Fermer

Projets pédagogiques innovants

Le Bureau qualité encourage les projets pédagogiques innovant et apporte un soutien personnalisé aux enseignant-e-s qui souhaitent innover dans leurs pratiques d'enseignement. Chaque printemps, un appel à projet est envoyé par e-mail à l'ensemble des membres du corps enseignant. Les projets qui répondent aux critères (voir l'appel à propositions ci-contre) donnent lieu à des entretiens pour décider en concertation de la forme la plus adéquate de soutien.

Projets retenus en 2016

  • "Jeux d'interaction stratégique pour microéconomie II" - Prof. Mehdi Farsi (FSE)

    Ce projet élargit l'expérience lancée durant l'année académique 2015/2016 dans le cadre du cours "Organisation industrielle", où plusieurs jeux informatisés d'interactions stratégiques ont été élaborés. L'apprentissage des interactions stratégiques a également une  grande importance dans l'apprentissage de la microéconomie. En effet, bien des théories microéconomiques impliquent la modélisation des comportements stratégiques des agents.

    L'enseignement efficace et la compréhension des théories stratégiques et des modèles de décision dans l'incertitude dépendent essentiellement de la manière dont les étudiants peuvent assimiler le rôle des décideurs. Pour cette raison, un certain nombre de jeux stratégiques ont été élaborés dans différents contextes de décisions économiques. Etant donné la complexité de ces jeux, l'approche a souvent été limitée aux modèles simples et aux applications limitées.

    Ce projet a pour objectif d'informatiser ces activités et d'intégrer une sélection de jeux d'interactions stratégiques au cours de Microéconomie II. La démarche novatrice est l'intention de mettre à disposition des étudiants des jeux réalistes qui peuvent être appliqués à un grand nombre de décideurs. Dans chacun des scénarios développés, il s'agira de faire une série de décisions stratégiques et d'en analyser les retombées et effets en temps réel.

  • "Expression et compréhension orale" - Prof. Laure Anne Johnsen (FLSH)

    Depuis 2014, une nouvelle démarche d'enseignement de l'expression orale en français langue étrangère a été initiée à l'ILCF, privilégiant une approche pédagogique autour de la réalisation de projets dans une approche collaborative. Les projets se déroulent sur un semestre durant lequel les étudiants accomplissent un ensemble de tâches aboutissant à la concrétisation d'un produit final de type créatif. Parmi les projets réalisés par les étudiants figurent notamment des films d'animation et expositions de photographies s'inscrivant dans une thématique générale définie.

    Au semestre d'automne 2016, la réalisation d'un documentaire sera proposé aux étudiants dans le cadre des démarches d'enseignement innovantes. Pour stimuler ce projet et en augmenter la qualité, une collaboration avec des spécialistes, des enseignants de l'Ecole d'Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds sera concrétisée. La collaboration consiste en un atelier de formation ainsi qu'à l'association des étudiants de la filière Interactive media designer au projet, qui joueront le rôle de "tuteurs".

  • "Shakespeare and the power of playing" - Prof. Margareth Tudeau-Clayton (FLSH)

    Le projet vise à consolider et à élargir l'expérience très concluante l'expérience novatrice réalisée durant l'année académique 2015/2016 avec l'intégration d'ateliers de théâtre dans un séminaire sur Shakespeare. La compréhension du texte de Shakespeare est développée de manière originale grâce à l'association d'un comédien professionnel au séminaire, qui permet aux étudiants de développer la compréhension du texte à travers une expérience vécue dans le corps et dans la subjectivité.

    Le séminaire proposé en 2016/2017 permettra aux étudiants d'apprécier la construction des échanges dramatiques à l'aide d'outils d'analyse empruntés à la linguistique d'interaction. Il sera également proposé aux étudiants du cursus de master interuniversitaire en dramaturgie et histoire du théâtre.

    Le but à long terme est d'établir de manière stable les ateliers de théâtre comme partie intégrante du cursus en langue et littérature anglaise, en développant des collaborations avec d'autres Instituts de la FLSH.

