Fermer

Dre Hannah Brodersen

Postdoctorante
Projet de recherche Revamping Anticorruption Criminal Law (Dir.: Prof. Nadja Capus)

Tél. +41 32 718 1557
Bâtiment A.-L. Breguet 1, bureau 120
hannah.brodersen@unine.ch

Kei Hannah Brodersen est postdoctorante au sein du projet « Revamping Anticorruption Criminal Law – Strategies and Consequences (RevACLaw) » dirigé par la Prof. Nadja Capus (Chaire de droit pénal et de procédure pénale) et financé par le Conseil européen de la recherche (ERC). Ce projet analyse les développements récents dans la lutte contre la corruption des entreprises dans les trois domaines du droit pénal : le droit pénal matériel, la procédure pénale ainsi qu’en matière d’entraide internationale.

Entre 2014 et 2020, Hannah a travaillé comme assistante-doctorante à la Faculté de droit de l’Université de Maastricht, où elle a effectué une thèse de doctorat en droit pénal international, intitulée « Longer than Life. How the ICTY Strengthened the Rule of Law in Bosnia and Herzegovina and Serbia » sous la direction du Prof. André Klip. A Maastricht, elle a enseigné le droit pénal international et l’entraide européenne en matière pénale, et coaché des équipes pour le Nuremberg Moot Court on International Criminal Law.

Avant d’entrer dans le monde académique, elle a travaillé comme juriste au GRECO (Groups of States against Corruption) au Conseil de l’Europe à Strasbourg. Elle est titulaire d’un Bachelor en Sciences politiques et droit, et d’un LL.M. en Droit européen.