Fermer
bandeau_ILF.jpg

Arthur Friedli, Assistant-doctorant

  • Littérature romanesque du XVIIIe siècle
  • Théories du roman du XVIIe–XVIIIe siècle
  • Histoire de la lecture
  • Henri-David Chaillet (1751-1823)

 

  • Depuis 2014 : assistant-doctorant du Prof. Claire Jaquier
  • 2017-2018 : boursier Doc.Mobility (Paris - Sorbonne Université) du Fonds National Suisse de la Recherche scientifique

Autres:

  • Depuis 2020 : membre du comité de l'Association Jean-Jacques Rousseau Neuchâtel
  • Depuis 2018 : membre du comité d'organisation de la CUSO Lumières
  • Depuis 2015 : membre de la société pour l'Étude du XVIIIe siècle

Articles revus par les pairs

  • « De la philosophie à la littérature d'imagination. Le cas du malebranchisme de Prévost et de Marivaux », à paraître dans des actes de colloques aux Presses de l'Université de Laval, 2021.
  • « Que "mon exemplaire de Werther soit brûlé". Le testament d'Henri-David Chaillet », Annales de la Société suisse pour l'étude du XVIIIe siècle, vol. 10, 2019, p. 131-148.
  • « Les écrits d’Henri-David Chaillet : fenêtre sur l’univers d’un lecteur à la fin du XVIIIe siècle », Annales de la Société suisse pour l'étude du XVIIIe siècle, vol. 8, 2017, p. 93-105.
     

Communications

  • Avec Angela Ferraro, « Emplois de 'malebranchisme' du XVIIIe siècle à nos jours », Présenté le vendredi 25 octobre 2019 au Colloque international du Centre Interuniversitaire de Recherche sur la première Modernité (CIREM), 23-25 octobre 2019, Université de Montréal.
  • « Équivoques héroïnes. Marianne, Pamela, Julie ou la vertu en question », Présenté le 25 septembre 2019 au Séminaire du Prof. Nathalie Vuillemin, "Romans-mémoires du XVIIIe siècle : le scandale au service de la philosophie", Université de Neuchâtel.
  • « Pratiques de lecture et suicide. Le cas d'Henri-David Chaillet (1751-1823) », Présenté le 18 juillet 2019 au 15ème Congrès international des Lumières de la SIECS, University of Edinburgh.
  • « La rédaction d'une thèse : entre procédés et processus », Présenté le 3 avril 2019 au Séminaire "Pratiques de la recherche", Université de Neuchâtel.
  • « L'Aube des romans. Discours sur l'origine du genre au XVIIIe siècle », Présenté le 3 février 2018 au Séminaire doctoral XVIIIe siècle du CELLF 16-18, Université Paris-Sorbonne.
  • « Ex libris et théorie de la lecture », interaction avec Roger Chartier, Présenté le 9 décembre 2016 à la Journée plénière de la CUSO Littératures, Université de Lausanne.
  • « Reconstuire l'histoire du roman au XVIIIe siècle : enjeux et problèmes », Présenté le 20 avril 2016 à l'Atelier "Rédaction et méthodologie", Université de Neuchâtel.
  • « Écrire l’histoire du roman au XVIIIe siècle : aspects rhétoriques et historiographiques », Présenté le 3 juin 2015 à la Journée de mentorat I de la CUSO Lumières, Château de Jegenstorf.
  • « Le roman et sa critique dans la Suisse des Lumières », Présenté le 27 juillet 2015 au 14ème Congrès international des Lumières de la SIECS, Erasmus University Rotterdam.
     

Mémoire de master

  • De l’exclusion à la redécouverte d’une voie : la catharsis de l’Œdipe bauchalien, Neuchâtel, Université de Neuchâtel, 2014.

 

  • 2014 : Master en littérature française et en philosophie. Mention excellent. Prix Werner Günter.
  • 2012 : Bachelor en philosophie et en langue et littérature française. Mention très bien. 

Thèse sous la direction du Prof. C. Jaquier :

Aux marges du roman : théoriser le genre au XVIIIe siècle

 

L’histoire littéraire moderne n’a guère pris au sérieux la théorie du roman du XVIIIe siècle. Notre travail comble une importante lacune de la critique moderne. Sans nier les implications pragmatiques ou axiologiques, notre approche met au centre de sa démarche la compréhension. Dans les discours sur le roman se manifeste un authentique désir de comprendre ce qu’est et ce que peut le roman. Notre tâche consiste alors à analyser les différents axes de cette théorisation au XVIIIe siècle, qu'ils soient d'ordre historique, poétique ou pragmatique.

Contact

Bureau 3.N.06

arthur.friedli@unine.ch