  • "Droit et cinéma II" - Prof. François Bohnet et Dr. Sophie Weerts (FD)

    L'objectif général du projet "Droit et cinéma" est de développer une banque de données constituée d'extraits de films. Le développement d'un tel outil pédagogique vise à doter les enseignants de la Faculté de droit d'un médium d'accès à la connaissance qui fasse écho à un des outils culturels de la génération étudiante tout en prenant le parti que celui-ci puisse aussi favoriser une approche critique de la connaissance, par le regard décalé que peut apporter la représentation des institutions et concepts juridiques. La réalisation de la première étape du projet a bénéficié d'un financement du rectorat dans le cadre des projets pédagogiques innovants 2015/2016 et du Centre de recherche sur les modes amiables et juridictionnels de gestion des conflits.

    Durant l'année académique 2016/2017, le banque de données d'extraits de films va être utilisée à titre expérimental dans le cadre de plusieurs cours de bachelor et de master de la Faculté de droit. Parallèlement, suite à un processus de contrôle et de vérification des extraits de films sélectionnés, la banque de données sera ouverte à d'autres disciplines juridiques.

Projets retenus en 2015

  • "Approche clinique du droit" - Prof. Amarelle Cesla (FD)

    Le but du module "Approche clinique du droit", intégré dans le cours "Droit des migrations et droits humains", est de permettre aux étudiants d'apprendre que, au-delà de sa dimension technique, le droit est un produit social et culturel dont les êtres humaines sont les co-auteurs. Le dispositif d'enseignement vise à soutenir les étudiants dans les activités académiques de réflexion et de résolution de problèmes juridiques, à travers une démarche novatrice basée notamment sur:

    1. l'analyse de dossiers portant sur des cas réels tirés du domaine de la migration
    2. la rencontre avec les protagonistes des cas en tant que "clients"
    3. le recours à des méthodes d'analyse narrative et des principes de "visual legal argumentation"
    4. l'utilisation de formes interactives et coopératives d'apprentissage

     

    En plaçant l'étudiant en position plus active par rapport au rôle de "spectateur" auquel il est souvent relégué dans les cours ex cathedra, l'approche de "clinical law" est certainement une des méthodes pédagogiques les plus innovantes dans le domaine juridique.

  • "Jeux d'interaction stratégique" - Prof. Mehdi Farsi (FSE)

    L'objectif de ce projet est de développer et d'informatiser une série de jeux d'interactions stratégiques pour le cours d'organisation industrielle. La démarche novatrice consiste à apprendre les interactions des entreprises en jouant des jeux de rôle spécifiques. Les groupes d'étudiants joueront le rôle de gestionnaires d'une dizaine d'entreprises fictives. Dans chaque jeu, il s'agira de faire une série de décisions stratégiques et d'examiner les résultats obtenus en temps réel. A la fin de chaque jeu, le résultat d'équilibre du marché ainsi que la performance de chaque entreprise sera quantifié et présenté, notamment en forme des tableaux de classement des entreprises. Ces résultats seront comparés avec les prédictions des modèles théoriques. Les décisions stratégiques et leurs effets sur la performance de chaque entreprise seront analysés et discutés entre les groupes d'étudiants. En discutant de leurs propres points forts et faibles, les étudiants auront l'occasion d'appliquer leurs connaissances théoriques aux situations réelles.

  • "Cas pratiques en macroéconomie" - Prof. Jean-Marie Grether (FSE)

    L’objectif est de passer à l’enseignement actif dans le cours "Macroéconomie II", en changeant de formule pédagogique tant pour le cours que pour les travaux pratiques. Le cours continue d’être animé par le seul professeur, mais il alterne de courtes séquences ex‐cathedra avec des séquences de questions que les étudiants discutent au sein de petits groupes en communiquant leur réponse immédiatement au travers de dispositifs appropriés (e.g. clickers). Le professeur dispose d’une base de données permettant d’adapter les questions à l’évolution de la compréhension de l’auditoire.

