Fermer
Alpes sans texte 2.jpeg

À Neuchâtel

Les conférences à Neuchâtel

Aula des Jeunes Rives (abrégé JR)

Faculté des lettres et sciences humaines
Espace Tilo-Frey 1
2000 Neuchâtel

Mardi de 14h15 à 16h00 

* * *

Aula du 1er Mars (abrégé PM)

Université de Neuchâtel
Avenue du 1er-Mars 26
2000 Neuchâtel

Vendredi de 14h15 à 16h00 
 

Responsable d’antenne :
André Perrinjaquet 
aperrinj@net2000.ch ;
032 731 79 49

Saison 2019-2020

Neuchâtel

Mardi 15 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Bertrand Robert, directeur du Service des Sports de l’Université de Neuchâtel

NOUS SOMMES NÉS POUR BOUGER

Nos déplacements quotidiens, nos gestes et nos mouvements influencent directement la qualité de fonctionnement de notre métabolisme. Ils contribuent à le rendre plus efficace, plus résistant, plus performant. À l’inverse, le manque d’activité physique affaiblit notre organisme et accélère son vieillissement. Notre équilibre physiologique et notre santé sont étroitement liés à la quantité de mouvement que nous produisons chaque jour et tout au long de notre vie.


 

Neuchâtel

Vendredi 18 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Bourahima Ouattara, chargé de cours à l’Université de Berne

FEMMES SUBLIMES, FEMMES OPPRIMÉES

Nous analyserons le statut et le rôle de la femme tels qu'ils apparaissent dans le roman africain francophone : souffrance, résignation et silence suffisent-ils à rendre compte du sort de la femme africaine ? Tour à tour sublimée, excisée, infibulée, soumise à un ordre patriarcal, la femme interpelle le lecteur de par son statut ambivalent dans la littérature africaine.


 

Neuchâtel

Mardi 22 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Jean-Robert Probst, journaliste-écrivain retraité

LA ROUTE DES MARQUISES : EN CARGO SUR LES TRACES DE JACQUES BREL ET PAUL GAUGUIN

Quinze fois par an, le cargo Aranui quitte le port de Papeete et fait route vers l’archipel des Marquises, situé à 1600 km au nord-est de Tahiti. Durant deux semaines, il ravitaille les six îles habitées en produits de consommation courante. Au retour, il remplit ses cales de plusieurs tonnes de coprah, principale ressource de l’archipel. Au cours de ce périple, les mystérieuses Marquises se dévoilent peu à peu. Les immenses lieux de culte, appelés marae, côtoient les tikis, statues de pierre vénérées. À Ua Haka, les petits chevaux vivent en liberté. Sur l’île de Nuku Hiva, l’ombre d’Hermann Melville plane encore. Enfin, dans le cimetière marin d’Atuona, Jacques Brel et Paul Gauguin sont réunis, à dix pas l’un de l’autre, pour l’éternité. Cette conférence est accompagnée d’un film de 30 minutes consacré aux Marquises.


 

Neuchâtel

Vendredi 25 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Alain Schaerlig, professeur honoraire de l’Université de Lausanne
Jérôme Gavin, enseignant de mathématiques au collège Voltaire à Genève et directeur de l’Association des Répétitoires AJETA

SUR LES DOIGTS, JUSQU’À 9’999 !

Qui n’a jamais montré un nombre sur ses doigts ? Pour nous, c’est une pratique courante. Mais notre limite, c’est 10… Les Anciens, eux, montaient jusqu’à 99 sur une seule main. Et jusqu’à 9’999 sur les deux mains en cas de besoin. Et ils l’ont fait pendant au moins deux mille ans.

C’est ce que nous expliqueront les deux conférenciers : ils ont trouvé, et décrit dans leur livre, des traces de la numération digitale depuis les anciens Grecs jusqu’aux Persans du XVIIe siècle, en passant par des bas-reliefs romains, un docteur de l’Église du VIIIe siècle et des icônes byzantines.

Rassurez-vous : il n’y aura rien à calculer, même pas sur les doigts. Les conférenciers se limiteront à montrer comment les Anciens utilisaient leurs doigts pour représenter des nombres… et passer discrètement certains messages.


 

Neuchâtel

Mardi 29 octobre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Dominique Dirlewanger, maître de gymnase, chercheur associé 
à l’Université de Lausanne

LES COULEURS DE LA VIEILLESSE. UNE HISTOIRE DES REPRÉSENTATIONS (1940-1990)

Parmi les vieillards encore verts, des seniors argentés profitent d’une retraite dorée. A contrario, le vieillissement démographique pèse sur l’avenir supposément noir des assurances sociales. L’éventail des couleurs de la vieillesse reflète des transformations profondes. Le statut de retraité-e propose une nouvelle identité à la personne âgée. Aux âges légaux fixés par le législateur (âge de la retraite, tarifs seniors) répondent des âges sociaux construits par les pratiques (activité, désengagement lors de la retraite). Loin d’être une catastrophe, la vieillesse entendue comme nouvel âge représente un formidable progrès, probablement l’un des plus importants qu’a connus l’espèce humaine.


