Brèves du 1er juillet 2015

Intégrité scientifique

L’Université de Neuchâtel (UniNE) a édicté un nouveau règlement en matière de respect de l’intégrité scientifique. Le document et son commentaire mettent l’accent sur la prévention, définissent un certain nombre de comportements répréhensibles et prévoient des sanctions. Le règlement instaure également une commission dont la présidence et la vice-présidence ont été confiées à des personnalités externes : l’ancien Conseiller d’Etat Jean Guinand et le directeur du Lycée Denis-de-Rougemont Philippe Robert. Les principaux éléments sont :

  • La définition de la notion d’intégrité scientifique, y compris une liste non exhaustive de comportements qui méritent une sanction. Ces comportements vont du manque de rigueur dans les citations jusqu’à la falsification de données scientifiques en passant par l’appropriation des idées d’autrui ou l’oubli de mentionner des conflits d’intérêts.
  • La mise en place de mesures de prévention. Il s’agira de mener en particulier des actions de communication et de formation.
  • La description des procédures en cas de soupçon de manquement à l’intégrité scientifique. Le règlement clarifie les rôles des différentes instances (commission spécialisée, Rectorat, décanats, autorités cantonales) ainsi que les droits des personnes impliquées (personnes mises en cause ainsi que victimes, témoins ou donneurs d’alerte éventuels).
  • Une liste de sanctions qui peuvent être prises par les autorités universitaires compétentes. Ces sanctions pourront être prononcées indépendamment d’autres sanctions éventuelles qui sont prévues par la loi.

Lorsqu’il ne sera pas possible d’établir clairement les faits à l’aide d’une investigation sommaire, la commission sera saisie en vue d’une enquête approfondie. Elle transmettra ses conclusions au Rectorat avec une proposition sur la suite à donner, par exemple un classement ou une sanction. Le règlement, dont l’adoption répond à un mandat du Conseil d’Etat, entrera en vigueur avec la nouvelle année académique le 1er août prochain.

Prévention et gestion des conflits

L’UniNE disposera également dès le 1er août d’un règlement révisé, accompagné d’un commentaire, concernant la prévention et la gestion des conflits au sein de la communauté universitaire. Le document prévoit de constituer une commission chargée de mettre en place une politique de sensibilisation et d’établir des plans d’action annuels. En cas de conflit qui ne peut pas être réglé à l’amiable ou par des mesures telles que le coaching ou l’audit relationnel, le Rectorat pourra ordonner une procédure d’investigation. Comme pour le règlement en matière de respect de l’intégrité scientifique, la révision des dispositions sur la prévention et la gestion des conflits répond à un mandat du Conseil d’Etat.

Admissions

Les étudiants et étudiantes de l’UniNE ou d’une autre université qui ont subi un échec éliminatoire ou qui ont dépassé la durée maximale de leur cursus pourront recommencer des études de même nature à Neuchâtel après un délai de 5 ans. Le Rectorat a modifié le règlement d’admission afin d’offrir cette possibilité. En ce qui concerne les personnes exclues pour motifs disciplinaires, un délai de 8 ans devra être observé. Toutefois, dans les cas d’exclusion consécutive à des problèmes de discipline, l’automatisme ne sera pas de mise. Le Rectorat examinera les demandes d’immatriculation au cas par cas sur la base d’un préavis de la faculté concernée. L’entrée en vigueur de cette modification règlementaire a été fixée au 1er août 2015.

Cours de langue

Le Centre de langue a organisé 16 cours au semestre d’automne 2014 (13 en anglais et 3 en allemand). Sur un total de 205 participants et participantes, 140 attestations ont été distribuées (115 en anglais et 25 en allemand).

La fréquentation de l’Espace Multimédia d’Auto-apprentissage (E.M.A.) a triplé par rapport au semestre précédent, passant de 170 à 552 visites (pour un total de 135 personnes). Il y a eu environ 170 visites le mercredi. Le vendredi est la journée la moins fréquentée avec une cinquantaine de visite durant le semestre.

Le triplement de la fréquentation de l’E.M.A. s’explique en grande partie par le déménagement de ce service d’UniMail dans le Bâtiment central. L’offre s’est rapprochée des trois autres facultés alors que le nombre d’utilisateurs venant de la Faculté des sciences est resté stable, ce qui explique que la part de cette faculté a baissé en proportion.

En ce qui concerne les tandems, 24 paires ont pu être formées, la plupart en français-allemand (12) et en français-anglais (5). L’espagnol est représenté dans cinq tandems, l’italien et le néerlandais chacun dans un tandem.

Masters en études muséales et en logopédie

Sur recommandation du Comité scientifique, 28 candidats et candidates commenceront cet automne une formation de Master en études muséales. Il y aura 10 étudiants et étudiantes de l’étranger, dont 4 en provenance de l’Ecole du Louvre, à laquelle l’UniNE est liée par un partenariat, et 18 de Suisse, dont 6 de l’UniNE. Pour le Master en logopédie, 24 candidates ont été admises. Dans le cas de ces masters professionnalisants, le nombre d’admissions dépend des places de stage disponibles et doit être ratifié par le Rectorat.

Faculté des sciences économiques

Le Rectorat a modifié le règlement organique de la Faculté des sciences économiques en prévision de l’entrée en fonction du prochain décanat qui passera de 3 à 4 membres. Le système assurera la représentation des trois domaines de base (finance, management, économie) aux côtés d’une quatrième personne proposée par le domaine transversal (méthodes quantitatives) ou l’Académie du journalisme et des médias.

Privat-docents

Le Rectorat a procédé à une révision totale du Règlement concernant les privat-docents, en vue notamment de mettre en place des commissions facultaires de sélection. Il a fixé son entrée en vigueur au 1er août 2015.