Fermer

Au Val-de-Travers

Les conférences à Fleurier

Collège du Val-de-Travers
Place Longereuse
2114 Fleurier

Ascenseur à disposition

Mercredi de 14h30-16h15

Saison 2017-2018

Programme 2017-2018

Programme complet en version pdf

Fleurier

Mercredi 18 octobre 2017, de 14h30 à 16h15

Pierre Gresser, professeur émérite de l’Université de Franche-Comté, docteur honoris causa de l’Université de Neuchâtel

LA CONQUÊTE ARABO-MUSULMANE (632 A 751)

En 632, après la mort du prophète Mahomet, commença un phénomène de grande ampleur, traditionnellement appelé la conquête arabo-musulmane. Par sa rapidité (un peu plus d’un siècle, 632-751) compte tenu de l’immensité des terres conquises (de l’océan Atlantique jusqu’à l’Indus, fleuve marquant le début de la péninsule indienne), l’expansion arabe a suscité de nombreux travaux pour en décrire les différents aspects.

Quelles furent les causes d’une telle conquête ? Contrairement à une idée reçue, la religion n’est pas le seul facteur explicatif. Â quel rythme les Arabes progressèrent-ils sur le terrain ? Comment agirent-ils à l’égard des peuples vaincus ? Quelles sont les conséquences durables de la conquête, responsable de la présence des Etats musulmans sur une partie du pourtour méditerranéen ? Autant d’interrogations qui seront au cœur de la conférence (avec projections).


 

Fleurier

Mercredi 25 octobre 2017, de 14h30 à 16h15

Jean-Claude Martin, ingénieur physicien, ancien professeur à la HES-SO (Fribourg)

LA PHOTO DIGITALE, COMMENT ÇA MARCHE.

Prendre une photo, c'est facile. Mais comment la transférer, l'améliorer ou la modifier sur n'importe quel ordinateur ?
•Différences entre une photo matricielle et une image vectorielle.
•Concepts utilisés par les programmes de traitement d'images : pixel, calques et canaux, transparence.
•Modèles des couleurs et de la transparence pour l'écran et l'impression sur papier.
•Capteurs d'images électroniques et avantages par rapport aux films argentiques.
•Taille et format des fichiers d'une photo et leur compression.
•Automatismes et réglages possibles de vos appareils, l'histogramme.


 

Fleurier

Mercredi 1er novembre 2017, de 14h30 à 16h15

Jean-Paul Fournier, audiologiste, chargé d’enseignement à l’Université de Lyon 2

LES ACOUPHÈNES

Ça siffle, ça bouillonne, ça chuinte, ce sont les acouphènes, des bruits qui ne sont entendus que par nous et qui peuvent affecter notre vie. Les acouphènes sont des bruits que l’on entend dans une oreille (ou les deux) ou dans la tête sans qu'ils aient été émis par une source extérieure. Ces symptômes sont souvent liés à des traumatismes sonores ou au vieillissement de l’oreille. Ou trouvent-ils leur origine ? Comment surviennent les acouphènes ? Quelles sont les conséquences de ces affections et des solutions existent-elles pour s’en débarrasser ou du moins les apaiser ? Plus de 10% de la population rencontrent ces problèmes. Nous allons tenter de répondre à ces questions et faire le point sur la recherche médicale dans ce domaine.


 

Fleurier

Mercredi 8 novembre 2017, de 14h30 à 16h15

Valérie Défago Gaudin, professeure à l’Université de Neuchâtel

QUAND LES ÉOLIENNES SERONT SILENCIEUSES

Nous sommes en période de transition énergétique. La sortie du nucléaire est pour demain et il faut trouver d’autres sources d’approvisionnement en énergie, solaire, éolienne ou hydraulique. La construction des installations de production d’énergie a des impacts sur le territoire et se heurte à des intérêts publics opposés : environnement, nature, patrimoine, paysage ou faune. L’arbitrage se fait essentiellement au cas par cas, lors de l’adoption des plans, de l’octroi des autorisations de bâtir ou d’un contrôle par le juge. Mais il tend à se faire aussi préalablement dans la loi, comme dans le premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050. Ce cadre législatif accélérera-t-il la transition énergétique ou faudra-t-il attendre que les éoliennes deviennent silencieuses ?


