Jérôme Heim

Quel était votre parcours éducatif et/ou professionnel avant de faire de la sociologie à l’UniNE ?

Un bac scientifique.

Quel a été votre cursus à l’Université de Neuchâtel ? Quel(s) diplôme(s) avez-vous obtenu et en quelle(s) année(s) ?

Ethnologie, sociologie et approfondissement en sociologie dans le cadre de ce qui s’appelait une licence interfacultaire en sciences humaines et sociales. Licence obtenue en 2004. De 2007 à 2010, j’ai participé à un projet de recherche, division une du FNS, lequel a débouché sur un doctorat obtenu un 2013, après une année et demi de bourse de doctorant.

Quels ont été les points forts de la formation en sociologie à l’UniNE ?

La proximité avec les professeurs dans le cadre d’une petite université et les séminaires pratiques de méthodes de recherche quantitative et qualitative.

A la suite de votre passage en sociologie à l’UniNE, qu’avez-vous entrepris (formations, emplois, …) ?

Entre ma licence et le projet de recherche à l’institut de sociologie, j’ai travaillé, en vrac, comme collaborateur scientifique pour des communes,  vendeur, homme à tout faire sur un chantier, co-organisateur d’événements culturels, co-concepteur d’un projet muséal, enseignant de français pour personnes allophones, constructeur de skatepark et père au foyer, tout ça ponctué de périodes de chômage. 

Quelles sont vos occupations actuelles ?

Collaborateur scientifique à la Haute école de gestion Arc de Neuchâtel, affilié à l’Institut du Management des Villes et du Territoire.

Selon vous, quelles compétences la sociologie vous a-t-elle permis d’acquérir ? Lesquelles sont utiles pour votre pratique professionnelles et comment ?

Une capacité d’observation méthodique des réalités sociales, en particulier grâce à des enquêtes scientifiques. Un regard critique sur le monde social, politique, économique, notamment par rapport au traitement médiatique qui en est fait généralement. Une compétence de problématisation et de synthèse. Rédiger. Toutes ces compétences me sont utiles puisque je continue de travailler dans le domaine de la recherche, même si celle-ci se veut plus appliquée qu’à l’université.

Titres obtenus au sein de notre Institut

  • Licence interfacultaire en ethnologie et  sociologie (2004)
  • Doctorat en sociologie (2013)