 

Neuchâtel

Vendredi 1er novembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Pierre Gresser, professeur émérite de l’Université de Franche-Comté, docteur honoris causa de l’Université de Neuchâtel

LA PESTE AU MOYEN-ÂGE : LA PLUS GRANDE CATASTROPHE DE L’HISTOIRE EUROPÉENNE

Parmi toutes les calamités qui ont frappé l’Europe historique, la peste l’emporte indubitablement sur toutes les autres et en particulier sur la guerre. Provenant d’Asie, le bacille pesteux s’est répandu au milieu du XIVe siècle, puis sous la forme de récurrences moins généralisées. Si la première conséquence de cette pandémie fut la chute démographique dans des proportions impressionnantes, on ne saurait négliger les autres aspects du fléau. La conférence a pour but de présenter l’éventail le plus ouvert possible d’un sujet sur lequel les historiens ont beaucoup travaillé et continuent à le faire.


 

Neuchâtel

Mardi 5 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Émilie Genty, collaboratrice scientifique à l’Université de Neuchâtel

SERRONS-NOUS LES COUDES ! DE LA COOPÉRATION CHEZ LES GRANDS SINGES

En comparaison des autres espèces animales, l’Homme semble doté d’une motivation toute particulière et unique à coopérer et à partager des expériences et états psychologiques avec les autres. Cependant, les animaux aussi coopèrent au quotidien avec leurs congénères, par exemple pour chasser ou élever les jeunes. Étudier la façon dont nos plus proches cousins, les grands singes, coopèrent peut nous informer sur les mécanismes qui ont conduit au développement de la nature coopérative de l’homme et ainsi nous aider à comprendre ce qui nous rend si uniques dans ce domaine.


 

Neuchâtel

Vendredi 8 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Alexandre Aebi, professeur à l’Université de Neuchâtel

DES MIELS CONTAMINÉS. IMPACTS SUR LES ABEILLES 
ET SUR LE GRAND PUBLIC

Fin 2017, une équipe interdisciplinaire de l’Université de Neuchâtel publiait un article dans la prestigieuse revue Science, faisant état d’une contamination généralisée des miels du monde entier par les néonicotinoïdes. La couverture médiatique exceptionnelle de ce papier illustre la prise de conscience du public sur les menaces pesant sur les pollinisateurs et a permis de toucher le monde politique qui prenait à cette époque des décisions importantes concernant l’utilisation de ces molécules en agriculture. Alexandre Aebi, biologiste, socio-anthropologue et apiculteur a décidé de suivre la « carrière » de ce papier pour réfléchir au rôle et à la posture de chercheur engagé.


 

Neuchâtel

Mardi 12 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Olivier Zürcher, conseiller en énergie

COMPRENDRE L’ÉNERGIE, C’EST L’ÉCONOMISER

20% des personnes sur Terre s’approprient 80% de l’énergie. Au travers d’exemples concrets, dans des ordres de grandeur compréhensibles, la conférence exposera d’abord la situation mondiale et celle de la Suisse en matière de consommation énergétique, avant de faire le point sur quelques consommations d’importance, que souvent nous ignorons, car nous ne disposons ni de sens ni d’instinct pour mesurer l’énergie. Quelle est alors la marge de manœuvre de chaque citoyen-ne ? Comment économiser l’énergie, chez soi, dans ses déplacements, lors de ses loisirs ? Par des exemples propres à marquer les esprits, la conférence entend engager, sous un angle scientifique et philosophique, une réflexion sur notre monde et les voies d’une autre forme de bonheur.


 

Neuchâtel

Vendredi 15 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Patrick Crispini, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue

CLAUDE SAUTET : LES CHOSES DE LA VIE

Claude Sautet (1924-2000) fut un homme tellement discret que le Cinéma français finit par oublier de célébrer ce grand réalisateur, auteur d’une œuvre des plus cohérentes et raffinées. Sans tambour ni trompette ni déclarations tonitruantes, Claude Sautet a tissé un portrait subtil et profond des mutations de la société contemporaine, à travers des personnages qui sonnent toujours juste. Porté par le succès public de Classe tous risques en 1960, il décide pourtant de changer de style en réalisant en 1969 Les Choses de la vie avec Michel Piccoli et Romy Schneider. Le succès de ce film l'encourage à persévérer dans la voie de films psychologiques, dont les intrigues font apparaître la ville et les protagonistes dans des éclairages caractéristiques de sa manière : salles de bistrots bondées, scènes de repas, où les langues se délient, ambiances de pluie, conversations en voiture, travellings subtils, où son art du cadrage et du montage invisible font merveille. César et RosalieVincent, François, Paul et les autresUne histoire simpleUn mauvais filsUn cœur en hiver et son dernier film, Nelly et Monsieur Arnaud, cherchent à leur manière un paradis perdu où l'amitié tient une place centrale...


 

Neuchâtel

Mardi 19 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Édith Joseph, professeure à l’Université de Neuchâtel

LA CHIMIE AU CHEVET DU PATRIMOINE CULTUREL

Le développement de la chimie verte, respectueuse de l'environnement et ne nécessitant pas de matériaux toxiques, est de plus en plus actuel pour la sauvegarde du patrimoine. Ces dernières décennies, les méthodes de traitement écologiques sont ainsi devenues une alternative importante en conservation-restauration, avec un réel progrès proposé en termes de durabilité, d’efficacité et de toxicité. Nous en verrons plusieurs exemples pour la consolidation de la pierre ornementale, le nettoyage de peintures murales ou encore la stabilisation du bois gorgé d’eau, en particulier lacustre, ainsi que pour la protection des métaux utilisés dans l’architecture ou présents dans les collections archéologiques.