 

Fleurier

Mercredi 15 novembre 2017, de 14h30 à 16h15

Vincent Mignon, Dr en droit, avocat

LE BITCOIN VA-T-IL ENTRAÎNER LA FIN DES BANQUES ?

Né en 2009 après la plus grande crise économique mondiale depuis les années 1930, le Bitcoin permet d’envoyer de l’argent de manière sécurisée au travers du réseau internet, sans tiers de confiance, à savoir sans avoir recours à une banque notamment. La présentation se propose donc de présenter tout d’abord le Bitcoin ainsi que son fonctionnement de manière pratique et concrète. Il sera ensuite question de la place du bitcoin au sein de l’économie suisse et mondiale, afin de déterminer si le Bitcoin possède vraiment le potentiel de faire disparaitre les banques, du moins sous la forme que nous leur connaissons aujourd’hui. Enfin, on abordera quelques questions juridiques de principe, en relation notamment avec certains évènements dont la presse s’est faite l’écho ces dernières années.


 

Fleurier

Mercredi 22 novembre 2017, de 14h30 à 16h15

Pierre Thomann, professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel

UNE BRÈVE HISTOIRE DE LA MESURE DU TEMPS

Le temps a toujours fasciné l’homme. Depuis des millénaires, la mesure de ce temps insaisissable a constitué un défi pour l’ingéniosité humaine. De la clepsydre à l’horloge atomique, des progrès immenses ont été réalisés. Quelques étapes majeures de la conquête de la mesure précise du temps seront évoquées. Parmi les progrès récents, une attention particulière sera portée à ceux qui ont eu le plus d’impact sur la société et sur notre vie quotidienne et qui ont révolutionné des domaines comme la navigation, les télécommunications et l’astronomie.

On pourrait croire que la maîtrise acquise à ce jour dans la mesure du temps est suffisante et que le problème est « résolu ». Or les progrès dans ce domaine n’ont jamais été aussi rapides que maintenant. Que peut-on en attendre ?


 

Fleurier

Mercredi 29 novembre 2017, de 14h30 à 16h15

Klaus Zuberbühler, professeur à l’Université de Neuchâtel

ESPRITS SANS PAROLES

Les primates, non humains notoirement, ne parlent pas et ainsi sont incapables d’acquérir la parole, même avec des efforts de formation considérables. Bien que les primates aient peu de contrôle sur leurs articulateurs, notre recherche a montré qu’ils sont capables de coder des séquences. Iils sont également capables d’extraire du sens en déduisant le contexte associé à un signal ainsi que par la connaissance du signaleur et de son intention. Ils sont conscients de leur audience et ils comprennent l’impact de leurs signaux. J’interprète ces résultats comme une évidence que la langage humain a évolué sur un substrat de capacités phylogénétiquement plus anciennes, émergées dans la lignée des primates avant l’avènement de l’homme moderne.


 

Fleurier

Mercredi 6 décembre 2017, de 14h30 à 16h15

Anton Näf, professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel

LA LÉGENDE DE TRISTAN ET ISEUT : LA FATALITÉ DE L’AMOUR

Une femme, deux hommes, l’époux et l’amant - voici la constellation du premier roman d’amour de la littérature européenne du XIIe siècle. Un triangle amoureux compliqué et une intrigue riche en péripéties et turbulences : les amants sont épiés, dénoncés, disculpés, pris en flagrant délit, condamnés, bannis, retrouvés, séparés…. Nous suivrons la trame du récit des versions françaises (Béroul, Thomas d’Angleterre) et allemandes (Eilhart, Gottfried de Strasbourg). Omnia vincit amor, l’amour triomphe de tout : Cette devise de Virgile pourrait servir de résumé à cette histoire d’origine celtique. L’amour passionnel entre Tristan et Iseut engendre le désordre, la cachotterie, le mensonge, la souffrance… mais surtout l’euphorie. Ce roman est une illustration du pouvoir absolu, voire destructif de l’amour qui s’avère être plus fort que les lois divines et humaines, l’exil et la mort.


