Sciences historiques

UNINE_FLSH_MA_sciences_historiques.jpg

Trois disciplines liées par un tronc commun

Le pilier sciences historiques du Master en lettres et sciences humaines est une offre de trois instituts – l’institut d'archéologie, l’institut d'histoire et l’institut d'histoire de l'art et de muséologie – réunis dans la MASH (Maison des sciences historiques).

Lié par un tronc commun et offrant des passerelles multiples entre les disciplines, ce pilier propose une approche des sciences historiques diversifiée et « à la carte », permettant à l’étudiant-e d’élaborer un projet d’étude et un suivi personnalisés. Il propose une formation à la fois disciplinaire et transdisciplinaire, adaptée aux intérêts et trajectoires professionnelles envisagées par les étudiant-e-s.

En plus d’une solide formation disciplinaire en archéologie, histoire de l’art ou histoire, le pilier sciences historiques du Master en lettres et sciences humaines offre un groupe d’enseignements en commun et un nombre important d’enseignements ancrés dans une des trois disciplines, mais ouvertes aux deux autres. Pour les étudiant-e-s intéressé-e-s, le bloc libre permet d'intégrer des cours supplémentaires en sciences historiques.

  • Structure des études

    L’offre d’enseignements est structurée par trois approches :

    L’approche transversale (10 ECTS)

    Cet enseignement (cours transversal) propose une approche des problèmes des sciences historiques fortement axée sur l’interdisciplinarité et la méthodologie et vise, sur la base de cas empiriques, à apprendre aux étudiant-e-s comment construire un objet de recherche, définir une problématique et acquérir les outils nécessaires à une réflexion critique sur leur propre pratique scientifique. Le cours est organisé autour d’une question centrale qui permet aux trois disciplines associées – histoire, histoire de l’art, archéologie – d’apporter des perspectives disciplinaires et de les croiser dans l’esprit de l’interdisciplinarité. C’est en ce sens une véritable initiation à la recherche par la recherche au sein d’un séminaire qui combine conférences de spécialistes, présentations par les étudiant-e-s et discussions.

    L’approche méthodologique (10 ECTS)

    Ce bloc intègre des enseignements plus professionnalisants, souvent en contact direct avec le terrain et les professionnels. Il contient un cours sur le numérique (humanités digitales) et des cours-bloc sur le terrain en option, généralement dispensés sous la forme de voyages d'étude, organisés par chaque institut.

    L’approche thématique (10 ou 40 ECTS)
    En fonction de la formule choisie : Master à 90 ou à 120 crédits

    Des cours ou séminaires en option sont proposés dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire et l’histoire de l’art. Les étudiant-e-s peuvent composer leur programme selon leurs intérêts et selon la discipline qu'ils privilégient parmi un large choix d’enseignements. Les étudiant-e-s peuvent ainsi acquérir des compétences disciplinaires solides et s’ouvrir à d’autres horizons.

    Le mémoire de master (30 ECTS) est encadré et validé dans une des trois disciplines. Les sujets possibles sont très variés et le choix se fait avec l’enseignant-e concerné-e. Les modalités de réalisation du mémoire sont soumises au règlement de la Faculté et aux recommandations émises par chaque Institut.

    Par le renforcement (30 ECTS), les étudiant-e-s peuvent approfondir à hauteur d’au moins 30 ECTS un des trois domaines couverts par les sciences historiques. Le renforcement permet aussi de valider des stages professionnalisants, qui sont fortement encouragés. Des informations plus détaillées sont disponibles sur les sites Internet des trois instituts, ainsi que dans les plans et programmes d'études.

  • Pilier Sciences historiques - Archéologie

    Le pilier Archéologie partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines. Il est conçu en collaboration avec les Universités de Fribourg, Bourgogne et Franche-Comté, une formule qui inscrit d’emblée la formation dans un réseau intercantonal et transfrontalier offrant une large palette de cours et de stages. La formation dispensée permet de se spécialiser en archéologie pré- et protohistorique, aussi bien qu'en archéologie de la Méditerranée antique ou médiévale. 

    Domaines professionnels

    Documentation et diffusion du savoir (musées, fondations, enseignement, affaires culturelles), protection et gestion du patrimoine, services cantonaux d’archéologie, services des monuments et sites.

    Atouts spécifiques

    Grâce au partenariat avec le musée du Laténium et l'archéologie cantonale, l'enseignement est en contact direct avec la réalité professionnelle par le biais de séminaires, stages de fouilles en Suisse et à l’étranger, stages en musées ou en laboratoires, voyages d’étude. 

  • Pilier Sciences historiques - Histoire

    Le pilier Histoire partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS, qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines.

    Il repose sur une double approche des problématiques de l’histoire et des disciplines historiques proches. L’approche théorique vise à susciter une réflexion poussée sur l’histoire en tant que mode de connaissance. L’approche pratique, pour sa part, consiste en l’étude approfondie des principaux instruments intellectuels dont disposent les historiens, et en l’analyse de quelques-unes des techniques qui sont les leurs. Cette approche est prolongée par des travaux de recherche et par le mémoire. 

    Domaines professionnels

    Documentation et gestion d’archives (institutions culturelles, publiques et privées), service d’archives d’entreprise, enseignement.

    Atouts spécifiques

    Un stage dans une institution ou un service culturels (archives, musées) est proposé dans le cadre des études. 

  • Pilier Sciences historiques - Histoire de l'art

    Le pilier Histoire de l’art partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS, qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines. Il offre une formation spécifique, qui combine de façon originale deux approches complémentaires : un enseignement général d’histoire de l’art, qui cherche à sensibiliser les étudiants à la matérialité des œuvres et des objets dans la continuité du bachelor d’une part ; et, par ailleurs, il développe, en l’approfondissant, un enseignement des principes de l’analyse visuelle et vise ainsi à former à la fois des chercheurs aptes à la réflexion scientifique originale dans le domaine de l’histoire de l’art et des esprits critiques, capables d’analyser l’image et de la mettre en valeur dans le quotidien comme dans des domaines particuliers. 

    Domaines professionnels

    Recherche universitaire, affaires culturelles nationales et internationales, critique d’art, conservation du patrimoine artistique et culturel, édition, communication, enseignement.

    Atouts spécifiques

    Enseignement des principes de l’analyse visuelle visant à former des chercheurs aptes à la réflexion scientifique originale dans le domaine de l’histoire de l’art.

Atouts spécifiques

Le pilier sciences historiques du Master en lettres et en sciences humaines de l’université de Neuchâtel vous offre :

  • une formation solide dans un des trois domaines (archéologie, histoire de l’art, histoire), permettant d’acquérir des compétences propres à la discipline de votre choix vous permettant d’être compétitives et compétitifs sur le marché du travail.
  • une expérience de transversalité, encourageant la réflexivité scientifique et menant à des compétences et connaissances multiples, théoriques autant qu’empiriques.
  • un apprentissage des skills élémentaires en vue de la professionnalisation, couvrant un large éventail de professions possibles.
  • un contact direct avec le monde du travail à travers des collaborations (dans les institutions culturelles du canton par exemple, mais aussi au-delà) et des stages.
  • une offre de cours diversifiée dans trois disciplines.
  • un suivi personnalisé pour un projet d’étude « à la carte ».

Plus d'informations