 

Neuchâtel

Vendredi 22 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Jacques Ramseyer, historien, 
conservateur des Archives de la vie ordinaire

ALCIDE LE BEAU, UN PEINTRE FRANÇAIS À NEUCHÂTEL AU HASARD DE LA GRANDE GUERRE

Né en Bretagne, le peintre Alcide Le Beau (1873-1943) connaît une certaine notoriété entre 1903 et 1914, où il participe aux recherches picturales de son temps. Blessé au début de la guerre, il est interné en Suisse et se fixe à Colombier, avant de se retirer sur la Côte d’Azur en 1921. L’exposé, largement illustré, retracera son itinéraire en mettant l’accent sur les liens qu’il avait tissés à Neuchâtel, notamment avec son ami et mécène Paul Baillod, dont l’Association pour la conservation des archives de la vie ordinaire conserve une partie des papiers.


 

Neuchâtel

Mardi 26 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

André Kuhn, professeur à l’Université de Neuchâtel

QUELS SONT LES PROFILS TYPES DES AUTEURS ET DES VICTIMES D’INFRACTIONS ?

À la question de savoir quel est le profil type de l’auteur d’une infraction, on entend souvent répondre qu’il s’agit d’un jeune et/ou d’un étranger. Certains y ajouteront le sexe masculin et le niveau socio-économique. Cette conférence tentera de mettre ces hypothèses à l’épreuve de la réalité et montrera que certains de ces facteurs influencent effectivement la criminalité alors que d’autres pas du tout.

Une fois le profil type de l’auteur établi, nous en ferons de même pour celui de la victime, dont on dit aussi volontiers qu’il s’agit d’une femme d’un certain âge ou d’un jeune homme, alors que la réalité est tout autre.


 

Neuchâtel

Vendredi 29 novembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Christin Achermann, professeure à l’Université de Neuchâtel

LA SUISSE EXCLUSIVE : QUELLES PRATIQUES À L’ÉGARD DES PERSONNES ÉTRANGÈRES « INDÉSIRABLES » ?

Les politiques publiques en matière de migrations sont souvent présentées sous l’angle de leur caractère inclusif. La « tradition humanitaire » et les politiques d’accueil et d’intégration pour les personnes dont la présence en Suisse est autorisée en sont des exemples notoires. Cette politique inclusive repose cependant sur un système qui reste largement dans son ombre : un agencement sophistiqué de lois, pratiques et technologies visant à empêcher l’entrée et le séjour des personnes étrangères considérées comme indésirables. Cette conférence analysera ce système d’exclusions et explicitera la manière dont des agents étatiques mettent en pratique les lois respectives.


 

Neuchâtel

Mardi 3 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Dick Marty, ancien procureur général du canton du Tessin, Conseiller d’État et Conseiller aux États, ex-président de la Commission des droits de l’homme du Conseil de l’Europe, vice-président de l’Organisation mondiale contre la torture

UNE CERTAINE IDÉE DE LA JUSTICE

De la plus grande saisie d’héroïne jamais réalisée en Suisse aux prisons secrètes de la CIA, du trafic d’organes au Kosovo à la situation des droits de l’homme en Tchétchénie... ces expériences et bien d’autres, toujours peu banales, vécues par le conférencier lors de ses engagements successifs dans les trois pouvoirs de l’État, feront l’objet de réflexions critiques sur des sujets politiques et sociétaux controversés dans une optique d’un monde qui aspire à plus de justice.


 

Neuchâtel

Vendredi 6 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Gaetano Mileti, professeur à l’Université de Neuchâtel

LASERS, RÉSONANCES ET OSCILLATIONS : 
AU CŒUR DES HORLOGES ATOMIQUES

Nous bénéficions des horloges atomiques au quotidien. En effet, le « Temps universel coordonné » et l’heure exacte découlent de ces étalons. Les horloges atomiques sont également indispensables pour la synchronisation de réseaux (télécommunication, distribution d’énergie, etc.), pour le positionnement et la navigation par satellite (GPS, GALILEO, etc.) ainsi que pour de nombreuses autres applications (étalonnages, certifications, etc.). Ces garde-temps ont accompagné les progrès scientifiques et technologiques dans plusieurs domaines : science des matériaux, électronique, mécanique quantique. Comment fonctionnent-ils et quelles sont les recherches en cours, en particulier dans notre région ?


 

Neuchâtel

Mardi 10 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, JR

Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, 
professeur à l’Université de Neuchâtel

L’ARCHÉOLOGIE PRÉVENTIVE, UN OUTIL D’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Des architectes des papes dans la Rome du Quattrocento aux ingénieurs et aux géologues engagés sur les grands chantiers d'infrastructures des XVIIIe et XIXe siècles, l'archéologie partage une longue histoire de collaborations fructueuses avec l'univers de la construction. Au XXe siècle, et tout particulièrement dans la frénésie moderniste des Trente Glorieuses, l'archéologie s'est retrouvée dans une posture défensive de résistance aux « bétonneurs ». Aujourd'hui, une nouvelle forme d'archéologie, dite « préventive », encourage à une meilleure prise en compte du patrimoine archéologique dans la réflexion sur l'aménagement du territoire, qui respecte les aspirations au développement durable.


