Sciences historiques

UNINE_FLSH_MA_sciences_historiques.jpg

Trois nouveaux piliers de Master au croisement de l’histoire, de l’archéologie et de l’histoire de l’art.

Au 21e siècle, un historien ne peut se passer des méthodologies lui permettant d’analyser les écrits, les images et les objets.

Réunissant dans un tronc commun l’histoire, l’archéologie et l’histoire de l’art, le nouveau pilier de Master en sciences historiques vous donne les outils nécessaires pour mieux comprendre le présent par le passé.

La volonté de regrouper les trois piliers histoire, archéologie et histoire de l’art sous la dénomination commune de sciences historiques vise à stimuler les synergies aux niveaux de la recherche et de l’enseignement et à offrir une formation originale qui s’affranchisse des barrières disciplinaires pour élargir la vision des sciences historiques en favorisant l’approche transdisciplinaire.

Les plans d’études s’articulent autour d’un bloc en commun de 30 ECTS qui mobilise les trois disciplines à part égale et met l’accent sur l’insertion des sciences historiques dans le monde contemporain par des approches thématiques, transversales, numériques, ainsi que par des cours-blocs sur le terrain ou en contact avec le milieu professionnel. Les renforcements offrent la possibilité de se «spécialiser» dans un des trois domaines offerts par les Instituts.

  • Pilier Sciences historiques - Archéologie

    Le pilier Archéologie partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines. Il est conçu en collaboration avec les Universités de Fribourg, Bourgogne et Franche-Comté, une formule qui inscrit d’emblée la formation dans un réseau intercantonal et transfrontalier offrant une large palette de cours et de stages. La formation dispensée permet de se spécialiser en archéologie pré- et protohistorique, aussi bien qu'en archéologie de la Méditerranée antique ou médiévale. 

    Domaines professionnels

    Documentation et diffusion du savoir (musées, fondations, enseignement, affaires culturelles), protection et gestion du patrimoine, services cantonaux d’archéologie, services des monuments et sites.

    Atouts spécifiques

    Grâce au partenariat avec le musée du Laténium et l'archéologie cantonale, l'enseignement est en contact direct avec la réalité professionnelle par le biais de séminaires, stages de fouilles en Suisse et à l’étranger, stages en musées ou en laboratoires, voyages d’étude. 

  • Pilier Sciences historiques - Histoire

    Le pilier Histoire partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS, qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines.

    Il repose sur une double approche des problématiques de l’histoire et des disciplines historiques proches. L’approche théorique vise à susciter une réflexion poussée sur l’histoire en tant que mode de connaissance. L’approche pratique, pour sa part, consiste en l’étude approfondie des principaux instruments intellectuels dont disposent les historiens, et en l’analyse de quelques-unes des techniques qui sont les leurs. Cette approche est prolongée par des travaux de recherche et par le mémoire. 

    Domaines professionnels

    Documentation et gestion d’archives (institutions culturelles, publiques et privées), service d’archives d’entreprise, enseignement.

    Atouts spécifiques

    Un stage dans une institution ou un service culturels (archives, musées) est proposé dans le cadre des études. 

  • Pilier Sciences historiques - Histoire de l'art

    Le pilier Histoire de l’art partage avec les autres disciplines des sciences historiques un tronc commun d'enseignements à hauteur de 30 ECTS, qui favorise les approches transversales entre ces trois domaines. Il offre une formation spécifique, qui combine de façon originale deux approches complémentaires : un enseignement général d’histoire de l’art, qui cherche à sensibiliser les étudiants à la matérialité des œuvres et des objets dans la continuité du bachelor d’une part ; et, par ailleurs, il développe, en l’approfondissant, un enseignement des principes de l’analyse visuelle et vise ainsi à former à la fois des chercheurs aptes à la réflexion scientifique originale dans le domaine de l’histoire de l’art et des esprits critiques, capables d’analyser l’image et de la mettre en valeur dans le quotidien comme dans des domaines particuliers. 

    Domaines professionnels

    Recherche universitaire, affaires culturelles nationales et internationales, critique d’art, conservation du patrimoine artistique et culturel, édition, communication, enseignement.

    Atouts spécifiques

    Enseignement des principes de l’analyse visuelle visant à former des chercheurs aptes à la réflexion scientifique originale dans le domaine de l’histoire de l’art.