Fermer
Alpes sans texte 2.jpeg

Ateliers

Entre janvier et avril

Pourquoi ne pas profiter de se retrouver en petit groupe pour approfondir avec un expert-e du domaine une thématique liée à une conférence ou à une activité de notre programme ?

Les ateliers 2020

SUTER - Page Ateliers 2020 A5 (18).jpg

Formulaires d'inscriptions en pdf


 

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

Hector Berlioz : un romantique français

Admirateur de Gluck et de Beethoven, Berlioz n’en incarne pas moins l’essence du romantisme dans sa façon de mêler étroitement sa vie et son œuvre, tout en défendant des audaces esthétiques novatrices.

Écrivain de talent, entrepreneur infatigable, il sera l’animateur turbulent d’une vie musicale française conservatrice centrée sur l’opéra et il souffrira de ses échecs répétés dans ce domaine. Trop audacieux, La Damnation de FaustBenvenuto Cellini ou Les Troyens n’auront d’écho favorable qu’au-delà des frontières.

Il réinvente la symphonie, de la Fantastique à Roméo et Juliette, avec plus de succès, mais cela reste en petit comité. Il fonde la mélodie française avec Les Nuits d’été, repense l’écriture orchestrale et lègue à ses contemporains l’esthétique de la musique à programme, un des emblèmes du romantisme musical. Sa vie n’aura été qu’une lutte incessante contre l’adversité. C’est à l’étranger qu’il sera pleinement reconnu pour ce qu’il est désormais : un des géants du XIXe siècle.

« Pauvre grand génie, aux prises avec les trois quarts de l’impossible » dira Franz Liszt.

Date : jeudi 20 février 2020de 14h00 à 17h00, salle B29, au rez-de-chaussée du bâtiment principal de l’Université, Avenue du 1er-Mars 26, à Neuchâtel

Prix : CHF 30.00 pour les membres et CHF 40.00 pour les non-membres

Délai d’inscription : 5 février 2020

Conditions :

Les ateliers n'ont lieu que si suffisamment de personnes se sont inscrites dans les délais. Passé le délai, n’hésitez pas à appeler ou à envoyer un courriel, il y a parfois encore de la place.

50% du coût seront facturés si vous vous désistez 72 heures avant le jour de l’atelier.

100% du coût seront facturés en cas d’absence le jour même.


 

Alain Schärlig, professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Jérôme Gavin, enseignant de mathématiques au collège Voltaire à Genève

Calculer comme les Romains… avec des cailloux

Une addition en chiffres romains ? À première vue, on croit que c’est facile et qu’il suffit de prendre un crayon et un morceau de papier. Mais d’une part les Romains n’avaient ni crayon ni papier. Et surtout, même nous qui en disposons, nous voyons vite qu’on n’y arrive pas. Faites le test vous-mêmes : écrivez deux nombres en chiffres romains et essayez de les additionner :

DCCCLXXVI + DXCLIII = ?

On a beau chercher, on ne trouve pas ! On se dit alors que les Romains devaient bien avoir un truc, qui est certainement décrit quelque part dans les textes en latin qui nous sont parvenus. Mais on fait à nouveau chou blanc. Car à l’époque le papyrus et le parchemin coûtaient très cher, et éditer un ouvrage revenait à le faire copier à la main, ce qui coûtait très cher aussi. Pour cette raison, on n’écrivait pas ce que tout le monde savait. Or ce qui nous intéresse – le calcul élémentaire – les Romains le connaissaient depuis leur enfance ; et il n’en reste donc pas de traces écrites !

Il faut alors mener une véritable enquête policière, que vous exposeront d’abord les deux conférenciers, avant de vous faire pratiquer ensemble le calcul romain au moyen de cailloux. Ils vous montreront ensuite comment les jetons ont remplacé les cailloux au Moyen Âge et à la Renaissance. Et enfin comment, 1500 ans après les Romains, l’arrivée des chiffres arabes a enfin permis de calculer par écrit.