 

Neuchâtel

Vendredi 13 décembre 2019, de 14h15 à 16h00, PM

Jean Rime, chargé de cours à l’Université de Fribourg

POUR UNE HISTOIRE MÉDIATIQUE DE TINTIN

Parues dans Le Petit VingtièmeLe Soir puis le journal Tintin (et en Suisse dans L’Écho illustré), les aventures du plus célèbre reporter de la BD ont été configurées dans, pour et avec la presse. Cette matrice a déterminé non seulement leurs thématiques en lien avec l’actualité, mais aussi leur structure feuilletonesque, leur humour et tout un imaginaire imprégné par les hebdomadaires des années 1930. Aujourd’hui déconnectée de cette civilisation du journal, notre lecture des albums d’Hergé se trouve amputée de leur dispositif initial. Nous montrerons combien Tintin, loin de l’image du journaliste qui n’écrit jamais, se fit au contraire l’écho, à hauteur d’enfant, d’un âge d’or des médias.


 

Neuchâtel

Mardi 17 décembre 2019, à 14h15, Aula des Jeunes-Rives

*** FÊTE DE NOËL, ouverte aux membres de toutes les antennes ***

La fête de Noël permet aux membres de toutes les antennes de se retrouver pour passer un moment festif et convivial, à savourer les petits plaisirs et souvenirs de l’existence. Nous vous réservons une formule pleine de poésie, de musique et de douceur(s). Un rendez-vous qui marie culture, intelligence et chaleur humaine.


 

Neuchâtel

Mardi 7 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Gautier Aubert, avocat, 
ancien secrétaire à la Commission d’Éthique de la FIFA

« À VOS MATCHS, PRÊTS, TRUQUÉS » ?

ANALYSE ET DISCUSSION AUTOUR D’UNE MENACE GRANDISSANTE À L’INTÉGRITÉ DU SPORT : LES MATCHS TRUQUÉS

La mondialisation et la technologie récente ont amené une internationalisation et médiatisation du sport sans précédent. En particulier, il est devenu, de nos jours, très – trop – facile de parier, en temps réel, sur à peu près n’importe quelle compétition sportive qui se déroule de l’autre côté du globe. C’est ainsi notamment que les possibilités de truquer des matchs se sont multipliées.

Comment peut-on expliquer l’émergence de cette menace à l’intégrité du sport ? Comment le monde sportif et le monde politique luttent-ils contre ce phénomène ? Qui peut sanctionner les truqueurs, et comment ? Voici quelques-unes des questions qui seront abordées et discutées dans le cadre de cette conférence. 


 

Neuchâtel

Vendredi 10 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Charlotte Bellot, diplômée de master de l’Université de Neuchâtel

SUR LA ROUTE DES CARAÏBES : 
LE GRAND PÉRIPLE DES BALEINES À BOSSE

La baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) est une espèce emblématique célèbre pour ses sauts en surface et ses chants mélodieux en période de reproduction. Ce mammifère marin est étudié par les scientifiques du monde entier qui, ensemble, tentent de comprendre les mystères qui l'entourent. Cette espèce est notamment connue pour entreprendre parmi les plus longues migrations du règne animal. Dans une suite logique d’étapes clés dans la vie des baleines, nous naviguerons ensemble vers les eaux chaudes des Caraïbes : alimentation, migration, reproduction, communication sont autant de sujets qui seront abordés durant cette conférence afin que vous puissiez découvrir un animal hors-norme.


 

Neuchâtel

Mardi 14 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Robert Kopp, professeur émérite de l’Université de Bâle

COURBET, PEINTRE RÉALISTE ?

Courbet, né en 1819, est souvent qualifié de peintre réaliste, aussi bien par ses amis Champfleury et Baudelaire que par les historiens d’art d’aujourd’hui. N’a‑t‑il pas lui-même réuni en 1855, sous le titre Le Réalisme, quarante tableaux dont certains avaient été refusés à l’Exposition universelle ? Mais quand on regarde L’Atelier du peintre et qu’on lit le sous-titre : Allégorie réelle déterminant une phase de ma vie artistique (et morale), et que l’on voit l’artiste, entouré d’une vingtaine de personnages, dont nous reconnaissons certains, installé devant sa toile, en train de travailler à un paysage, à côté de son modèle, une femme nue, nous devons nous dire que le mot réalisme est pris dans un sens qui n’est pas le nôtre. Retraçons donc les différentes étapes de la carrière de Courbet et interrogeons-nous sur les principes esthétiques qui l’ont guidé et qui lui assurent la place qui est la sienne, entre Ingres et Delacroix, Manet et Cézanne, voire Marcel Duchamp et Balthus.


