Brèves du 25 novembre 2015

Evaluation du Master en finance

Le Master en finance de la Faculté des sciences économiques a fait l’objet d’une évaluation pilotée par le Secteur Qualité. Ses principaux atouts sont, selon le rapport de synthèse, le fait qu’il prépare à l’examen du CFA (Chartered Financial Analyst ®), sa sélectivité et les bonnes perspectives professionnelles qu’il offre au niveau national et international. Depuis 2005, la moitié des effectifs a obtenu à l’étranger son diplôme d’accès au cursus, un quart à l’Université de Neuchâtel (UniNE) et un quart dans une autre haute école de Suisse. L’internationalisation et les demandes d’inscription se sont accrues ces dernières années, ce qui constitue un signe de la bonne réputation de cette formation donnée en anglais. Actuellement 45 étudiants et étudiantes suivent le programme du Master en finance, dont 26 ont commencé lors de la dernière rentrée. La répartition selon le genre est de deux tiers d’étudiants et un tiers d’étudiantes.

Prix d’excellence pour l’enseignement

Le professeur Thierry Obrist a été distingué pour ses bonnes pratiques pédagogiques. Son cours de droit fiscal suisse, dispensé en 3e année de bachelor, est marqué par une série de démarches novatrices. Il est notamment filmé et diffusé grâce à un système permettant, lors du visionnage, de déposer des annotations qui sont traitées lors du cours suivant. Les étudiants et étudiantes ont ainsi la possibilité de recevoir des explications complémentaires sur des points qui n’auraient pas été complètement assimilés. Un questionnaire en ligne est également mis à disposition après chaque cours pour contrôler l’acquisition des connaissances. De plus, les nouvelles technologies (Switchcast, Google drive, Investopedia) sont utilisées de manière originale. Le fait de mettre en ligne le cours filmé n’a pas eu d’incidence négative sur sa fréquentation. Le Credit Suisse Award for Best Teaching est accordé, selon un tournus entre les facultés, par un jury composé de 4 étudiants ou étudiantes de bachelor et master, sous la présidence de Thomas Kadelbach, conseiller du Secteur Qualité. Thierry Obrist recevra son prix lors de la cérémonie de remise des titres de la Faculté de droit, qui se tiendra le 26 novembre.

Pétition « Moving Forwards on Open Access »

L’UniNE rejoint le mouvement européen demandant de limiter les coûts d’accès aux revues scientifiques. Elle a signé la pétition lancée par la League of European Research Universities (LERU) contre la hausse continuelle du prix des abonnements. Les hautes écoles critiquent également le fait qu’elles doivent passer deux fois à la caisse : en tant qu’abonnées et en tant qu’employeurs des scientifiques qui assurent la réputation de ces revues en y publiant leurs travaux et en évaluant ceux de leurs pairs en vue de leur publication. Soucieuses de l’utilisation raisonnée des deniers publics qui constituent l’essentiel de leur financement, les universités refusent d’être les vaches à lait d’éditeurs privés dont elles sont captives. La pétition demande l’organisation d’états généraux européens afin de trouver un modèle d’affaire qui soit compatible avec la plus large diffusion possible du savoir.

Contact

Fabian Greub

Responsable des affaires publiques et porte-parole

Tél. 032 / 718 10 79

fabian.greub@unine.ch