Fermer

Signaler un cas en deux étapes

Les membres de la communauté universitaire (corps enseignant, corps intermédiaire, corps estudiantin et PATB) peuvent signaler un cas de harcèlement sexuel, harcèlement moral (psychologique, mobbing) ou un conflit en deux étapes.

Première étape : Prendre contact

Après une prise de contact par courriel à l’adresse confiance@unine.ch, une date d’entretien est fixée dans les meilleurs délais, en principe en dehors de l’Université de Neuchâtel.

Lors de cette rencontre, la personne requérante a la possibilité d’exposer sa situation, de faire part de son ressenti, de ses craintes et de ses besoins.

Deuxième étape : Analyser le problème et générer des solutions

Avec l’aide de la médiatrice ou du médiateur, une première analyse du problème est réalisée, dans le but de clarifier la situation et d'élaborer des issues envisageables.

Cette étape permet une prise de recul et offre la possibilité d’analyser la situation avec le regard d’une professionnelle ou d’un professionnel externe au conflit, neutre
et impartial-e.

Selon la situation, il peut s'avérer utile que la médiatrice ou le médiateur entre en contact avec un tiers (p.ex. une personne mise en cause, une supérieure ou un supérieur hiérarchique ou des ressources humaines). Ce contact ne pourra avoir lieu qu’avec l’accord de la personne requérante.


Garanties : confidentialité et gratuité des prestations

La confidentialité est centrale lors des entretiens individuels. Aucun renseignement tant sur l’existence même du rendez-vous que sur le contenu abordé ne sera communiqué à qui que ce soit.

Les prestations de la médiatrice et du médiateur sont entièrement prises en charge par l’Université de Neuchâtel.

Pour respecter la confidentialité, des factures totalement anonymes (sans nom de la personne requérante ou mention du service/institut/bureau auquel elle est rattachée) sont transmises à la division RH, qui veillera à leur paiement.