 

Neuchâtel

Vendredi17 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Michel Chapuisat, professeur à l’Université de Lausanne

DES FOURMIS AUX HUMAINS : 
ÉVOLUTION DU COMPORTEMENT SOCIAL

Divers types de société sont apparus indépendamment au cours de l’évolution. Certaines espèces d’insectes, comme les fourmis, montrent des niveaux exceptionnels de coopération. Dans leurs groupes sociaux, on trouve de l’altruisme reproductif, c’est-à-dire des individus qui ne se reproduisent pas et se consacrent entièrement à aider d’autres individus. Comment peut-on réconcilier cette forme d’altruisme avec la logique darwinienne, basée sur la maximisation de la transmission de ses propres gènes ? Comment les conflits sont-ils régulés ? Nous explorerons comment les comportements sociaux évoluent et quels processus favorisent la coopération dans les sociétés animales et humaines.


 

Neuchâtel

Mardi 21 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Régine Bonnefoit, professeure à l’Université de Neuchâtel

FRIEDRICH DÜRRENMATT CARICATURISTE

Sa vie durant, Friedrich Dürrenmatt (1921-1990) a produit des caricatures qui constituent aujourd'hui le plus grand groupe thématique de son œuvre pictural. Dans aucun autre groupe, son talent de dessinateur ne se manifeste aussi clairement. En quelques traits, il fixe sur le papier un commentaire grinçant sur un thème religieux ou une actualité politique. Dürrenmatt veillait à entretenir de bons contacts avec de grands caricaturistes de son époque comme Ronald Searle, Paul Flora et Tomi Ungerer sur lesquels il écrivait des essais. En 1953, il a défini la caricature comme « une arme de l’esprit humain » et « une des possibilités de critiquer l’humanité ». La conférencière est commissaire de l’exposition Dürrenmatt caricaturiste qui ouvrira en avril 2020 au Centre Dürrenmatt Neuchâtel et en octobre 2020 au Kurpfälzisches Museum de Heidelberg.


 

Neuchâtel

Vendredi 24 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Grégoire Oguey, archiviste aux Archives de l’État de Neuchâtel, doctorant à l’Université de Neuchâtel, chargé de cours à l’Université de Fribourg

AU VATICAN OU À BERLIN, DES ARCHIVES « SECRÈTES ». VRAIMENT ?

Au Vatican, on trouve l’Archivium Secretum Vaticanum, à Berlin le Geheimes Staatsarchiv. Pourquoi qualifier ces archives de « secrètes » alors qu’elles sont, sous certaines réserves, largement accessibles au public ? Pourquoi l’ouverture annoncée pour mars 2020 des archives du pontificat de Pie XII fait-elle à ce point les gros titres dans la presse ? Les archives, y compris dans nos contrées, se sont largement ouvertes ces dernières décennies, mais gardent encore souvent l’image d’un patrimoine secret. Comment ces gardiennes de la mémoire collective constituent-elles le patrimoine commun et comment le diffusent-elles ?


 

Neuchâtel

Mardi 28 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Raphaël Krajka, pianiste et théoricien, 
professeur au Conservatoire de musique neuchâtelois

LIEDER OHNE WORTE : AU-DELÀ DES MOTS DANS LA MUSIQUE ROMANTIQUE POUR PIANO 

Cette conférence musicale s’attachera à des œuvres romantiques pour piano, interprétées et commentées. Opposée à la musique à programme, la « musique pure » entend placer le phénomène sonore comme absolu, c’est-à-dire sans élément extra-musical d’aucune sorte. Qu’est-ce que cela signifie ? Quel sens donner alors à la musique ? Nous tenterons d’y répondre à travers des œuvres telles que les Lieder ohne Worte de Mendelssohn, les Klavierstücke de Brahms et les Impromptus de Schubert.


 

Neuchâtel

Vendredi 31 janvier 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Anne Freitag, conservatrice au Musée cantonal de zoologie de Lausanne

LES COLLECTIONS DE MUSÉES D’HISTOIRE NATURELLE :
DES TRÉSORS CACHÉS !

D’après un inventaire réalisé en 2018, les musées d’histoire naturelle de Suisse hébergent environ 33 millions d’animaux dans leurs collections ! Superbes papillons, minuscules moucherons, fragiles œufs d’oiseaux, squelettes en vrac, serpents exotiques ou oursins piquants, ce sont les témoins du patrimoine naturel suisse et mondial. L’immense majorité d’entre eux ne sont pas présentés au public, mais précieusement conservés dans des dépôts. Alors pourquoi garder autant de spécimens si on ne les montre pas ? À quoi et à qui servent-ils ? Une plongée dans les coulisses d’un musée pour découvrir et comprendre les collections.


 

Neuchâtel

Mardi 4 février 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Michel Quinquis, docteur en géomorphologie de l’Université d’Aix-Marseille, spécialiste en géomatique auprès de l’Office Fédéral de Topographie

CAMILLE FLAMMARION : LE PRINCE DE L’ASTRONOMIE POPULAIRE

Rien ne prédestinait le jeune Camille Flammarion à devenir le véritable fondateur de l’astronomie populaire en France à la fin du XIXe siècle. Issu d’un milieu bourguignon peu aisé, il doit sa vocation pour l’astronomie à l’observation d’une éclipse totale de Soleil alors qu’il n’a que cinq ans. Il va dès lors tout mettre en œuvre pour sortir de sa condition familiale modeste, travaillant dur pour entrer à l’Observatoire de Paris et réaliser des études supérieures. Adulte, Camille Flammarion côtoiera tout le gotha scientifique, artistique et politique, et ses nombreux livres de vulgarisation seront diffusés partout, en France et au-delà.


