Andrea Jacot-Descombes

Quel était votre parcours éducatif et/ou professionnel avant de faire de la sociologie à l’UniNE ?

Avant de faire de la sociologie à l'UniNe, j'ai fait ma maturité gymnasiale au Tessin et, ensuite, j'ai suivi 3 ans de  formation en sciences de la communication à l'Université de la Suisse Italienne à Lugano. Après avoir interrompu mes études dans cette université tessinoise, j'ai fait une année de travail dans un service social comme travailleur social, ce qui m'a donné envie de commencer de la socio à Neuchâtel.

Quel a été votre cursus à l’Université de Neuchâtel ? Quel(s) diplôme(s) avez-vous obtenu et en quelle(s) année(s) ?

2007 - BA en ethnologie et sociologie; 2009 - MA en Sciences Humaines et Sociales (orientation anthropologie); 2016 - Doctorat en anthropologie.

Quels ont été les points forts de la formation en sociologie à l’UniNE ?

Je pense que le point fort a été le rapport professeurs-étudiants. Dans certains cours, on était peu d'étudiants, ce qui favorisait le contact avec le professeur et rendait l'apprentissage plus facile. Lors de ma formation en sociologie, en plus, j'ai eu accès à des cours sur des thématiques intéressantes (sociologie économique, sociologie du sport, sociologie du pouvoir).

A la suite de votre passage en sociologie à l’UniNE, qu’avez-vous entrepris (formations, emplois, …) ?

Après avoir terminé mon BA, je suis retourné travailler au service social ou je travaillais avant. Parallèlement j’ai entrepris mon master. Celui-ci terminé j'ai quitté mon poste de travailleur social pour entreprendre un doctorat en anthropologie et de l'assistanat universitaire.

Quelles sont vos occupations actuelles ?

Je suis actuellement collaborateur scientifique à l'Institut d'Ethnologie de l'Université de Neuchâtel, chercheur au Conservatoire de Musique de Lugano et professeur d'anthropologie du tourisme dans l'Ecole Supérieure Spécialisée de l'Hôtellerie et du Tourisme du Tessin.  J'ai acquis avant tout un bon bagage théorique et épistémologique. Ensuite, j'ai également pu apprendre les bases de la méthodologie de recherche (qualitative et quantitative). J'ai également pu comprendre comment structurer et gérer des projets de recherche complexes, ce qui est très important dans ma profession actuelle de chercheur.

Titres obtenus au sein de notre Institut

  • Bachelor en ethnologie et sociologie (2007)
  • Master en sciences humaines et sociales (2009)