Date : jeudi 5 mars 2020de 14h00 à 17h00, salle B29, au rez-de-chaussée du bâtiment principal de l’Université, Avenue du 1er-Mars 26, à Neuchâtel

Prix : CHF 30.00 pour les membres et CHF 40.00 pour les non-membres

Délai d’inscription : 20 février 2020

Conditions :

Les ateliers n'ont lieu que si suffisamment de personnes se sont inscrites dans les délais. Passé le délai, n’hésitez pas à appeler ou à envoyer un courriel, il y a parfois encore de la place.

50% du coût seront facturés si vous vous désistez 72 heures avant le jour de l’atelier.

100% du coût seront facturés en cas d’absence le jour même.


 

Nicolas Pernot, photographe et voyageur 

Un explorateur au Lac Baïkal, perle de Sibérie

Voyageur infatigable, véritable nomade moderne, amoureux des lieux et des gens, Nicolas Pernot a habité trois ans sur une île au beau milieu du Lac Baïkal. Entre photographies, récits et vidéos, sa présentation documentaire, trépidante, surprenante et parfois amusante vous emmènera à la découverte du plus ancien et plus profond lac du monde, recouvert l’hiver d’une épaisse couche de glace. Dans cette nature sauvage, vous ferez la connaissance de Vladimir, seul dans la taïga, de Sergueï le carillonneur, de Nikita champion de ping-pong et de bien d’autres habitants de Sibérie. Vous découvrirez, outre des paysages sauvages, quelques rites de tradition orthodoxes mais aussi chamaniques, sans oublier la faune et la flore ainsi que quelques aspects insoupçonnés de la culture russe.

Une exploration des lieux et des cultures où la force des images se conjugue avec la profondeur des rencontres humaines.

La présentation sera suivie d’un temps d’échange avec le conférencier.

Un premier aperçu en images sur http://www.nicolaspernot.com/lac-baikal/

Date : lundi 23 mars 2020, de 14h00 à 16h00, salle D67, au 3e étage (ascenseur) du bâtiment principal de l’Université, Avenue du 1er-Mars 26, à Neuchâtel

Prix : CHF 20.00 pour les membres et CHF 30.00 pour les non-membres

Délai d’inscription : 10 mars 2020

Conditions :

Les ateliers n'ont lieu que si suffisamment de personnes se sont inscrites dans les délais. Passé le délai, n’hésitez pas à appeler ou à envoyer un courriel, il y a parfois encore de la place.

50% du coût seront facturés si vous vous désistez 72 heures avant le jour de l’atelier.

100% du coût seront facturés en cas d’absence le jour même.


 

Olivier Zürcher, conseiller en énergie

Votre lieu d’habitation : une consommation ou une production d’énergie?

Que l’on soit locataire ou propriétaire, on se retrouve bien démuni face à la thématique de l’énergie. On découvre une facture peu compréhensible et on ne sait pas trop que faire pour améliorer la situation.

Le but de cet atelier est de passer en revue ce qui peut être entrepris et qui en vaille la peine, allant du comportement de chacun-e jusqu’à l’enveloppe dans laquelle nous habitons.

Si les mots suivants vous sensibilisent ou que vous désirez mieux comprendre de quoi il s’agit, alors cet atelier est fait pour vous :

Minergie, chauffage, isolation, ventilation forcée, il fait trop chaud en été, l’énergie solaire (photovoltaïque et thermique) pour les propriétaires et les locataires, la pompe à chaleur, la domotique, les (excellents) trucs des anciens tombés dans l’oubli, le réglage des radiateurs, la maison en paille, aérer intelligemment un logement, augmenter la sensation de confort, le kilowattheure, les appareils en stand-by, l’énergie grise.

