Fermer
_fse_irene_choix.jpg

Programme - semestre de printemps 2017

Les conférences du semestre de printemps 2017, organisées par l’Institut de recherches économiques (IRENE) en collaboration avec la Chambre Neuchâteloise du commerce et de l'industrie, visent à mettre en évidence les défis auxquels font face les entreprises dans la transition énergétique.

En collaboration avec la Chambre neuchâteloise du Commerce et de l'Industrie, contact : Matthieu Aubert

Date Conférencier Titre
27.04.2017 Richard Pasquier, Génie industriel, Haute École d'ingénierie et d'architecture de Fribourg Quel potentiel en économie énergétique par le « lean management » ?
04.05.2017 Jean-Marc Bovay, Sous-directeur, Chef du département expansion, logistique et gastronomie, Migros Neuchâtel-Fribourg Expériences et pratiques d’une grande entreprise de distribution
18.05.2017 Sandra Klinke, IRENE (SCCER-CREST) Les services de contracting énergétique : une perspective économique
01.06.2017 Alexandre Patti, Infomaniak, Genève Expériences et pratiques d'un hébergeur de sites web
08.06.2017 Christophe Veuve, Chef de projet, Juracime SA, Cornaux NE Gestion de l'énergie d'une cimenterie, le cas de Juracime
15.06.2017 Catherine Cooremans et Alain Schönenberger, IRENE Le management de l’énergie dans les entreprises suisses à la lumière des résultats d’une enquête récente

 

Description des conférences

  • Richard Pasquier

    C-lean Manufacturing : Quel potentiel en économie énergétique par le « lean management » ?

    L’industrie ne réussira pas son virage énergétique en changeant les ampoules. Le plus grand potentiel en économies d’énergie ne se situent pas au niveau du renouvellement des outils de production. Un grand potentiel d’économies réside dans l’utilisation rationnelle et minimale des équipements. L’approche Lean permet d’accroître considérablement les performances de l’industrie, en particulier dans le secteur de l’automobile. Aujourd’hui, les outils de cette approche correspondent aux besoins de flexibilité et d’agilité de la part des PME. En transposant les méthodologies connues au domaine énergétique, les équipes sont très vite opérationnelles et l’amélioration de l’efficience énergétique est maîtrisée par l’entreprise elle-même grâce notamment aux connaissances internes des processus de production.

  • Jean-Marc Bovay

    Expériences et pratiques d’une grande entreprise de distribution

    En 2010, MIGROS a fait la promesse d’économiser 10% de sa consommation totale d’énergie d’ici 2020 au travers de son programme « Génération M » ; et ceci dans l’absolu, c’est-à-dire en incluant l’expansion des surfaces commerciales et la consommation liée à de nouvelles technologies. Comment une coopérative régionale, décentralisée sur 50 sites et 5 cantons, a mis en œuvre les mesures nécessaires afin d’atteindre l’objectif fixé ? Où se trouve-t-on en 2017 ? Quelles « nouvelles » solutions techniques sont mises en œuvre et imaginées pour le futur ? De l’enveloppe des bâtiments (magasins) à la discipline quotidienne, en passant par les choix techniques, chaque effort compte !

  • Sandra Klinke

    Les services de contracting énergétique : une perspective économique

    Les services de contracting énergétique consistent à externaliser la conception, la gestion et parfois le financement de projets de fourniture ou de conservation d’énergie. Ces contrats sont perçus comme des instruments de marché prometteurs pour induire l’investissement dans l’efficience énergétique et les énergies renouvelables. Les marchés étrangers se développent pourtant lentement et le marché suisse est en retard.  Ce projet de recherche a pour but d’identifier les barrières sur le marché helvétique, de déterminer dans quelle mesure les services de contracting énergétique peuvent stimuler l’investissement et d’en tirer les conclusions nécessaires en termes de politique énergétique.

  • Alexandre Patti

    Expériences et pratiques d'un hébergeur de sites web

    En 2030, internet et le web pourraient consommer 1/3 de l’électricité mondiale. L'entreprise Infomaniak, consciente de l'impact environnemental lié à son activité, a mis en place depuis 2007 toute une série de mesures lui permettant d’améliorer l’efficacité énergétique de ses installations. Ces engagements vont de pair avec la conscience écologique de sa Direction. Les actions de performance énergétique que la société a programmées lui ont permis d’économiser 20% d’électricité en 2016, ce qui a permis à de remporter le Trophée Ambition Négawatt remis par les Services industriels de Genève.

  • Christophe Veuve

    Gestion de l'énergie d'une cimenterie, le cas de Juracime

    Juracime est une cimenterie basée à Cornaux qui appartient au groupe jura cement. La fabrication du ciment étant très gourmande en énergie, une sensibilité à une gestion rationnelle s’est rapidement et naturellement imposée. Même si l’utilisation de combustibles alternatifs a débuté progressivement dès les années 2000, ce n’est qu’à partir de 2010, et grâce à une politique d’entreprise favorable attachée, entre autres, à une efficacité énergétique, que la mise en œuvre de mesures en faveur de la réduction de la consommation énergétique, de l’utilisation de combustibles alternatifs ainsi que celles d’énergies renouvelables a été accélérée. Cette forte expérience de gestion énergétique a permis à jura cement d’être les premières cimenteries de Suisse à recevoir la certification ISO 50’001 (management de l’énergie).

     

  • Catherine Cooremans et Alain Schönenberger

    Le management de l’énergie dans les entreprises suisses à la lumière des résultats d’une enquête récente

    Dans le cadre d’un projet du programme national de recherche 71 sur les déterminants des investissements en efficacité énergétique et la gestion de l’énergie des entreprises une enquête a été réalisée auprès des grands consommateurs d’électricité (et d’énergie). Les principaux thèmes du questionnaire soumis aux entreprises sont le système de management de l’énergie, les facteurs favorables et défavorables aux investissements en efficience énergétique, l’évaluation et la performance des projets d’investissement et la politique publique. La conférence présente les principaux résultats de l’enquête.

    • PNR 71 Gérer la consommation d'énergie

Lieu

  • Université de Neuchâtel
    Avenue du 1er Mars 26
  • Salle C52 
  • 18h15

mariocafiso_img_3576.jpg