Sciences historiques

UNINE_FLSH_MA_Sciences_historiques_bandeau.jpg

Trois nouveaux piliers de Master au croisement de l’histoire, de l’archéologie et de l’histoire de l’art.

Au 21e siècle, un historien ne peut se passer des méthodologies lui permettant d’analyser les écrits, les images et les objets.

Réunissant dans un tronc commun l’histoire, l’archéologie et l’histoire de l’art, le nouveau pilier de Master en sciences historiques vous donne les outils nécessaires pour mieux comprendre le présent par le passé.

La volonté de regrouper les trois piliers histoire, archéologie et histoire de l’art sous la dénomination commune de sciences historiques vise à stimuler les synergies aux niveaux de la recherche et de l’enseignement et à offrir une formation originale qui s’affranchisse des barrières disciplinaires pour élargir la vision des sciences historiques en favorisant l’approche transdisciplinaire.

Les plans d’études s’articulent autour d’un bloc en commun de 30 ECTS qui mobilise les trois disciplines à part égale et met l’accent sur l’insertion des sciences historiques dans le monde contemporain par des approches thématiques, transversales, numériques, ainsi que par des cours-blocs sur le terrain ou en contact avec le milieu professionnel. Les renforcements offrent la possibilité de se «spécialiser» dans un des trois domaines offerts par les Instituts.