 

Fleurier

Mercredi 13 décembre 2017, de 14h30 à 16h15

Pilar Junier, professeure, et Saskia Bindschedler, maître assistante, à l’Université de Neuchâtel

LA LOGISTIQUE DU SOL : AUTOROUTES FONGIQUES ET TRANSPORT DE BACTÉRIES

Les bactéries et les champignons sont les principaux acteurs biologiques dans les sols. Or, l’absence d’eau limite fortement la dispersion des bactéries. Les champignons résolvent ce problème en offrant aux bactéries un moyen de transport via des « autoroutes fongiques ». Cette forme d’association originale entre bactéries et champignons, récemment découverte, apparaît comme fondamentale pour comprendre le fonctionnement des sols.


 

Neuchâtel

Mardi 19 décembre 2017, à 14h15, Aula des Jeunes-Rives

FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes

La fête de Noël permet à tous nos membres de passer un moment agréable et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de poésie, de musique et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Fleurier

Mercredi 10 janvier 2018, de 14h30 à 16h15

Grégoire Oguey, archiviste à l’état de Neuchâtel et historien

DES RUINES D’AVENCHES AU MONASTÈRE DE CERLIER : LES PREMIERS ARCHÉOLOGUES « ROMANDS » A LA RENAISSANCE

Dès la fin du XVe siècle, des ecclésiastiques et des érudits se sont intéressés aux vestiges matériels en Suisse romande. On les voit ainsi s’émerveillant devant les ruines d’Avenches, fouillant le sol d’un monastère ou relevant des inscriptions anciennes. Grâce à leurs découvertes, qui élargissent le champ des sources à disposition, ils réécrivent l’histoire de leur région. Nous verrons que l’intérêt « archéologique » de ces hommes pour le passé ne tombe pas de nulle part, mais qu’il est la conséquence directe de la diffusion d’une nouvelle culture humaniste, d’inspiration essentiellement italienne.


 

Fleurier

Mercredi 17 janvier 2018, de 14h30 à 16h15

Vincent Adatte, co-directeur de La Lanterne Magique et de Passion Cinéma, critique de cinéma

UN FUSILIER, UNE SALAMANDRE ET UNE COURGETTE : A LA RENCONTRE DU CINÉMA SUISSE

Quand il s’agit de cinéma suisse, il s’en trouve toujours quelques-uns pour paraphraser le fameux mot d’esprit de l’artiste Ben et affirmer que le cinéma suisse n’existe pas. Bien sûr, il n’en est rien, mais la provocation a ceci d’utile qu’elle fait réfléchir.

Multiple, critique, poétique, conservateur, avant-gardiste, polémique, populaire, sous-estimé, célébré, le cinéma suisse a une histoire qui vaut la peine d’être mille fois racontée ! Emaillée de nombreux extraits de films d’hier et d’aujourd’hui, sa restitution ne manquera pas de surprendre, avec une ère muette méconnue, un cinéma d’état voué à la défense spirituelle du pays, une Nouvelle Vague frondeuse, une veine documentaire admirée bien au-delà des frontières, une courgette césarisée, et tant de choses encore.

Le cinéma suisse existe bel et bien et nous allons même le rencontrer !


 

Fleurier

Mercredi 24 janvier 2018, de 14h30 à 16h15

Pierre-Henri Béguin, ancien professeur au Lycée Denis-de-Rougemont à Neuchâtel

GEORGE SAND, UNE GRANDE FEMME NÉCESSAIRE…

Quand George Sand reçoit la visite d’Eugène Delacroix, elle perce aussitôt le toit de sa maison, installe une verrière, aménage un atelier – et la visite du grand peintre dure six mois… George Sand est tout entière résumée dans cette anecdote : inspiratrice de presque tous les grands artistes du XIXe siècle, elle ne met aucune limite à sa générosité. Flaubert, Dumas, Balzac, Liszt, Musset, Chopin l’ont côtoyée et admirée. Engagée pour la reconnaissance des Droits de la Femme, elle a été une des premières voix vraiment féminines dans le monde des Lettres. Romancière géniale, elle a laissé, avec Consuelo, un des plus remarquables romans romantiques. Victor Hugo l’affirmait : George Sand a été « une grande femme nécessaire »

Fleurier

Mercredi 31 janvier 2018, de 14h30 à 16h15

Fabien Langenegger, archéologue, responsable du Laboratoire de dendrochronologie de Neuchâtel (Laténium)