    Une douzaine de cas pratiques seront mis sur pied. Chaque cas pratique combine la lecture préalable d’un article, l’approfondissement individuel de concepts‐clés, la discussion de questions et leur présentation par groupe de trois‐quatre étudiants, sous la supervision de l’équipe enseignante. A l’instar de ce qui se fait pour le cours, une fiche pédagogique sera élaborée pour chaque cas pratique.

  • "Droit et cinéma" - Prof. Christine Guy-Ecabert et Prof. François Bohnet (FD)

    L’enseignement du droit porte a priori sur la transmission de la connaissance du texte et son application. Cela confère à l’objet enseigné une perspective abstraite. Le projet "Droit et cinéma" a pour objectif de constituer un support pédagogique qui permette aux étudiants de visualiser l’objet qu’ils étudient, de les aider à acquérir la connaissance du droit ainsi que de développer un cadre réflexif sur le monde de la justice.

    Concrètement, le projet consiste à développer une banque de données commune constituée

    1. d'extraits de film ou de série
    2. de sa carte d'identité
    3. d'un bref commentaire sur la question juridique qu'il permet de mettre en perspective
  • "Shakespeare and the purpose of playing" - Prof. Margareth Tudeau-Clayton (FLSH)

    Le projet consiste en l'intégration d'ateliers de théâtre dans le séminaire "Shakespeare and the purpose of playing", en collaboration avec un comédien professionnel. Une nouvelle compréhension du texte shakespearien sera développée à travers les expériences vécues dans le corps, de la subjectivité de chacun et des enjeux de l'interprétation.

    Les mises en scène dans chacune des pièces étudiées seront l'objet central des ateliers proposés. Le travail permettra aux étudiants de développer leur conscience d'eux-mêmes, les dynamiques de groupe et leurs compétences linguistiques.

  • "La littérature en action" - Prof. Nathalie Vuillemin (FLSH)

    Dans le cadre des activités de la "Maison des littératures", une collaboration étroite sera développée avec le Théâtre Populaire Romand de La Chaux-de-Fonds. Le séminaire proposé aux étudiants aura pour objet le problème de la mise en action du texte littéraire. Trois metteurs en scène romands se confronteront à trois textes littéraires et proposeront une réflexion sur le rapport du théâtre au texte. Les étudiants suivront les troupes durant leurs travaux et répétitions et réaliseront des travaux de groupe sous la forme d'un portfolio.

Projets retenus en 2014

  • Projet Ariane - Prof. Philippe Renard (FS)

    Le projet Ariane a pour but de créer une nouvelle série d’exercices, de jeux de données, et de documents qui seront utilisés comme outil pédagogique interdisciplinaire pour le nouveau Bachelor en Systèmes Naturels. L’idée est d’utiliser de manière cohérente les différentes facettes d’un problème sociétal complexe lié au développement durable pour que les étudiants puissent acquérir de façon pratique et motivante un savoir-faire concret leur permettant de devenir des acteurs solides dans le domaine du développement durable.

  • "Théâtre de la connaissance" - Tania Zittoun (FLSH)

    La démarche pédagogique s’inscrit dans la foulée du «Théâtre de la connaissance » organisé autour du travail de Bruno Latour en avril 2014. Le projet aborde le statut de l’imagination et de la représentation dans le savoir, les modalités de représentation de notions théoriques, ou encore la confrontation du « fait » et du « témoignage ». Il est composé de quatre temps de formation organisés en lien avec la pièce de théâtre « décris/ravage » écrite et réalisée par Adeline Rosenstein.

  • Plateforme SELIN - Prof. Ellen Hertz (FLSH)
    Projet d’e-learning novateur, conçu pour l’enseignement des sciences de l’observation. Le projet concerne les sciences qui utilisent l’observation comme méthode centrale de la démarche scientifique (les sciences sociales, notamment (anthropologie, ethnologie, géographie, linguistique, psychologie, sciences de la communication, sociologie), mais également la biologie et la géologie) qui doivent enseigner aux étudiants les techniques de l’observation et les méthodes d’analyse qui en découlent.


