Fermer

Café scientifique

Faut-il corriger l’orthographe ?

Mercredi 26 janvier 2022

cafein_orthographe_470.jpg (Microphone in focus at street protest, blurred...

Au printemps 2021, la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) se propose d’appliquer une rectification de l’orthographe, à but explicite d’intégration et d’égalité sociale. L’intention est louable, les moyens discutables. On est en droit de se demander s’il est opportun pour une région aussi marginale que la Suisse romande de prendre des dispositions en la matière différentes du reste de la francophonie. Ou alors ne serait-ce pas l’occasion de s’affranchir de toutes les règles de grammaire, phonétiques, morphologiques, syntaxiques et lexicales, pour aboutir à un ou des dialectes romands, à l’instar de nos voisins alémaniques ? Finalement, ne serait-il pas préférable de travailler en profondeur sur l’obsession de certains milieux qui voient dans la correction orthographique l’équivalent du saint Graal ?

Avec :

  • Christophe Benzitoun, linguiste, Université de Lorraine (Nancy), France
  • Maxime Cario, doctorant en Ancien français (Paris et Neuchâtel), étudiant à la HEP BEJUNE
  • Odile Cornuz, écrivaine, docteure ès lettres de l'UniNE
  • Alain Kamber, professeur de français langue étrangère, ILCF, UninE
  • Stéphanie Pahud, linguiste, école de français langue étrangère, Université de Lausanne

Modération: Marinette Matthey, professeure émérite de l'Université Grenoble-Alpes, France

Débat public

Mercredi 26 janvier 2022
de 18h à 19h30
Au bâtiment principal de l'Université
Av. du 1er-Mars 26
Salle C46, 1er étage

Mesures Covid :
Accès à la salle sur présentation du certificat COVID 2G et d'une pièce d'identité.

Port du masque.
 
Débat public ouvert à toute personne intéressée.

Contact :

Bureau presse et promotion
Tél. 032 718 10 40
bureau.presse@unine.ch