LA MÉMOIRE DES ARBRES ÉCLAIRE NOTRE VISION DU PASSÉ

La dendrochronologie est l’étude du temps par les arbres. C’est une méthode de datation absolue, utile pour l’étude de thématiques très diverses liées à l’homme et à son environnement. Découverte à la fin du 19e siècle, cette science est basée sur l’analyse des cernes de croissance des arbres, en s’attachant essentiellement à la mesure de leur largeur, à leur description et à leur ordonnancement dans le temps. Basé dans les locaux du Laténium, Musée cantonal d'archéologie, le Laboratoire de dendrochronologie de Neuchâtel a été fondé en 1973.  Dès l’origine, ses recherches se sont concentrées tant sur la datation et la compréhension des vestiges en bois issus des villages lacustres préhistoriques que sur l'archéologie du bâti.


 

Fleurier

Mercredi 7 février 2018, de 14h30 à 16h15

Jérémie Forney, professeur à l’Université de Neuchâtel

L’ENVIRONNEMENT DANS NOS ASSIETTES ? PRODUCTION ALIMENTAIRE ET MULTIPLICITÉ DES APPROCHES ENVIRONNEMENTALES

La question environnementale s’invite de plus en plus dans le débat sur l’avenir de l’alimentation humaine. Les états « écologisent » leurs politiques agricoles ; dans les étalages des supermarchés, les labels environnementaux fleurissent. Des pratiques de gouvernance fort différentes ont ainsi vu le jour dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation. Elles reposent sur des logiques multiples et hybrides qui transforment les rapports entre les acteurs de nos systèmes alimentaires. Cet exposé s’attachera à décrire et analyser d’un point de vue socio-anthropologique cette évolution en suivant trois étapes : 1. Le rapport, souvent problématique, qui se construit entre alimentation et environnement ; 2. Trois dimensions essentielles à la transformation de ce rapport (alimentation, savoirs, autonomie) ; 3. Trois approches environnementales liées à trois types d’acteurs différents (Etat, commerce, société civile).


 

Fleurier

Mercredi 14 février 2018, de 14h30 à 16h15

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

DIMITRI CHOSTAKOVITCH : UN MUSICIEN SOUS LA DICTATURE.
2E PARTIE (1945-1971).

L’URSS sort de la guerre saignée à blanc ; les artistes comme le peuple rêvent d’un répit. Il n’en sera rien. Staline secondé par le fidèle Jdanov organise la remise au pas du monde artistique.

Avec d’autres, Chostakovitch est cloué au pilori, humilié, et condamné à une autocritique publique par un régime pour lequel il n’est désormais qu’un instrument de propagande voué à la plus grande docilité. Les œuvres qui vont suivre portent la marque de cette tragédie intérieure et du jeu complexe de ses relations avec le pouvoir. Contraint aux concessions, souvent incompris, il réussira pourtant à s’imposer comme un des grands musiciens du XXe siècle. Son œuvre poignante est un défi à la barbarie, elle porte les souffrances et les rêves d’un peuple martyrisé par l’Histoire ; elle est profondément russe et universelle.


 

Fleurier

Mercredi 21 février 2018, de 14h30 à 16h15

Raphaël Krajka, pianiste et théoricien

LES POÈTES DE LA CHANSON FRANÇAISE

Tout le monde connaît (ou croit connaître) la chanson française, mais lorsqu’il s’agit d’en donner une définition, d’en retracer l’histoire, ou ne serait-ce que d’en définir l’origine, les réponses se font rares. C’est qu’en réalité, les styles et les genres musicaux ont des frontières poreuses et les domaines sont plus ou moins étendus suivant les définitions retenues. Nous concentrerons ici nos efforts sur la chanson française du XXe et XXIe siècle, regarderons l’héritage et l’influence des poètes du XIXe siècle (comme Verlaine et Rimbaud), analyserons et écouterons des extraits de chansons écrites par des auteurs tels que Barbara, Aznavour, Ferré, Gainsbourg ou encore Grand Corps Malade.


