Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Julien Gressot

Après des études en histoire à l’Université de Franche-Comté, j’ai réalisé un master à l’Université de Neuchâtel où je me suis particulièrement intéressé à l’histoire environnementale en réalisant un mémoire intitulé Nuage toxique sur La Chaux-de-Fonds. CISA : histoire d’une entreprise de traitement des solvants usagés (1974-1999) sur une entreprise, pionnière dans son domaine, ayant contribué à l’élimination de certains déchets spéciaux, tout en causant une importante pollution industrielle. J’y ai analysé l’essor d’une politique d’installation d’infrastructures industrielles pour chercher à corriger les atteintes anthropiques sur la nature. Je me suis également penché sur les attentes et les conceptions entourant la science et les techniques pour résoudre des situations compliquées, voire insoluble, à partir des discours politiques, juridiques, médiatiques, entrepreneuriaux et populaire.

Pour mon doctorat, je me suis orienté vers l’histoire des sciences et des techniques en rejoignant le projet FNS  « L’Observatoire cantonal de Neuchâtel (1858-1948): cultures de la précision, économie de la qualité et « marchandisation » de l’heure », sous la direction du Professeur Gianenrico Bernasconi. Ma thèse entend traiter de la mesure du temps et de l’espace, des cultures de la précision et de la technologie des sciences qui ont permis à l’Observatoire de Neuchâtel de se faire une place dans le réseau des observatoires mondiaux en tant qu’institution scientifique chargée de la détermination, de la conservation et de la transmission de l’heure. L’objectif de mon travail est de mettre en exergue les critères permettant de produire une donnée considérée comme précise à un moment donné à travers l’étude de la culture matérielle de l’Observatoire. L’analyse des facteurs humains, de l’apparat scientifique, des activités et des lieux où le travail scientifique s’effectue sera au centre de mon travail pour faire ressortir les cultures de la précision d’une époque et comprendre le processus de standardisation, de coordination et de maîtrise du temps et de l’espace à l’œuvre dans la seconde partie du XIXe siècle et la première du XXe siècle.

Publications

  • « L’affaire CISA ou les limites du traitement juridique et technique d’un cas de pollution industrielle à La Chaux-de-Fonds ». In : Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier, 2019, pp.77-94 (à paraître).
  • « L’entreprise Catalyse Industrielle SA (CISA) : une entreprise de traitement des déchets spéciaux à La Chaux-de-Fonds ». In : Revue d’histoire neuchâteloise, à paraître (2019).

Conférence

  • 2 avril 2019 : "Nuage toxique sur La Chaux-de-Fonds" conférence donnée au Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds.

Contact

Espace Tilo Frey 1
CH – 2000 Neuchâtel
Bureau B.1.N.08

julien.gressot@unine.ch

Distinction

  • Prix Werner Günter 2018 (2e place).

Domaines de recherche

  •  Histoire des cultures de la précision
  • Histoire des sciences et des techniques
  • Histoire de l’innovation 
  • Histoire environnementale