  • Cours en "team teaching" - Prof. Annik Dubied (FSE)
    Le cours en team teaching permettra de travailler et d’expérimenter in vivo l’aspect construit de la réalité des médias d’information. Il implique:
    • la présence de deux enseignants de langue, de culture et de média différents
    • une interaction systématique entre les deux enseignants et les étudiants (réflexions communes, partages d’expérience, exercices, statements live) sur la base de cas concrets issus de réalités ou d'expériences différentes, confrontés à la théorie existante


Projets retenus en 2013

  • Cartographie des controverses - Dr. Alexandre Aebi (FS)

    L'objectif de ce projet est de développer un "cours de cartographie des controverses" à Neuchâtel et d'inviter dans ce cadre des spécialistes de scientométrie de pratique de l’enquête et de visualisation numérique.

    Le cours de cartographie des controverses s’articule autour de trois axes:

    • Etude sociale des sciences (science and technology studies, théorie de l’acteur-réseaux)
    • Pratique de l’enquête (choix d’une controverse, ethnographie, entretien avec les acteurs, analyses quantitatives: scientométrie, veille web).
    • Cartographie, création d’un site internet, présentation des résultats de l’enquête menée par les étudiants (outils numériques).
  • Customer Relationship Management - Prof. Valéry Bezençon (FSE)

    Le cours de Customer Relationship Management (gestion de la relation client) est actuellement un cours qui allie théorie, étude de cas et travaux de synthèse. La gestion de la relation client est un domaine très appliqué qui dans les organisations est en général soutenu par un logiciel spécialisé. Une partie pratique sur logiciel permettrait aux étudiants du Master en développement international des affaires de se préparer de la meilleures des façons au monde du travail. Le projet permet de compléter le cours par la mise en pratique des concepts sur un logiciel de gestion de la relation client.

    ll y a cinq aspects à élaborer :

    1. Effectuer une analyse comparative des logiciels de CRM en fonction de leur capacité à répondre aux besoins du cours (sur la base des concepts traités en cours), de leur prix, de leur utilisabilité et facilité d'apprentissage. Tester les 2-3 logiciels présélectionnés et acheter la licence pour celui qui remplit les critères au mieux
    2. Développer le cas d'entreprise qui sera la base des étudiants pour appliquer les concepts vus en cours. Si le fournisseur propose déjà un cas d'entreprise-exemple intéressant, celui-ci sera adapté au cours.
    3. Développer les questions qui seront analysées par les étudiants au moyen du logicieldans le cadre de leurs travaux pratiques.
    4. Développer un tutorial du logiciel qui soit adapté au cours
    5. Tester le concept des travaux pratiques et effectuer les ajustements nécessaires
  • Procédure civile - Prof. François Bohnet (FD)

    Le cours de procédure civile vise à sensibiliser les étudiants à l'importance du procès civil dans notre système de droit privé. Le procès civil permet aux particuliers d'obtenir la consécration de leurs droits privés. Cette matière est d'un abord ardu puisqu'elle suppose la maîtrise de notions techniques relativement éloignées des préoccupations des étudiants. Une présentation pratique de la matière est à privilégier, afin de permettre aux étudiants de saisir les diverses implications d'une procédure.

    Le présent projet s'inscrit dans ce contexte. Il porte sur la réalisation d'un support complet (papier et électronique) de schémas permettant de suivre l'ensemble des phases du procès et de saisir les concepts de procédure civile suisse de manière visuelle. Le but est d'offrir un nouvel outil aux étudiants pour comprendre le fonctionnement du procès. Il vise également à offrir la possibilité aux étudiants de réaliser leurs propres schémas et de les faire valider par l'enseignant.

  • Introduction to Economics - Prof. Cinzia Dal Zotto (FSE)

    Le but de ce projet est d’initier les étudiants du cours « Introduction to Economics » à l’application pratique de concepts théoriques et donc de développer des travaux pratiques ciblés pour la profession du journaliste. Pour simuler la pratique professionnelle d’un journaliste économique et mieux préparer les étudiants pour leur travail futur, l’utilisation des terminals Bloomberg en ligne – présents dans toutes les rédactions économiques des média – et donc l’accès à leur base des données en temps réel serait fort utile.

