Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Catherine Herr-Laporte

Après des études générales en histoire, je me suis spécialisée en histoire des sciences et des techniques et je me suis intéressée à ce patrimoine particulier. J’ai ainsi travaillé sur les instruments médicaux et j’ai présenté en juillet 2016 un mémoire de master intitulé Encourager le progrès et l’innovation techniques dans le domaine médical : l’exemple des instruments et appareils médicaux présentés à l’Académie de médecine (1836-1914).

Depuis septembre 2016, j’ai rejoint l’équipe de l’Institut d’histoire en tant qu’assistante-doctorante auprès de Gianenrico Bernasconi. Je suis en cotutelle de thèse avec l’Université Paris-Diderot, sous la codirection de Liliane Hilaire-Pérez.

J'ai choisi de davantage m'intéresser à l'histoire des techniques pendant mon doctorat, ainsi qu'à la culture du temps, en travaillant sur le sujet : « Temps et mobilité : l’exemple des transports terrestres au XVIIIe siècle (France, Suisse, Angleterre) ». J’étudie ainsi la nouvelle articulation qui se met en place entre le temps et la mobilité au XVIIIe siècle – et donc déjà avant le chemin Ede fer – et qui se traduit notamment par une accélération des transports. Ma thèse a donc pour objectif de montrer pourquoi la vitesse devient un enjeu au cours de cette période, comment est-ce qu’elle est obtenue, et quelles en sont les conséquences.

Je poursuis également ma formation en patrimoine en travaillant au Musée international d’horlogerie de La-Chaux-de-Fonds, dans le cadre de sa collaboration avec l’Institut d’histoire de l’Université de Neuchâtel.

Activités scientifiques

Communications :

  • 24-25 novembre 2016 : « Les collections de l'Académie de médecine : quelles sources pour l'histoire? (1820-1914) », journée d'étude « Penser/classer les collections des sociétés savantes », à Genève
  • 29 novembre - 1er décembre 2017 : « À la recherche des montres de carrosse (1700-1830) », colloque « Histoires matérielles du temps. Objets et pratiques, XIVe-XVIIIe siècles », à La Chaux-de-Fonds
  • 22 novembre 2018 : Séminaire Passé présent mobilité (P2M) : « Temps et mobilité : l’exemple des transports routiers dans un long XVIIIe siècle », à Paris
  • 23-24 novembre 2018 : Journées Jeunes Chercheurs en histoire des sciences et des techniques : « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point : le rapport entre le temps et la mobilité au XVIIIe siècle », à Paris

Publications

  • « Les collections de l'Académie de médecine : quelles sources pour l'histoire? (1820-1914) », dans Sylvain Wenger (dir.), Penser/classer les collections des sociétés savantes. Actes des journées d’étude organisées par la Société des Arts de Genève, Genève, Slatkine, 2018, p. 145-161.
  • « Kasten für chirurgische Instrumente », dans Philippe Cordez (dir.), 50 Objekte in Buchform, à paraître (2019).
  • « Le coeloscope », dans Liliane Hilaire-Pérez, Audrey Millet (dir.), 100 objets pour l’histoire, à paraître (2019).
  • « À la recherche des montres de carrosse (1700-1830) », dans Gianenrico Bernasconi, Susanne Thürigen (éd.), Material history of time: objects and practices, 14th-18thcenturies, Berlin, Walter de Gruyter, à paraître (2019). 

Compte-rendu

  • « François Zanetti, L’Électricité médicale dans la France des Lumières, Oxford, Oxford University Press, 2017 », Artefact, 7, 2018, p. 298-300.

Traduction scientifique

  • Traduction de l’allemand : Stefan Gorissen, « Politique économique et savoirs économiques prémodernes. La sidérurgie en Allemagne au XVIIIe siècle », dans Guillaume Carnino, Liliane Hilaire-Pérez, Jochen Hoock (dir.), La Technologie générale, Rennes, PUR, 2017, p. 139-163.

Assistante doctorante

 

Contact

Espace Tilo Frey 1
CH-2000 Neuchâtel
Bureau B.1.N.06
Tél. 0327181746
catherine.herr-laporte@unine.ch

Domaines de recherche

  • Histoire des sciences et des techniques
  • Cultures du temps

Titres

  • Master histoire et civilisations comparées ; Université Paris Diderot (2016).
  • Licence d’histoire ; Université Paris 8 (2014)