours suivi que dans la façon d'appréhender ses études, ce qui s'est révélé très agréable pour moi.

 A la suite de votre passage en sociologie à l’UniNE, qu’avez-vous entrepris (formations, emplois, …) ?
Je me suis inscrite à la Haute Ecole de Musique de Lucerne avant même d'avoir fini de rédiger mon mémoire de master, et viens d'obtenir mon bachelor en chant jazz.

Quelles sont vos occupations actuelles ?

J'ai choisi d'effectuer à Bâle un deuxième master qui validera mes compétences en tant qu'enseignante de musique. J'enseigne en parallèle le chant dans une école de la région neuchâteloise et donne régulièrement des concerts avec différentes formations.

Selon vous, quelles compétences la sociologie vous a-t-elle permis d’acquérir ? Lesquelles sont utiles pour votre pratique professionnelles et comment ?
La sociologie m'a donné l'occasion de développer de grandes capacités organisationnelles, réflexives et rédactionnelles. De par les nombreux séminaires suivis pendant le cursus, l'étudiant est amené à développer sa pensée quant à de nombreuses thématiques, à organiser sa réflexion et à présenter le fruit de ses recherches tant à l'oral qu'à l'écrit. Il développe ainsi son indépendance, sa rigueur et son professionnalisme. Bien que mon cursus en sociologie ne me soit pas directement utile aujourd'hui dans ma vie professionnelle, j'espère vivement pouvoir au terme de mes études trouver un poste qui me permette de mettre à profit les compétences acquises durant mes études à l'Université de Neuchâtel.

Titres obtenus au sein de notre Institut

  • Bachelor en lettres et sciences humaines : options sociologie et géographie humaine (2010)
  • Master en sciences sociales : options sociologie, géographie et littérature anglaise (2014)