    Les travaux à réaliser sont les suivants :

    1. développer un nouveau concept pour le cours qui inclut une partie appliquée (professeur et collaborateur scientifique)
    2. développer les travaux pratiques : recherche des bases des données pertinentes, conception et développement de travaux appliqués à la profession du journaliste (collaborateur scientifique)
    3. approfondir les connaissances d’Excel (collaborateur scientifique)
    4. apprendre le fonctionnement du terminal Bloomberg (professeur et collaborateur scientifique)
    5. approfondir les connaissances des outils en ligne disponibles (payants pour certains, gratuits pour la plupart) dans les différentes étapes du processus de conduite du journalisme de données, avec un focus sur l'analyse (collaborateur scientifique)
  • Droit international privé - Prof. Florence Guillaume (FD)

    Le but du projet est de créer un soutien à l'enseignement sous la forme de petites vidéos, mises à disposition des étudiants en ligne (p.ex. sur Claroline), traitant chacune d'un point particulier du programme. Les points les plus difficiles à comprendre pour les étudiants seront ainsi expliqués à l'aide de schémas et d'un commentaire oral, réunis sous la forme d'une vidéo n'excédant pas 20 minutes par sujet. L'explication visuelle se fera en simultané avec l'explication orale, avec création du schéma au fur et à mesure et en parallèle à l'exposé oral. Chaque étudiant aura ainsi la possibilité d'accéder en tout temps à des explications claires concernant les points les plus complexes du programme. Cette démarche d'enseignement en ligne vise avant tout à améliorer l'encadrement des étudiants sur les points du cours les plus complexes.

    Les démarches à réaliser sont les suivantes:

    • Préparation de schémas animés afin d'illustrer les points du programme les plus complexes
    • Rédaction d'une explication accompagnant les schémas, sous la forme de commentaires en voix off
    • Enregistrement des commentaires pour chacun des points complexes du programme
    • Assemblage des schémas animés et de la voix off sous la forme d'une vidéo. Réglages afin que le défilement des schémas animés corresponde aux commentaires en voix off
    • Formatage pour al mise en ligne des vidéos (p.ex. sur Claroline)
  • Introduction to English Linguistics - Prof. Martin Hilpert (FLSH)

    L'objectif principal de ce projet est de mettre en oeuvre un concept pédagogique qui est connu sous le nom de "classe inversée". Ce qui est inversé dans cette approche c'est l'approche traditionnelle qui combine un cours normal hebdomadaire, au cours duquel les élèves écoutent l'enseignant, avec des devoirs pratiques que les étudiants sont invités à terminer à la maison. Dans le modèle de la classe inversée, les étudiants sont invités à regarder une conférence vidéo pré-enregistrée par le professeur, afin que les cours normaux eux-mêmes puissent être utilisés pour les travaux pratiques qui seraient plutôt interactifs et qui se concentreraient sur la résolution des problèmes.

    Le modèle de classe inversée permettrait une réorganisation du cours introductif "Introduction to English Linguistics" qui maintient le contenu et les modalités de sa présentation tout en permettant à l'instructeur d'interagir avec les élèves pendant les cours normaux, il en résulte que l'on aurait plus de temps pour la discussion, une hausse de la demande de participation active et, par conséquent, plus de possibilités pour pratiquer l'anglais et se mettre à une réflexion critique.

  • Le théâtre de la connaissance - Prof. Ola Söderström et Anne-Nelly Perret-Clermont (FLSH)

    Ce projet s’inscrit dans une double démarche visant, d'une part, à permettre aux étudiants de tous les niveaux (BA, MA, doctorat) de développer un rapport à la connaissance ouvert à l'interdisciplinaire et interrogeant la responsabilité du scientifique; et, d'autre part, à sensibiliser les étudiants à l’utilisation de différents moyens d’expression (visuels, dramaturgiques, scénographiques) pour mettre en débat dans l’espace public des questions qui ont une dimension à la fois scientifique et politique.