 

Fleurier

Mercredi 7 mars 2018, de 14h30 à 16h15

Nicolas Wyrsch, chargé de cours à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Microcity

RÔLE DE L'ÉNERGIE PHOTOVOLTAÏQUE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE

Le but de la transition énergétique est de remplacer les sources d’énergie fossile par des énergies renouvelables. Malgré le fait que la Suisse ne soit pas un pays très ensoleillé, on attend que l’énergie solaire, et le photovoltaïque en particulier, joue un rôle important pour satisfaire nos besoins en énergie.

Après une introduction sur la technologie et les systèmes photovoltaïques, cette conférence va montrer le potentiel de l’énergie photovoltaïque dans l’approvisionnement en énergie de la Suisse et discuter des enjeux et challenges que pose un déploiement massif de cette technologie. Cette dernière devrait devenir une des sources principales de notre approvisionnement d’ici 2050 en s’intégrant de manière harmonieuse dans notre environnement. 


 

Fleurier

Mercredi 14 mars 2018, de 14h30 à 16h15

Pierre Willimann, cadre bancaire retraité et fondateur de l’ONG Pestalozzi Guatemala

UN PEUPLE MYSTÉRIEUX LES MAYAS

Voici les sept mystères que je compte révéler à un auditoire composé de gens de ma génération, encore avide de se renseigner sur des sujets qui ne leur sont pas familiers :
-Pourquoi la fin du monde n’a-t-elle pas eu lieu le 21 décembre 2012 ?
-Deux mystères en un
-Vingt calendriers
-Mathématiques avec l’alphabet morse
-Plus c’est haut, plus c’est beau
-A quel dieu se vouer ?
-Tout a une fin. Et pourquoi ?


 

Fleurier

Mercredi 21 mars 2018, de 14h30 à 16h15

Adrien Wyssbrod, doctorant à l’Université de Neuchâtel

GOUVERNER OU RÉGNER, LES RELATIONS ENTRE BERLIN ET LA PRINCIPAUTÉ DE NEUCHÂTEL AU XVIIIE SIÈCLE

En 1707, Frédéric Ier, alors roi de Prusse, obtient la succession de la Principauté de Neuchâtel, qu'il possèdera à titre personnel. Comment ce souverain et ses descendants vont-ils administrer une Principauté distante de mille kilomètres et séparée par des États étrangers ? Résidants à Berlin, ils donnent leurs ordres au moyen de lettres, s'appuyant sur un gouverneur et les autorités locales. Cette gestion à distance, sous un régime d'union personnelle, pose de nombreuses interrogations. Quel cadre institutionnel faut-il donner à un tel État ? Le souverain est-il en mesure d'imposer son autorité ? Quelle part prend-il dans la gestion de la Principauté et laquelle abandonne-t-il aux autorités locales ? En somme, ces monarques gouvernent-ils Neuchâtel, ou ne font-ils que régner ?


 

Neuchâtel

Vendredi 23 mars 2018, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun(e) !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Cet événement, qui attire chaque année plus d’une centaine de participants, entend bien en 2018 encore intéresser non seulement les retraités, mais aussi les lycéens, les enseignants et le public en général. Des prix seront décernés.

Bienvenue à toutes et à tous !


 

Fleurier

Mercredi 28 mars 2018, de 14h30 à 16h15

Cecilia Griener Hurley, chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel

LA LECTURE PUBLIQUE AU 18E SIÈCLE : L’EXEMPLE DE LA BIBLIOTHÈQUE DES PASTEURS

Fondée aux alentours de 1538, la Bibliothèque des Pasteurs accrut ses collections au cours des siècles. L’histoire de sa fondation reste dans l’ombre, mais la bibliothèque offre aux historiens une riche mine d’informations sur l’histoire des sciences, sur celle de la lecture, et sur la sociabilité scientifique. Sa destinée, durant la première moitié du XVIIIe siècle, est relativement bien connue grâce à quelques travaux récents et nous permet de comprendre comment elle se plaçait au service non seulement de l’Eglise neuchâteloise, mais aussi de tout le public neuchâtelois. L’histoire de cette institution, dûment contextualisée à l’aide d’exemples nationaux et internationaux, permettra de mieux saisir la nature d’un centre important de connaissance sur la théologie, sur les autres savoirs, mais aussi sur une collection qui s’orienta très tôt vers les besoins d’une communauté urbaine.