Brèves du 25 mai 2016

Gestion du budget

Un atelier consacré à la gestion d’un budget sera bientôt proposé aux étudiants et étudiantes. Le Service social fera appel au Centre social protestant (CSP), qui est déjà intervenu dans des lycées du canton mais jamais encore au sein de l’Université de Neuchâtel (UniNE). L’atelier se présentera sous la forme de stands thématiques (logement, santé, impôts, entretien, transports, loisirs, etc.) où les participants et participantes pourront poser des questions et établir leur propre budget. Le Service social est en effet régulièrement confronté à des demandes sur ces sujets. Selon Budget-conseil Suisse, les besoins financiers mensuels pour étudier dans une haute école en Suisse sont compris entre 900 et 1700 francs pour une personne qui loge chez ses parents et entre 1700 et 2650 francs pour une personne qui doit se loger hors du domicile familial.

Prévention des conflits

Le Rectorat a adopté le premier plan d’action qui sera mis en œuvre par la toute nouvelle Commission en matière de prévention et de gestion des conflits. Des actions d’information seront menées au 2e semestre par le biais des canaux d’information internes, des réseaux sociaux et d’une distribution de flyers. Des ateliers seront également proposés à deux groupes-cibles : membres du corps professoral et cadres du personnel administratif, technique et des bibliothèques (PATB).

Centre de logopédie

Katrin Skoruppa a été nommée au poste de professeure ordinaire de logopédie par le Conseil d’Etat. Elle entrera en fonction le 1er août. Après un Diplôme en linguistique clinique à Postdam (Allemagne) et un Master en sciences cognitives à Paris, elle a soutenu une thèse sur les mécanismes de l’acquisition phonologique précoce à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS Paris). Sa carrière post-doctorale l’a menée à l’UCL – University College London, à l’Université de l’Essex (Grande-Bretagne) et à l’Université de Bâle. Ses recherches portent sur les troubles de l’acquisition du langage, en particulier chez les enfants qui ont des problèmes d’audition, sur les difficultés langagières dans des contextes multilingues, ainsi que sur le diagnostic et la prévention précoces. Elle s'intéresse par ailleurs à l'acquisition du langage précoce (dès la naissance) et au dépistage des difficultés langagières dans la petite enfance. Dotée d’un important réseau européen, impliquée dans plusieurs collaborations internationales et auteure de nombreuses publications d’excellent niveau, elle présente également un profil en adéquation avec deux axes complémentaires de sa future chaire : le plurilinguisme dans les situations de migration ainsi que l’évaluation et l’intervention en logopédie chez l’enfant. Katrin Skoruppa prendra la succession de la professeure de logopédie Geneviève de Weck, qui partira en retraite cet été après une carrière où elle a joué un rôle essentiel pour le rayonnement du Centre de logopédie de l’UniNE.

Contact

Fabian Greub

Responsable des affaires publiques et porte-parole

Tél. 032 / 718 10 79

fabian.greub@unine.ch