Fermer

Mark Szenteczki

Doctorant

Domaines de recherche

Je suis principalement intéressé par les origines de la biodiversité et comment les traits interagissent et contribuent à la diversification des populations, espèces, et clades d’organismes. Mes recherches couvrent ces trois niveaux, avec des projets focalisés sur les adaptations au niveau des populations, la diversité génétique au sein des espèces, et les relations phylogénétiques entre les espèces. J'ai l'intention de retracer l’histoire évolutionniste et démographique d'organismes non modèles, et les bases moléculaires des adaptations locales, avec une combinaison de collection de terrains et de méthodes moléculaires (NGS et bioinformatique).

Thématiques principales

Actuellement, j'étudie l'écologie et l'évolution de la pollinisation déceptive, dans le cadre d’un projet de recherche FNS accordé à Nadir Alvarez et Sergio Rasmann. De nombreuses Angiospermes dépendent sur les relations mutualistes avec les animaux, en particulièrement les insectes, pour la pollinisation. Cependant, certaines fleurs ont développé des tactiques de pollinisation déceptive – elles signalent une récompense pour les pollinisateurs, sans en fournir. Dans de nombreux cas, ces signaux sont des cocktails de composés organiques volatils produits par les fleurs.

Le but de ma thèse de doctorat est de comprendre comment les interactions plantes-insectes peuvent façonner les variations adaptatives de l'odeur florale. Nous utilisons Arum maculatum, qui sont déceptivement pollinisés par plusieurs espèces de mouches Psychodidés pour notre modèle de recherche. Mes investigations portent sur le lien entre les polymorphismes génétiques d'Arum maculatum et les phénotypes importants (p. ex. l'odeur), et leurs effets ultimes sur le fitness des plantes. Pour atteindre ces objectifs, nous combinons des outils et des techniques en:

  • Écologie chimique
  • Écologie moléculaire
  • Phylogénomique.

Finalement, nous espérons que cette recherche permettra de mieux comprendre l'adaptation locale, différenciation écologique et génétique, et la spéciation dans les systèmes de pollinisation déceptive.

Enseignement

  • From genes to ecosystems.

Publications

Szenteczki M, Pitteloud C, Casacci LP, Kešnerová L, Whitaker MRL, Engel P, Vila R, & Alvarez N. (2019) Bacterial communities within Phengaris (Maculineaalcon caterpillars are shifted following transition from solitary living to social parasitism of Myrmica ant colonies. Ecology and Evolution 9:4452–4464. PDF

arum.png

Mark Szenteczki

mark.szenteczki@unine.ch

D219

+ 41 32 718 23 16