Matériel à prendre (sans obligation!) :

  • votre relevé de charges (électricité et chauffage)
  • un appareil électrique qui selon vous consomme beaucoup d’énergie

Date : jeudi 2 avril 2020de 14h00 à 17h00, salle B29, au rez-de-chaussée du bâtiment principal de l’Université, Avenue du 1er-Mars 26, à Neuchâtel

Prix : CHF 30.00 pour les membres et CHF 40.00 pour les non-membres

Délai d’inscription : 15 mars 2020

Conditions :

Les ateliers n'ont lieu que si suffisamment de personnes se sont inscrites dans les délais. Passé le délai, n’hésitez pas à appeler ou à envoyer un courriel, il y a parfois encore de la place.

50% du coût seront facturés si vous vous désistez 72 heures avant le jour de l’atelier.

100% du coût seront facturés en cas d’absence le jour même.


 

Régine Bonnefoit, professeure à l’Université de Neuchâtel, commissaire de l’exposition Friedrich Dürrenmatt – Caricature (au Centre Dürrenmatt Neuchâtel du 5 avril au 2 août 2020)

Madeleine Betschart, directrice du CDN

Dans les coulisses d’une exposition

L’atelier permettra aux participant-e-s de jeter un regard derrière les coulisses d’une exposition et de comprendre des aspects muséographiques qui restent souvent méconnus et peu visibles pour le public. L’atelier offre ainsi un exercice pratique de muséologie qui inclut une analyse du concept, du choix des œuvres et des objets, du plan d’accrochage et de la scénographie.

Par ailleurs, la directrice du CDN, Madeleine Betschart, ouvrira aux participant-e-s la bibliothèque de Dürrenmatt qui est conservée dans le salon de sa maison et qui contient d’innombrables livres de caricaturistes célèbres. Autre point fort de la visite : le cabinet de toilette que Dürrenmatt a entièrement décoré de peintures murales représentant des figures grotesques. Le comble du comique est qu’il nommait cet endroit « la chapelle Sixtine » pour comparer ironiquement son talent de peintre à celui de Michel-Ange !

L’atelier propose enfin une étude de l’architecture du CDN et de certains objets (vitrines, fauteuils, dispositifs muséographiques) conçus par Mario Botta. 

Illustration de couverture : 

Friedrich Dürrenmatt, L’écrivain, 1966, feutre sur papier, 29,3 x 20,7 cm © CDN/Confédération suisse

Date : lundi 20 avril 2020, 14h00 à 17h00, rendez-vous à 13h45 au vestiaire duCentre Dürrenmatt Neuchâtel, Chemin du Pertuis-du-Sault 74, 2000 Neuchâtel

Prix : CHF 30.00 pour les membres et CHF 40.00 pour les non-membres

Limité à 20 personnes ! ! !

Délai d’inscription : 5 avril 2020

Conditions :

Les ateliers n'ont lieu que si suffisamment de personnes se sont inscrites dans les délais. Passé le délai, n’hésitez pas à appeler ou à envoyer un courriel, il y a parfois encore de la place.

50% du coût seront facturés si vous vous désistez 72 heures avant le jour de l’atelier.

100% du coût seront facturés en cas d’absence le jour même.


 

Formulaires d'inscription

Agenda des ateliers

 

Jeudi 20 février 2020:

Didier Patel, professeur émérite du Conservatoire de Bourg-en-Bresse

Hector Berlioz : un romantique français


Jeudi 5 mars 2020 :

Alain Schärlig, professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Jérôme Gavin, enseignant de mathématiques au collège Voltaire à Genève

Calculer comme les Romains… avec des cailloux


Lundi 23 mars 2020 :

Nicolas Pernot, photographe et voyageur 

Un explorateur au Lac Baïkal, perle de Sibérie


Jeudi 2 avril 2020 :

Olivier Zürcher, conseiller en énergie

Votre lieu d’habitation : une consommation ou une production d’énergie?


Lundi 20 avril 2020 :

Régine Bonnefoit, professeure à l’Université de Neuchâtel, commissaire de l’exposition Friedrich Dürrenmatt 

Madeleine Betschart, directrice du CDN

Dans les coulisses d’une exposition