    Pédagogiquement, le sens de cette démarche vise à sensibiliser les étudiants à trois questions principales:

    • Le fait que la production artistique constitue un matériau interprétable de façon fertile par les sciences sociales (et notamment la géographie) pour comprendre la société
    • Le fait que l’expression artistique est un mode de réflexion spécifique sur le monde, la société et la condition humaine (à côté d'autres comme la science, la philosophie, etc.) et qu'elle offre des ressources importantes sur le plan psychologique pour la construction de sens et d'intelligibilité
    • Le fait que l’art offre des moyens intéressants d'exposition de problématiques complexes, en particulier celles qui articulent science, techniques, culture et société.

Projets retenus en 2012

  • Nouveau concept de physique expérimentale interactive - Prof. Thomas Südmeyer (FS)

    Avec ce projet nous désirons mettre en oeuvre un nouveau concept pour les TP de physique. Au lieu de décrire chaque étape de l’expérience et de se focaliser sur l’analyse de données utilisant des formules compliquées qui sont souvent mal comprises par les étudiants, un nouveau concept sera développé pour éveiller la curiosité de ces derniers.

    Les expériences seront inspirées d’expositions scientifiques comme l’Exploratorium de San Francisco (www.exploratorium.edu) ou d’efforts similaires mis en oeuvre par des universités comme le MIT. Notre objectif sera de créer un partenariat étudiant-enseignant favorisant un échange intense dans un processus interactif.

    Ce projet aura un soutien important de tous les membres de l’institut de physique et sera un thème majeur de nos futures activités d’enseignement. En particulier, T. Südmeyer, G. Mileti, S. Schilt et G. Di Domenico développeront des concepts didactiques adaptés ayant la plus grande synergie possible avec le cours de physique générale. Tous les assistants participeront aussi au développement des nouvelles expériences et à leur documentation. La coordination de ce projet important nécessitera un effort dédié qui n’est pas à la portée des membres permanents du LTF. Le soutient du rectorat nous permettra d’engager un collaborateur qui se consacrera à cette tâche.

    Pour plus d'informations sur ce projet:

    Prof. Thomas Südmeyer, Institut de physique

    thomas.suedmeyer@unine.ch

  • Introduction aux méthodes de recherche en psychologie et éducation - Prof. Antonio Iannacone (FLSH)

    L’enjeu d’enseigner efficacement la méthodologie de la recherche est rarement gagné d’avance. Le risque est que les méthodes soient perçues en guise de « boite à outils » pour préparer et conduire des recherches sans la posture réflexive et argumentative nécessaire à conjuguer la démarche scientifique avec les outils et les procédures d’investigation.

    A partir de quelques expériences préliminaires réalisées pendant le cours de « Méthodologie de la recherche en psychologie et éducation » en 2011- 2012, le dispositif d’enseignement envisagé dans ce projet vise à soutenir l’engagement des étudiants dans les activités académiques, de réflexion et de résolution de problème, à travers une démarche novatrice basée notamment sur: a) le recours à des principes d’argumentation visuelle (visual argumentation); b) l’utilisation de formes coopératives d’apprentissage.

    Le but de ce projet sera donc d’utiliser des techniques argumentatives spécifiques (visual based) et une pédagogie socioconstructiviste, en tant que démarches novatrices dans le cours universitaire de « Introduction aux méthodes en psychologie et éducation » 2012-2013.

    Pour plus d'informations:

    Prof. Antonio Iannaccone, Institut de psychologie et éducation

    antonio.iannaccone@unine.ch

  • Introduction aux Sciences de l’Information et de la Communication - Prof. Fabrice Clément (FLSH)

    Les Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) accordent une place importante aux nouvelles technologies, en montrant notamment combien elles sont susceptibles de modifier notre rapport au savoir. Toutefois, l’aspect innovant de ces technologies est encore sous-exploité au sein de l’enseignement des SIC.

