Fermer

Claire Periat

Claire_Périat_large.png

Masterante

Office A216

Tel: +41 32 718 22 10

Intérêts en recherche
 
Les antibiotiques représentent depuis plusieurs décennies une menace dans le domaine biomédical, étant donné que ceux-ci favorisent l’émergence de bactéries multirésistantes en augmentant leur pression de sélection. C’est pourquoi il est nécessaire d’investiguer dans des alternatives pour palier à cette antibiorésistance progressive. Une technique thérapeutique qui ressort de l’ombre depuis peu est la phagothérapie. Bien que celle-ci a été anciennement découverte et utilisée dans les pays occidentaux, elle a été délaissée à la suite de la découverte de la pénicilline. Récemment, on voit naître un regain d’intérêt à l’utilisation thérapeutique de bactériophages (phagothérapie), virus s’attaquant naturellement aux phages, car elle offre un éventail de bénéfices et reste un allier potentiel aux antibiotiques. L’étude de ces phages est devenue depuis plusieurs années mon sujet d’intérêt au sein de mes études universitaires de biologie. C’est pourquoi mon mémoire de master s’intéressera donc de plus près aux interactions sous-sols des phages avec le réseau mycélial créé par les champignons. En effet, les phages sont abondants dans les sols, mais la connaissance sur leur écologie reste très limitée. Approfondir cet aspect, comme la possibilité d’interactions phages-mycélium, permettrait de mieux comprendre comment les phages se déplacent dans le sol pour infecter leur bactérie hôte. Cette étude pilote pourrait permettre de mieux contrôler la population de certaines bactéries pathogènes et problématiques des sols.