Fermer

Ressources humaines

Depuis lundi 16 mars, l’Université de Neuchâtel vit sous le régime d’un encouragement général du travail à distance. En outre, nombre d’entre vous doivent assurer la garde d’enfants qui ne sont plus pris en charge dans les structures d’accueil scolaire et extrascolaire.

Vous vous posez certainement beaucoup de questions, en particulier si les circonstances font que vous n’êtes plus en mesure de réaliser les heures de travail prévues dans votre contrat.

Un principe important va nous guider ces prochaines semaines : les salaires seront assurés et il faudra trouver ensemble, dans un effort commun, des manières de concilier vos obligations familiales et professionnelles.

Voici quelques informations applicables à la période qui s’annonce et qui seront valables jusqu’à nouvel avis, en fonction de l’évolution de la situation :

1. Dois-je venir au travail ?

Si votre fonction le permet et que les prestations que vous fournissez ne nécessitent pas d’être sur place, nous vous encourageons à pratiquer le travail à distance, avec l’accord de votre responsable hiérarchique. Si le travail à distance n’est pas possible parce que cela ne permet pas d’assurer la bonne marche du service, il faut venir au travail et veiller à respecter les règles sanitaires désormais bien connues.

2. Que faire si je fais partie d’un groupe à risque ?

Les personnes faisant partie d’un groupe à risque selon les définitions de l’OFSP restent à la maison et pratiquent le travail à distance dans la mesure où leur fonction le permet. En cas de doute sur le fait que la définition de « personne particulièrement à risque » s’applique à votre cas, nous vous demandons de prendre l’avis de votre médecin traitant.

3. Que faire si je dois assurer une garde d’enfant(s) ?

Toute personne qui doit assurer une garde d’enfant(s) doit justifier auprès de sa ou son responsable hiérarchique qu’elle a effectué toutes les démarches nécessaires afin de trouver d’autres solutions. Si après cette démarche, la nécessité de garde est avérée, la personne reste à la maison pour assurer la garde. Elle mettra tout en œuvre pour aménager les horaires de garde avec sa ou son partenaire ou conjoint-e éventuel-le, afin de libérer des plages pour le travail (à distance ou sur le lieu de travail si le travail à distance n’est pas possible).

4. Que se passe-t-il si je ne peux pas accomplir toutes les heures prévues par mon contrat de travail pour l’une des raisons décrites aux points 2 et 3 (groupe à risque, garde d’enfant) ?

Le versement de votre salaire est assuré même si vous n’arrivez pas à accomplir la totalité des heures dues.

5. Que se passe-t-il si je ne fais pas partie d’un groupe à risque et n’ai pas une garde d’enfant(s) à assurer, mais qu’il y a une baisse significative de ma charge de travail ces prochaines semaines ?

Votre salaire sera également versé. Dans un esprit de dialogue et en tenant compte des besoins de votre faculté ou service sur le long terme, votre responsable hiérarchique discutera avec vous de différentes options telles que :

  • Offrir vos services à d’autres entités qui en ont besoin
  • Reprendre vos soldes d’heures de compensation sans descendre en dessous de zéro
  • Prendre des vacances en privilégiant les soldes de vacances cumulés de 2019

6. Que se passe-t-il si je présente des symptômes de maladie ?

Comme indiqué dans nos messages précédents, il faut rester à la maison et reprendre le travail (sur place ou à distance selon les explications susmentionnées) 24 heures après que les symptômes ont disparu. Un certificat médical est demandé après cinq jours au lieu de trois, conformément aux recommandations des autorités fédérales et cantonales.

7. Comment remplir le décompte de mes heures dans le système ?

  • Travail au bureau: saisie normale
  • Travail à distance: saisie Travail externe et indiquer « travail à distance » dans les commentaires, en respectant votre horaire de référence
  • Groupe à risque ou garde d’enfants sans possibilité de travail: saisie Autres congés payés
  • Garde d’enfant avec possibilité partielle de travail: saisie Autre congé payé et indiquer le nombre d’heures accomplies dans les commentaires
  • Symptômes de la maladie: saisie Maladie

Directives cantonales

Directive concernant le personnel

Le service des ressources humaines de l’Etat a élaboré, en collaboration avec le service cantonal de la santé publique (SCSP), une directive sous forme de "questions-réponses", visant à répondre aux interrogations du personnel et des cadres des services et offices de l'administration cantonale sur le plan des conditions de travail, ainsi que sur les droits et obligations en lien avec ces dernières. Elle est aussi applicable au personnel de l'Université.

Contact

En cas de questions, contactez votre personne de référence par e-mail uniquement.

Hotline de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP)

Tél. 058 463 00 00

tous les jours 24 heures sur 24​
 

CoronaCheck
Evaluer votre risque
www.coronacheck.ch

Canton de Neuchâtel

Infoline du service cantonal de la santé publique
Tél. 032 889 11 00
du lundi au vendredi de 8h à 17h

www.ne.ch/coronavirus

 

Pour les parents

Informations concernant les écoles et les solutions de garde d'enfants

www.ne.ch/coronavirus
 

Garde d'enfants

Des plateformes de solidarité offrent des possibilités de garde d’enfants, comme celle que la FEN a mis en place à Neuchâtel.
www.solidarite-neuchatel.ch

 

Groupes à risque

Informations sur les groupe à risques sur le site de l'OFSP

www.bag.admin.ch

Prévention

OFSP_affiche_coronavirus.png

Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand


La campagne d'information de l'OFSP vous explique comment vous protéger. Prêtez avant tout attention aux règles d’hygiène et adoptez les bons réflexes en cas de symptômes.

Contenu mis à jour le 26.03.2020