    Pourtant, avec des moyens très simples et accessibles, il est aujourd’hui possible de créer un « manuel digital » qui pourrait bouleverser la manière de travailler des étudiants. Grâce à son caractère interactif et intuitif, cet « iBook » permettrait aux étudiants de s’absorber plus aisément dans la matière du cours en mettant à leur disposition sous un format pratique des synthèses écrites, des textes de références, des vidéos, des images, des enregistrements radiophoniques, des extraits de journaux, des liens hypertextes ainsi que des exercices visant à tester leur degré d’acquisition de la matière enseignée.

    L’idée est de profiter de la solution gratuite de fabrication de livres électroniques développée par Apple (« Ibooks authors » : http://www.apple.com/ibooks-author/) afin de mettre à la disposition des étudiants un outil de travail qui non seulement reprendra de manière synthétique les grandes lignes du cours mais fournira une base de données organisée permettant d’illustrer, de développer et de tester les connaissances à acquérir durant l’année.

    Pour plus d'informations:

    Prof. Fabrice Clément, Institut des sciences du langage et de la communication

    fabrice.clement@unine.ch

Projets retenus en 2011 

  • Atelier de théâtre appliqué - Prof. Jean-Jacques Aubert (FLSH)

    Ce projet consiste à offrir un nouveau volet d’enseignement sous forme d’atelier, sous l’égide d’un professionnel de la scène spécialisé dans le théâtre antique. Cet enseignement novateur et unique permettra à une vingtaine d’étudiants de participer à la mise sur pied d’une pièce en abordant les vastes problématiques scientifiques qui y sont liées.  L’atelier sera en premier lieu proposé aux étudiants du Bachelor en CLAM ou en langue et littérature françaises, allemande et anglaise. Cependant, il pourrait aussi être ouvert à d’autres cursus entretenant un lien avec l'Antiquité ou la littérature (archéologie, ethnologie, histoire, etc).

    L’enseignement proposé est novateur dans son utilisation pratique et sa réactualisation d’un matériel textuel ancien. L’étude philologique de textes théâtraux antiques et médiévaux d’une part, et la mise en scène de tels textes d’autre part, sont rarement  accordés pour aboutir à un résultat exigeant la qualité de la forme et du fond.

    Pour plus d’informations sur ce projet :

    Prof. J.-J. Aubert, Chaire de philologie classique et histoire ancienne
    jean-jacques.aubert@unine.ch

  • Module d'apprentissage par problème - Prof. Jean-Marc Neuhaus (FS)

    Le projet concerne les étudiants en biologie. Il vise à introduire, pour la majorité des cours, une démarche pédagogique en Apprentissage Par Problèmes (APP).

    L’APP met l’accent sur la participation des étudiants. Son fonctionnement repose sur la résolution d’études de cas, en petits groupes et autour d’un enseignant ; le travail en laboratoire ou sur le terrain est une base essentielle de la formation. Les étudiants sont amenés à identifier la problématique proposée par l’enseignant et les moyens nécessaires à la résolution de la question.

    Pour plus d’informations sur ce projet :

    Prof. J.-M. Neuhaus, Institut de biologie
    jean-marc.neuhaus@unine.ch

     

  • Normes comptables internationales - Prof. Alain Schatt (FSE)

    Dans le domaine comptable, l’enseignement reste généralement très technique, au détriment d’un enseignement plus orienté «recherche». Dans ce projet, les étudiants du Bachelor en sciences économiques, inscrits en 3ème année dans le cours de Normes Comptables Internationales, seront amenés à étudier un phénomène comptable, financier ou de gouvernance d’entreprise.

    Les trois principaux objectifs du projet sont:

    1. Aspect recherche : Apprendre aux étudiants à étudier des phénomènes comptables – au sens large du terme
    2. Aspect pratique : Permettre aux étudiants de se familiariser avec les réalités économiques
    3. Aspect valorisation : Publier les meilleurs travaux dans des revues «professionnelles»

    Pour plus d’informations sur ce projet :

    Prof. A. Schatt, Institut d’analyse financière

    alain.schatt@unine.ch

  • Statistique inférentielle - Prof. C. Starica (FSE)

    Le projet vise la restructuration et le repositionnement du cours de statistique inférentielle dispensé dans le troisième semestre du bachelor, pour mieux répondre aux besoins et aux tendances de la réalité économique. L’enseignement sera développé autour de l’analyse statistique de vrais jeux de données à l’aide intensive de l’ordinateur, en tenant compte des derniers développements dans le champ de la didactique spécifique à ce domaine.