 

Neuchâtel

Vendredi 7 février 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Ernst Zürcher, professeur émérite de la Haute école spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École Polytechnique Fédérale de Zürich et de Lausanne et à l’Université de Lausanne

LES ARBRES ET LES FORÊTS – NOS MEILLEURS ALLIÉS FACE AU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE

Arbres et forêts sont aujourd'hui menacés, alors qu'ils pourraient devenir nos meilleurs alliés et des modèles. Un nouveau regard sur la nature, selon une démarche scientifique, permet de lever le voile des apparences et de révéler des particularités insoupçonnées des arbres. Des savoirs traditionnels apparaissent alors parfois biologiquement visionnaires – tandis que, par ailleurs, la science découvre des phénomènes dont même la tradition n'avait pas idée. Sous de multiples aspects, les arbres et leurs bois peuvent nous enrichir et nous inspirer, pour autant que nous les intégrions dans nos actions. Très concrètement, ils constituent, en tant que ressources vivantes, un moyen non seulement d'atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe climatique en cours. Et, bien plus que nous ne l'imaginons, ils peuvent aider à régénérer les hommes et à faire reverdir la Terre.


 

Neuchâtel

Mardi 11 février 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Antoine Rebourg, doctorant à l’Université de Neuchâtel

COMMENT RÉSISTER AUX TENTATIONS ? UNE EXPLORATION DU CONCEPT DE FORCE DE VOLONTÉ

Diverses sont les tentations que l’on rencontre au quotidien : allumer un écran plutôt que commencer le bouquin qui traîne sur la table de nuit ; reprendre une part de gâteau plutôt que s’en tenir à son régime ; remettre à plus tard sa déclaration d’impôts…

À partir d’une réflexion philosophique et de données fournies par les sciences expérimentales (psychologie, économie), nous examinerons comment ces tentations agissent sur nous et « corrompent » notre volonté et certaines de nos motivations. Nous verrons ensuite que résister à ces tentations requiert de la force de volonté et proposerons une définition de cette notion en décrivant ses liens avec nos jugements et nos intentions.


 

Neuchâtel

Vendredi 14 février 2020, de 14h15 à 16h00, PM, salle C47

Dominique Sprumont, professeur à l’Université de Neuchâtel

POURQUOI L’ÉTHIQUE DE LA RECHERCHE NOUS CONCERNE TOUS ?

Chaque année, les caisses-maladie annoncent une augmentation des primes d’assurance. Parmi les causes connues, le vieillissement de la population et l’innovation sont souvent cités. La proposition est d’aborder ces deux domaines à la lumière de l’éthique de la recherche. Dans une première partie, certaines notions de base seront clarifiées : système de santé, système de soins, pratique médicale validée et non-validée, recherche en santé. Construisant sur ces notions, la deuxième partie offrira un survol du cadre éthique et légal de la recherche impliquant des êtres humains. Enfin, la troisième partie mettra en lumière les liens entre la recherche et notre santé et en quoi l’éthique de la recherche est notre affaire à toutes et tous. L’objectif est d’encourager l’interaction avec et dans le public.


 

Neuchâtel

Mardi 18 février 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Pierre-Henri Béguin, ancien professeur au Lycée Denis-de-Rougemont 
à Neuchâtel

DES ROMANCIERS METTENT LEURS HÉROS À TABLE

Qui mange quoi ? Les écrivains nous renseignent rarement sur ce que leurs héros dégustent : « Ils ont déjeuné, et les voilà partis », lit-on chez Diderot. Pourtant, manger n’est pas un acte anodin. Derrière la dimension physique apparaissent des significations plus importantes : sociales, morales, politiques... En particulier, Voltaire, George Sand, Victor Hugo et Flaubert ont abordé savoureusement ce thème en révélant les menus de certains de leurs héros : autant de tables différentes, autant de découvertes. L’assiette, étonnante carte d’identité !


 

Neuchâtel

Vendredi 21 février 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

AUX ORIGINES DE LA MUSIQUE OCCIDENTALE

Le chant liturgique est le socle sur lequel se construit dès le Haut Moyen-Âge notre tradition musicale, et Charlemagne en fait un vecteur d’unité pour son empire. La grande renaissance culturelle du XIe siècle, qui donne naissance à l’art roman, s’accompagne d’une floraison musicale sans précédent et d’avancées décisives qui vont déterminer toute l’Histoire de la Musique comme le développement de la polyphonie et la mise au point d’un système de notation musicale fiable. Cet élan s’amplifie encore aux XIIe et XIIIe siècles : architecture, sculpture et musique témoignent d’une époque où toutes les audaces semblent possibles.


 

Neuchâtel

Mardi 25 février 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Gilles Landini, pianiste et professeur au Conservatoire de musique neuchâtelois

LA DERNIÈRE SONATE DE BEETHOVEN, 
UN TESTAMENT PHILOSOPHIQUE

« La musique est une révélation plus haute que la philosophie ».

