Conserver la biodiversité… « une mission »

Zemp_480x320.png

Rencontre avec Delphine Clara Zemp, professeure assistante en biologie de la conservation.

«La biodiversité dans tous ses états», c’est le titre de la leçon inaugurale que présentera Delphine Clara Zemp, professeure assistante en biologie de la conservation, mercredi 13 avril. Pour elle, se consacrer à la recherche en matière de biodiversité et à son enseignement dépasse largement la simple notion de travail…

Podcast : Réalisation Bernard Léchot (UniNE)


Elle écoute du funk ou de la soul le matin, des musiques du monde le soir, et du jazz entre deux. Et c’est la nature qui est au cœur de sa vie, de son enfance française à son présent neuchâtelois.

Si, enfant, Delphine Clara Zemp s’est rêvée étudiant un jour les baleines, puis devenir vulcanologue, c’est la forêt qui l’a emportée. La forêt, écosystème d’une richesse inouïe, qui par ailleurs est un formidable moyen de lutter contre le changement climatique. La forêt tropicale amazonienne a été au cœur de sa thèse, obtenue à l’Université Humboldt de Berlin, ce qui ne l’empêche pas aujourd’hui de se pencher sur les pâturages boisés du Jura. Dans un cas comme dans l’autre, pour étudier leurs biodiversités respectives, mais également pour analyser et comprendre les interactions entre ces écosystèmes et les enjeux écologiques et sociaux qui leur sont liés.

Les recherches de Delphine Clara Zemp ont notamment pour objectif de contribuer à trouver des solutions face à la perte de biodiversité dans le monde. Et passent par un projet de nouveau Master interfacultaire en conservation de la biodiversité à l’UniNE !

Interview UniNE 2022

Leçon inaugurale

«La biodiversité dans tous ses états», leçon inaugurale de Delphine Clara Zemp


Mercredi 13 avril 2022 à 18h15
UniMail, rue Emile-Argand 11

Bio express

Delphine Clara Zemp suit ses classes préparatoires aux Grandes Écoles à l’École Nationale de Chimie Physique Biologie à Paris, puis obtient un titre d’ingénieur en 2012. Elle mène sa thèse de doctorat à l’Université Humboldt de Berlin, en étroite collaboration avec l’Institut de Potsdam pour la recherche sur l’impact climatique et l’Institut national de recherches spatiales au Brésil. De 2016 à 2020, elle travaille en tant que post-doctorante en écologie des forêts à l’Université de Göttingen dans le cadre d’un projet collaboratif en Indonésie. Elle rejoint l’UniNE en 2021.


Ses domaines de recherche et d'expertise

  • Conservation de la biodiversité
  • Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes
  • Interactions forêt-climat
  • Télédétection et analyses des systèmes complexes

Liens