    L’objectif du projet est de changer la perception courante de la discipline statistique par l’introduction et le développement des notions et des méthodes statistiques à travers des problèmes et données réels, ainsi que par l'utilisation de l'ordinateur comme instrument d'apprentissage.

    Pour plus d’informations sur ce projet :

    Prof. C. Starica, Institut de statistique

    catalin.starica@unine.ch

 Projets retenus en 2010

  • Atelier virtuel de méthodologie en histoire - Prof. Laurent Tissot (FLSH)

    Ce projet concerne le cours d'introduction aux études d'histoire suivi par une centaine d'étudiants bachelor de la Faculté des lettres et sciences humaines. Un espace virtuel sera créé sur claroline sous la forme d'un document de base présentant les fondements théoriques et méthodologiques de la discipline. Un espace consacré aux sources primaires et secondaires, ainsi qu'un forum complèteront le dispositif.

    Cette démarche apparaît indispensable dans la mesure où l'enseignement donné porte sur les aspects historiographique et épistémologique et sur la présentation des sources, et qu'il concerne toutes les périodes, de l'Antiquité au XXe siècle. Ce programme gagnera en cohérence et en suivi pédagogique en offrant une meilleure coordination des connaissances et des pratiques enseignées, grâce à un outil dont il n'existe pas d'équivalent en Suisse romande.

    Pour plus d'informations sur ce projet :

    Prof. Laurent Tissot, Institut d'histoire
    laurent.tissot@unine.ch

  • Introduction de travaux pratiques avancés en microbiologie - Prof. Pilar Junier (FS)

    Ce projet de travaux pratiques avancés de microbiologie est destiné à des étudiants du Bachelor en biologie et biologie/ethnologie. Il vise à leur donner la possibilité d'intégrer les connaissances acquises lors des cours théoriques de microbiologie (bactériologie, mycologie et protistologie) en les mettant en oeuvre dans un projet de recherche concret. Au cours de ces travaux, les étudiants seront mis dans la situation d'un groupe de jeunes chercheurs en interaction avec des chercheurs plus expérimentés.

    Ce projet présente plusieurs aspects innovants, notamment une approche intégrée de plusieurs domaines de recherche en biologie, ainsi qu'une interaction directe de l'étudiant, en tant que scientifique débutant, avec des chercheurs avancés, dans un cadre et une dynamique bien différents de ceux établis dans une classe d'enseignement formelle.

    Pour plus d'informations sur ce projet :

    Prof. Pilar Junier, Laboratory of Microbiology, Institute of Biology
    pilar.junier@unine.ch

  • Cours de rédaction de contrats - Prof. Christoph Müller (FD)

    Le projet consiste à mettre sur pied un cours de niveau Master pour apprendre aux étudiants à rédiger un contrat. La Faculté de droit enseigne de nombreux cours pour apprendre à gérer les conflits juridiques. Or, seule une minorité des étudiants exercera le métier de juriste sous la forme de la représentation en justice.

    Savoirrédiger un contrat en fonction des besoins spécifiques du mandant est une aptitude dont aucun juriste moderne ne saurait se passer. L'objectif de ce cours consiste à apprendre aux étudiants comment rédiger des contrats. Il s'agira donc de connaître les différents types de clauses contractuelles et de savoir les rédiger en fonction des circonstances particulières du cas d'espèce et de la stratégie poursuivie par les futures parties au contrat.

    D'un point de vue pédagogique, le cours comportera deux parties : une partie ex cathedra, dans les différents types de clauses contractuelles seront exposées, et une partie d'exercices pratiques.

    Pour plus d'informations sur ce projet :

    Prof. Christoph Müller, Faculté de droit
    christoph.mueller@unine.ch

Appel à propositions