« Celui qui comprend ma musique, celui-ci ne souffrira plus ».

Conduit par ces deux affirmations de Beethoven, Gilles Landini nous invite à une écoute différente de sa 32e et dernière sonate pour piano (opus 111).

La première partie de la conférence sera un décryptage de la sonate, suivi, en seconde partie, par l’interprétation de la sonate par Gilles Landini.


 

Neuchâtel

Vendredi 28 février 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Florence Poudru, historienne de la danse, professeure au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

L’ODYSSÉE CONTEMPORAINE DE JOËLLE BOUVIER

La carrière de la danseuse et chorégraphe neuchâteloise Joëlle Bouvier est indissociable de l’élan pour la danse contemporaine en France, insufflé notamment par les anciens danseurs du Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart, puis confirmé dans les années 1980. De la co-direction de la compagnie L’Esquisse (1980) à la Compagnie Joëlle Bouvier depuis 2004, sans oublier le Centre national de danse contemporaine d’Angers, l’artiste neuchâteloise a contribué à bousculer les codes chorégraphiques sans renoncer à une forme de récit. Sa dernière création,Odisseia, accueillie le 10 mars au Théâtre du Passage (soirée de la São Paulo Dance Company), tisse à partir du mythe d’Ulysse une réflexion sur l’espoir et la quête des migrant-e-s d’aujourd’hui.

En collaboration avec l’Association Danse Neuchâtel, dans le cadre d’Hiver de Danses : www.danse-neuchatel.ch

              LOGO Hiver de Danses.jpeg


 

Neuchâtel

Mardi 3 mars 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Adrian Holzer, professeur à l’Université de Neuchâtel

TRANSFORMATION DIGITALE, QUELLE RÉVOLUTION !?

La première révolution industrielle a permis la mécanisation du travail, grâce à la vapeur. La deuxième a permis la production de masse, grâce à l’électricité. La troisième a permis l’automatisation, grâce à l’informatique. La quatrième, dans laquelle nous nous trouvons, permettrait de faire converger les écosystèmes physiques et numériques grâce à de nouvelles technologies de l’information et de la communication. Mais de quoi s'agit-il vraiment ? Nous essaierons de répondre à cette question et discuterons des risques et des opportunités associés à ces nouvelles technologies dans des domaines aussi variés que l’industrie, l’éducation ou l’humanitaire.


 

Neuchâtel

Vendredi 6 mars 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Francisco Klauser, professeur à l’Université de Neuchâtel

VERS UNE DÉMOCRATISATION DU CIEL ? CHANCES ET RISQUES DES DRONES CIVILS EN SUISSE

En Suisse, le nombre de drones est estimé à 100’000. Pourtant, l’opinion publique vis-à-vis de cette technologie reste largement méconnue. Partant de ce constat, la présentation s’intéresse à la perception et à l’acceptabilité sociale des drones civils en Suisse, en mobilisant des résultats d’une enquête par questionnaire réalisée auprès de la population du canton de Neuchâtel en octobre 2015. Il s’agira ainsi de mettre en résonance les opportunités et les problèmes que suscitent les drones dans notre société et de saisir les logiques de diffusion et les implications socio-spatiales de cette technologie.


 

Neuchâtel

Mardi 10 mars 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Jean-Pierre Schneider, professeur émérite de l’Université de Neuchâtel

L'HOMME ET L'ANIMAL : LES SOURCES GRÉCO-ROMAINES DU VÉGÉTARISME

Tuer un animal pour le manger n'est pas un acte anodin. Certains mythes grecs, certains rites religieux laissent percevoir une forme de malaise dans la pratique commune du sacrifice animal et de la consommation des chairs. Mais ce sont surtout les philosophes, en particulier les pythagoriciens, qui accumuleront les arguments – religieux, moraux, hygiéniques et médicaux – justifiant l'abstinence des nourritures tirées d'êtres animés. On verra qu'une grande partie des arguments avancés aujourd'hui par les tenants du végétarisme se trouvent déjà formulés, avec subtilité, il y a deux mille ans, par les philosophes grecs et leurs émules romains.


 

Neuchâtel

Vendredi 13 mars 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Stéphane Kronenberger, post-doctorant à l’Université d’Aix-Marseille

LES NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

Maritimes et terrestres, les nouvelles routes de la soie, encore trop méconnues du grand public, constituent une des priorités du président chinois Xi Jinping et ont pour vocation d’assurer l’approvisionnement du pays en matières premières, tout en projetant encore davantage la puissance chinoise à l’extérieur de ses frontières, notamment par le biais d’investissements massifs dans les infrastructures et par l’établissement de relations plus étroites avec les pays traversés. Leur progressive mise en place depuis quelques années a déjà et aura encore davantage à brève échéance un impact non négligeable sur l’Asie, l’Afrique mais aussi le Moyen-Orient ou l’Europe. Cette initiative chinoise de grande ampleur et à long terme mérite donc une analyse précise et circonstanciée.


 

Neuchâtel

Mardi 17 mars 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Dario Hug, avocat, chargé d’enseignement à l’Université de Neuchâtel

CONDITIONS GÉNÉRALES DES BANQUES, DES ASSURANCES ET DES OPÉRATEURS DE TÉLÉPHONE MOBILE : JE SIGNE DONC JE SUIS ?

Les conditions générales sont omniprésentes au quotidien, en particulier dans les rapports contractuels avec les banques, les assurances et les opérateurs de téléphonie mobile. Leur formulation en petits caractères et en des termes très souvent techniques, voire obscurs, peut entraîner des incompréhensions et des surprises au moment d’un litige. Cette conférence présentera les conditions nécessaires pour qu’un consommateur soit juridiquement lié par de telles clauses préformulées, ainsi que les moyens à disposition pour s’opposer à des termes contractuels illicites, insolites ou abusifs. L’exposé sera complété par un aperçu des solutions apportées à ces questions par quelques États voisins.


 

Neuchâtel

Vendredi 20 mars 2020, de 14h00 à 16h00, Aula des Jeunes-Rives

DICTÉE TOUS ÂGES, ouverte à chacun-e !

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Venez tester vos compétences en orthographe, dans un esprit ludique et curieux ! La dictée tous âges, qui attire chaque année plus d’une centaine de participant-e-s, s’adresse non seulement aux retraité-e-s, mais aussi aux lycéen-ne-s, aux enseignant-e-s et au grand public. Des prix seront décernés.Bienvenue à toutes et à tous !


 

Neuchâtel

Mardi 24 mars 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Marc-André Thiébaud, conservateur retraité des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève

LES PLANTES ENVAHISSANTES :
QUELLE MENACE POUR NOTRE ENVIRONNEMENT ?

Notre environnement végétal subit depuis quelques années des modifications parfois frappantes, suite à l’apparition massive d’espèces nouvelles, souvent attrayantes, mais toujours problématiques. Ce phénomène, relativement nouveau en Europe, prend une ampleur aussi rapide que conséquente. Au sens biologique du terme, et dans une région donnée, une plante envahissante montre un développement excessif, très différent de celui de sa région d’origine. Cette exubérance conduit à des populations d’une extrême densité et d’une extrême agressivité, qui empiètent très largement sur les zones de développement des espèces indigènes, au risque de les faire disparaître et de modifier profondément l’écosystème local. 

Cet exposé vous fera pénétrer dans le monde impitoyable des plantes exotiques envahissantes. Les espèces les plus fréquemment rencontrées chez nous vous seront présentées, ainsi que leurs moyens de transport, l’histoire de leur migration et les dangers qu’elles représentent pour l’homme et notre environnement.


 

Neuchâtel

Vendredi 27 mars 2020, de 14h15 à 16h00, PM

Loris Petris, professeur à l’Université de Neuchâtel

FOLIE DU MONDE, SAGESSE DE LA FOLIE : ÉRASME, MAÎTRE DU PARADOXE

L’aisance avec laquelle l’auteur de l’Éloge de la folie (1511) joue avec les codes pour les retourner contre eux-mêmes traduit non une légèreté de débutant mais le savoir et la sagesse de qui comprend et maîtrise en profondeur la religion, la philosophie et la philologie. Helléniste, éditeur du Nouveau Testament (1516) et auteur du best-seller que sont les Adages (1500-1536), Érasme (1469-1536) est plongé autant dans les textes d’une Antiquité redécouverte que dans les soubresauts d’une Renaissance qui fonde la modernité. Attaqué par l’Église comme par Luther, le maître de Rotterdam pose les fondements du pacifisme, de la douceur dans l’éducation et d’un humanisme exigeant, ouvrant ainsi la voie à Marguerite de Navarre, Rabelais et Montaigne.


 

Neuchâtel

Mardi 31 mars 2020, de 14h15 à 16h00, JR

Sylvain Malfroy, professeur à la Haute École de Musique de Genève/Neuchâtel et à la Zürcher Hochschule für angewandte Wissenschaften Winterthur

GIOVANNI SEGANTINI, FRIEDRICH NIETZSCHE ET ANTON VON WEBERN : TROIS CRÉATEURS PARTICULIÈREMENT RÉCEPTIFS À LA PUISSANCE DES LIEUX

Tous les lieux ne se valent pas pour penser, créer, composer. Nietzsche a profondément ressenti l’influence bénéfique de la Haute-Engadine sur la rédaction de son Zarathoustra et celle de la Riviera ligure sur la composition du Gai savoir, jetant les bases de la géophilosophie contemporaine. Tout le contraire d’un « peintre d’atelier », véritable incarnation du « surhomme » nietzschéen, Segantini n’a eu de cesse de quitter la plaine lombarde pour aller quêter dans les Alpes grisonnes l’intensité lumineuse et colorée de la haute altitude. Plus jeune que le philosophe et le peintre, le musicien Anton von Webern, par ailleurs grand amateur d’escalades dans le Tyrol autrichien, n’a pas moins été fasciné par l’œuvre de ses aînés et il leur a rendu de vibrants hommages dans ses compositions du début du XXe siècle.

Actualités & informations importantes

Mercredi 2 octobre 2019

a paru un article sur l'U3a (ainsi que l'édito) dans le journal de Neuchâtel intitulé :

Vivre la Ville

 

Programme 2019-2020